Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Tabou : le prix des bouteilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ian Champagne le Mer 30 Jan 2013 - 11:46

Inspiré de la « saga » du Chambolle de Mugnier, je trouvais l’idée bonne d’initier un nouveau fil de discussion.

Je pourrais être classifié comme Burgheads si on utilise la nomenclature d’Yves. Je peux aussi affirmer les choses suivantes :

1) La Bourgogne coûte cher, les erreurs encore plus.

2) J’ai un budget mensuel significatif alloué à l’achat de bouteilles. Il en ferait sourciller plus d’un (même ma femme! De grâce, ne lui dites pas!). Il est « busté » le 3 du mois, mais ça c’est une autre histoire.

3) Étant donné ce budget limité (mais significatif, nuance ici), je dois faire des choix. J’ai appris avec les années à bien magasiner mes achats.

4) Je n’ai pas à justifier mes achats à qui que ce soit (tant que ma femme ne retrouve pas les factures). Même chose pour vous.

Du Chambolle Villages de Mugnier à 65$ ou du MSD Villages de Dujac à 70$ ne m’intéressent pas autant que du NSG 1er Cru Les Pruliers de Gouges 2010 à 69$ ou du Chassagne 1er Cru Blanchots du Dessus de Bruno Colin à 67,25$. J’ai des choix à faire et je me soucie de ce qu’il y a dans mon verre.

C’est pour cela que ma consommation bourguignonne personnelle tourne principalement autour des 1er Crus de la Côte d’Or ainsi que des Grands Crus de Chablis. On parle ici d’une fourchette de 60 à 100$ pour des vins souvent d’une qualité irréprochable.

Même si j’aimerais avoir un plus gros budget, je me considère extrêmement chanceux de me payer de si belles bouteilles.


Dernière édition par Ian Champagne le Mer 30 Jan 2013 - 12:55, édité 1 fois
avatar
Ian Champagne

Messages : 785
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Alain Roy le Mer 30 Jan 2013 - 12:36





AVA: 1-800... !
avatar
Alain Roy

Messages : 1944
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Michel Therrien le Mer 30 Jan 2013 - 13:06

Je te rejoins Ian mais.....

Je veux boire de temps en temps des vins de producteurs que j'aime. J'aimerais bien boire des Fuées de Mugnier ou du Malconsorts/Combettes de Dujac ou du Clos Saint-Jacques de Rousseau ou des Cras de Roumier ou des Échézeaux de Mugneret-Gibourg mais le prix n'est pas doux et donc, j'achète aussi leurs vins de simple appellation communale et je me fais parfois un simple plaisir à étiquette découverte sur de petits millésimes et parfois de grands plaisirs sur les beaux millésimes.

Pour ce qui est de Gouges, je vais simplement te les laisser. What a Face
Pour Bruno Colin, on ne parle pas trop fort..... Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Alexandre Trudel le Mer 30 Jan 2013 - 13:22

Michel Therrien a écrit:
Pour ce qui est de Gouges, je vais simplement te les laisser. What a Face

Je ne veux pas faire dévier le débat... mais ce n'est pas bon Gouges? Je croyais qu'il était dans le top des Nuits-St-Georges.

Alexandre Trudel

Messages : 982
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Invité le Mer 30 Jan 2013 - 13:35

Faut aimer le pinot plus masculin et, surtout, être patient!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ian Champagne le Mer 30 Jan 2013 - 13:38

Michel, comme je disais, tu n'as pas à justifier tes achats. Le plaisir avant tout.

Alexandre: Gouges, c'est excellent. Michel n'est pas très NSG ni Pommard je crois.
avatar
Ian Champagne

Messages : 785
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Michel Larouche le Mer 30 Jan 2013 - 13:48

C'est la beauté de la chose, on a chacun nos preferences..ca diminue la pression sur les prix...
avatar
Michel Larouche

Messages : 595
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Michel Therrien le Mer 30 Jan 2013 - 13:57

Alexandre Trudel a écrit:
Michel Therrien a écrit:
Pour ce qui est de Gouges, je vais simplement te les laisser. What a Face

Je ne veux pas faire dévier le débat... mais ce n'est pas bon Gouges? Je croyais qu'il était dans le top des Nuits-St-Georges.

Gouges est dans le peloton de tête à NSG depuis toujours et même de la Bourgogne pour plusieurs grands critiques.
J'aime beaucoup Mugneret-Gibourg, Thibault Liger-Bélair et Lucien Boillot sur cette commune.


ps: je déteste l'étiquette verte de Gouges.........je sais, ça fait très ordinaire de dire celà! Embarassed Embarassed

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 30 Jan 2013 - 15:37

Question qui n’est pas évidente … j’aime bien avoir en cave les villages des producteurs que j’affectionne beaucoup puisque ça me permet de déguster les crus de ce domaine plus souvent ainsi. Il est toutefois vrai que le rapport qualité/prix, particulièrement sur les millésimes plus modestes, n’est pas toujours au rendez-vous.

En ce qui a trait aux vins de Gouges, je les ai toujours trouvés plutôt à l’opposé de l’image que je me fais de la Bourgogne : beaucoup de structure et peu de parfums. Il semblerait toutefois que les extractions soient plus douces sur les derniers millésimes. Ludwig Lemieux m’a d’ailleurs chaudement recommandé le Pruliers 2010 … mais j’ai résisté, préférant mettre mes sous sur celui de Boillot, de même que sur le Clos de la Maréchale de Mugnier et le Clos des Forêts St-Georges de l’Arlot. La cuvée des Cailles de Bouchard est souvent excellente également.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Olivier Collin le Mer 30 Jan 2013 - 18:00

Sujet très intéressant Ian.

Je suis bien d'accord avec tes 4 prémisses, mais j'en nuancerais personnellement deux d'entre elles :


3) J’ai appris avec les années à bien magasiner mes achats.

C'est certainement un des privilèges des amateurs expérimentés qui ont fait des essais depuis longtemps, débusqué les pièges, identifié les vins correspondant le mieux à leur palais, etc. Il y a par contre de nombreuses personnes qui pensent (de manière erronée) que l'inexpérience n'est pas un obstacle pour se monter une cave de haut vol, tout simplement en suivant quelques critiques, quelques écrits d'amateurs qu'ils suivent sur le net, etc.

C'est surtout en regard à ce phénomène que je trouve aberrant que quelqu'un se laisse berner par le plaisir de la bouteille découverte, voire d'un certain snobisme (Rayas, Rougeard, etc, ont en ce moment, par exemple, une cote d'amour démesurée, n'ayant que peu rapport avec la qualité - très grande - des vins).


4) Je n’ai pas à justifier mes achats à qui que ce soit. Même chose pour vous.

Absolument, par contre la mise en valeur des achats faits, typiquement par l'entremise de compte-rendus de dégustations demande, lui un questionnement. C'est comme cela j'interprète l'intervention de Yves sur son amusement en voyant les amateurs de Bourgogne vantant des produits corrects vendus à prix exorbitant.

Personnellement, en tant que lecteur de compte-rendus, le fait que la personne ayant bu le vin connaisse le producteur, l'agent représentant, etc, ne m'est pas important et donc j'aime bien l'idée de Michel de qualifier de "plaisir à bouteille découverte", qui suggère au lecteur que ce vin pourrait - étant donné son prix - décevoir quelqu'un ayant un attachement moins grand envers le producteur.

Pour répondre plus précisément à ta question du tabou du prix du vin : ma vision est qu'il n'y a pas de prix limite à payer si j'ai l'impression que la qualité, l'individualité ou l'archétype d'un style de vin sont au rendez-vous. Ainsi par exemple, dans un grand millésime je ne trouve pas les vins d'Henri Bonneau trop chers, ni ceux Guigal ou de Giuseppe Mascarello, ou encore... ceux du Clos des Lambrays. A l'inverse je trouves prix pratiqués par les 1er crus bordelais obscènes, tout comme ceux de Leroy, du Clos de Tart, ou de Harlan Estate. Je ne les achète donc tout simplement pas (même si je le pourrais en faisant des sacrifices immenses!).

De même des vins à 60-80$ issus de millésimes moyens des communes bourguignonnes me semblent - très personnellement - une aberration, quand je peux me payer pour moins cher des Alzinger, Musar, Chaupin et autres Clos Naudin, Raveneau, Charvin, etc. Le fait qu'ils soient rapidement accessibles ne m'emballe pas, puisque j'ai comme vue qu'une partie du prix élevé de certains vins correspond au potentiel de bonification et garde! Si je veux du pas cher, accessible, j'y vais avec du Grand Village 2009, une belle Mondeuse de Chignard, etc.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ludwig Desjardins le Mer 30 Jan 2013 - 18:58

Ce que j'aime du point de vue de Michel, c'est qu'il affirme sans tabou directement qu'il achète souvent par "affection" pour un producteur. La manière dont il a été reçu au domaine change sa perception du vin et il accepte cette influence sans prétendre l'inverse.

C'est relativement rare dans le monde des amateurs de vins...

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ian Champagne le Mer 30 Jan 2013 - 19:50

L'amour d'un producteur et de ses vins est pour la plupart d'entre nous indissociable. Michel veut se faire plaisir, il n'a pas besoin de le justifier à quiconque. Il admet sont préjugé favorable dans sa note de dégustation et c'est tout à son honneur.

Personnellement, et aimant Mugnier autant que lui, j'aurais investi 15$ de plus pour un Clos de Maréchale qui me semble qualitativement bien supérieur.

Pour en revenir sur Gouges, les vins se sont grandement civilisé depuis le millésime 2005. Relève oblige? Les 2011 étaient étonamment facile d'approche:

http://lefrancbuveur.com/profil-de-producteur/visite-au-domaine-henri-gouges-nuits-st-george/

Plogue Smile
avatar
Ian Champagne

Messages : 785
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 43
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Michel Therrien le Mer 30 Jan 2013 - 21:20

Olivier Collin a écrit:
Personnellement, en tant que lecteur de compte-rendus, le fait que la personne ayant bu le vin connaisse le producteur, l'agent représentant, etc, ne m'est pas important et donc j'aime bien l'idée de Michel de qualifier de "plaisir à bouteille découverte", qui suggère au lecteur que ce vin pourrait - étant donné son prix - décevoir quelqu'un ayant un attachement moins grand envers le producteur.


Ludwig Desjardins a écrit:

Ce que j'aime du point de vue de Michel, c'est qu'il affirme sans tabou directement qu'il achète souvent par "affection" pour un producteur. La manière dont il a été reçu au domaine change sa perception du vin et il accepte cette influence sans prétendre l'inverse.


Attachement, affection..........tout vrai et sans gêne.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 29 Mai 2013 - 12:00

Analyse très lucie de l'ami Essa sur le prix des vins de Bourgogne.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ludwig Desjardins le Mer 29 Mai 2013 - 13:26

Voici l'argument de la rareté qui nous est si souvent servi quand on critique les prix pratiqués en Bourgogne, et qui est joyeusement démoli par P. Essa...

6/ l'adage la rareté fait le prix est un des plus crétins que je connaisse!
Observez combien certaines cuvées très diffusées se vendent chères et
combien certains mini crus sont moins ou peu courtisés. Charmes à
Meursault mesure plus de 30 hectares, Bouchères ...quel est celui que
les gens connaissent le mieux et sont près à payer en cassant la tirelire
!!??? Certes je suis ici un peu réducteur mais n'oubliez pas qu'en
Bourgogne ce sont les crus qui ont été "sacralisés" au 19ieme siècle qui
sont recherchés. Sinon comment expliquer l'aura du Clos de Vougeot
mesurant 50 bons hectares! Rien n'est moins rare qu'un cru
bourguignon si l'on souhaite véritablement en acquérir en revanche en
acquérir un à la hauteur de la logique tarifaire à laquelle il est inféodé
est hélas encore un casse tête récurent .

Ça prend quand même un certain courage pour affirmer tout cela lorsqu'on est producteur dans cette région...

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Pierre Beauregard le Jeu 30 Mai 2013 - 21:07

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:En ce qui a trait aux vins de Gouges, je les ai toujours trouvés plutôt à l’opposé de l’image que je me fais de la Bourgogne : beaucoup de structure et peu de parfums.

Il faut les attendre je crois. Hier soir, au resto, un Les Saint Georgs 2000 s'est avéré excellent en bouche après une aération lente d'une heure environ. Il est vrai qu'au nez il ne fait pas dans l'excès aromatique, mais quelle bouche.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1953
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 30 Mai 2013 - 21:37

Pierre, le meilleur souvenir que j'ai d'un Gouges, c'est un St-Georges 1997. Pour moi, Gouges c'est comme Dugat-Py ... Des producteurs dont j'aime mieux les vins sur les petits que sur les grands millésimes!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7519
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 4 Juil 2013 - 10:18

Les amateurs du Chambolle de Mugnier pourront se le procurer (le 2009) jeudi prochain pour la modique somme de 75$. Cool 

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Michel Therrien le Jeu 4 Juil 2013 - 10:22

Ludwig Desjardins a écrit:Les amateurs du Chambolle de Mugnier pourront se le procurer (le 2009) jeudi prochain pour la modique somme de 75$. Cool 

Si jamais tu te déplaces pour autre chose.......prends en pour moi......j'ai encore deux 2010 du Mas Jullien blanc à toi à la maison!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 4 Juil 2013 - 11:08

Michel Therrien a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Les amateurs du Chambolle de Mugnier pourront se le procurer (le 2009) jeudi prochain pour la modique somme de 75$. Cool 

Si jamais tu te déplaces pour autre chose.......prends en pour moi......j'ai encore deux 2010 du Mas Jullien blanc à toi à la maison!

C'est vrai je les avais oubliés ceux-là! On se croise pas assez souvent...

Un copain m'a aussi demandé d'en acheter pour lui, mais je crois que c'est mal parti car j'ai une rencontre prévu ce matin là...

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tabou : le prix des bouteilles

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum