Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Olivier Collin le Dim 17 Mar 2013 - 21:41

En effet une très belle soirée, avec un excellent repas pour mettre en valeur ces vins qui sont toujours plus épatants à table qu'en dégustation pure.

Bien impressionné par le Champagne Le Mesnil Prestige Grand Cru Blanc de Blanc 2004 qui constitue une jolie aubaine à la SAQ à 54$. Un vin festif, assez léger mais fort bien proportionné, finesse du blanc de blanc, idéal en apéro. Merci bien à Simon.

J'ai été un peu moins impressionné par le Domaine Serene Coeur Blanc Pinot Noir 2010, un blanc issu de pinot noir qui im'a semblé être un peu trop technique comme vin, un peu moi également, de longueur correcte.

Je suis plus enthousiaste que Maître Martineau sur le [b|Pur Sang 2004[/b] de Dagueneau. Un vin qui est sur son plateau (ce qui rend l'identification à l'aveugle plus difficile car il est rendu éloigné de la tension citronnée de sa jeunesse), qui évolue beaucoup dans le verre et la patine amenée par les années le rend exquis. A très bien accompagné le saumon fumé en entrée. Un solide 92pts à mon palais.

Servi en solo pour partir le bal, le Luigi Einaudi Costa Grimaldi 1998 était un fort joli vin, assagi par les années, notamment au niveau de sa masse tannique, mais avec une belle tension et surtout un parfum comme on les aime dans la région : intensité florale, touche de cerises macérées, un peu de notes évolutives à l'aération. Bonne longueur. 91pts


Le trio des 1999, 2000 et 2001 de Prunotto Barolo Bussia a été servi à l'aveugle (sauf pour moi qui ai fait le service) et on peu dire que la signature du producteur est assez claire : des vins denses, aux tannins assez puissants, témoignant peut-être d'un effort d'extraction supérieur à ce que je recherche dans un vin de Barolo.
J'ai trouvé le 1999 plus accompli comme vin, avec une jolie chair en milieu de bouche pour équilibrer les tannins, une belle finale longue et savoureuse. C'est pour moi un vin encore en développement qui me semble mieux construit pour affronter les décennies que les deux autres. 92pts
Le 2001 était le vin le plus marqué par les arômes de jeunesse, encore très en fruit et d'une redoutable trame tannique mais bien travaillée. Belle longueur, mais un vin un peu trop sur la puissance en ce moment. 90pts
Le 2000 est le vin qui a semblé le plus solaire, avec des notes chaudes, épicées et mentholées. Au palais, j'ai trouvé le vin un peu plus brouillon que les deux autres, moins dense en milieu de bouche également, et présentant un moindre potentiel de développement. 89pts

La troisième série a été servie à l'aveugle pour tous et nous avons eu bien de la difficulté à identifier les vins. A mon palais deux vins se démarquaient par leur équilibre magistral entre densité et élégance naturelle et, à ce titre, je les voyais comme les moins travaillés : le Vajra Barolo Bricco delle Viole 1999 et le Mascarello Barolo Monprivato 2000. J'ai donné un léger avantage au second (94pts versus 93pts) pour son côté plus doux, avec un merveilleux toucher de bouche, ses notes aromatiques très fines et la finale la plus charnue et veloutée parmi les Baroli présentés ce soir-là. Je suis impressionné que le vin de Vajra ait été pratiquement du même niveau, dans un style plus strict (j'aurais dû allumer sur le millésime 1999!). Le Marcarini était aussi un très beau vin, mais encore massif à ce stade et son toucher de bouche m'a semblé un peu bourru, mais c'est un vin doté d'une puissance et d'un caractère indéniable. 92pts

Un grand merci à Yvan pour l'organisation, l'accueil mémorable, ainsi qu'à tous les joyeux lurons présents à cette soirée qui s'est finie tard, chez Imar, autour d'un bon billard...
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 17 Mar 2013 - 21:54

Merci pour vos CRs messieurs! Pas de commentaire sur le Rinaldi?!?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Olivier Collin le Dim 17 Mar 2013 - 23:00

Bouchon!
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Claude Boulanger le Dim 17 Mar 2013 - 23:24

Bien content de revoir les « vieux potes », Yvan, Olivier, Olivier (‘Pauillac’), Yves, Sylvain… Et de rencontrer Simon. Merci Yvan pour l’accueil toujours aussi chaleureux, sincère et festif! Ça faisait un bail que je n’avais pas participé à une « dégus » et celle-ci était dans le mille pour moi!

La dernière remontait à celle suivant une partie de golf désastreuse (techniquement, pour moi, s’entend!), où le Baron – et la Baronne – nous avaient royalement reçus dans leur château lanaudois… Moment mémorable.

Amitié, rires, bons vins, bonne chère + un soupçon de sérieux lorsqu’on plonge le nez dans le verre…

Comme pour le hockey, après l’innocence du pee-wee, les folies du bantam et les désillusions du midget : Vive les ligues de garage! J’ai fait mon nid depuis quelques années (après 50 ans c’est facile, vous verrez les… jeunes!!!) : fini pour moi les verres numérotés, les bouchées de pain entre les commentaires et le cahier de notes qui rétrécit sur les derniers vins... Fus-je bon élève? Cancre, plutôt! À peine la note de passage! Un jouisseur paresseux.

Mais, au moins, je sais maintenant! Bon, ça m’a pris du temps à l’assimiler, je l’avoue, mais j’affirme, en m’assumant totalement, que le vin - particulièrement le bon - se déguste à table, autour d’un osso bucco ou de quoi que ce soit d’autre de festif, au milieu des rires, des confidences, des carafes qui s’entrechoquent et du cliquetis des verres! (C’est vrai que ce vendredi manquait un peu de présence féminine, mais nous avons quand-même eu droit à notre petit moment de fraicheur lorsque Chantal est sortie de son antre!)

Désolé les gars, je n’ai pas pris de notes. Mais mon souvenir est clair : les bulles étaient excellentes, fines et adéquatement briochées, le blanc de noir d’Oregon était déroutant comme prévu, le Luigi Einodi était le plus charmeur et le plus en forme du lot à mon avis, les trois Prunotto étaient les plus difficiles d’approche, avec un peu plus de luminosité pour le 99, et les trois derniers (Vajra, Mascarini, Mascarello) étaient les plus typés (selon ma compréhension des avis de nos experts!). J’ai adoré cette initiation aux barolos plus âgés, et il me semble que je comprends mieux ces mal-aimés distinctifs, un peu chers, souvent boudés à table. Il faut apprécier le nebbiolo pour ce qu’il est finalement, un vin costaud, puissant, sans trop de dentelle, et définitivement un vin de...bouffe!

Le Moulin Touchais 75 était correct, et une belle offrande d’Yvan pour amorcer le billard! Je préfère de loin le sauternes cependant!
Ah et le Rinaldi! Bien oui : bouchonné! Je sais, ça arrive à tout le monde, mais on préfère quand ça arrive aux autres!!! J’avais un Cannubi 99 en back-up, mais il revint finalement intact au cellier. On se reprendra, assurément!
Merci gang pour la belle soirée, terminée aux petites heures (pour moi!) sur un ‘scratch’!

ZIn.
avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 18 Mar 2013 - 9:32

C'est un réel ravissement de te lire Claude!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Invité le Lun 18 Mar 2013 - 19:41

Super belle dégustation ! J'ai adoré !

Voilà un thème qui a pris sa source sur un billet qu'Olivier Collin a publié en début d'année ! Une appellation certes prestigieuse, mais qui m'a toujours laissé perplexe quant à la dichotomie " + grands vins d'Italie versus vins capricieux, inaccessibles en jeunesse, dispendieux, pour les initiés, etc.."

Il fallait vérifier cette perception négative. C'est ce qui a fait qu'à travers les années j'ai peu acheter, goûter ou même essayer de comprendre ces vins. En fait, j'admet avoir eu le même comportement envers la Bourgogne rouge ! Chose que j'aurai la chance de vérifier vendredi qui vient avec la dégustation Bourgogne 2003. J'espère avoir la même révélation que celle sur les Barolis !!

Ainsi, de belles bouteilles et des compagnons passionnés et surtout curieux qui font de ces soirées des moments privilégiés. L'âge des vins (12 à 15 ans) a certainement joué un rôle important dans mon appréciation. Des vins qui ont eu le temps de se fondre, de se patiner, et d'exprimer une bonne partie de leurs qualités. Même, que certains se développeront probablement encore pour le mieux. Objectif atteint donc ! Il me restera à déguster quelques millésimes plus jeunes (2006, 2007, 2008) prochainement pour avancer encore un peu dans la compréhension globale de ceux-ci.

Mes vins préférés furent le Costa Grimaldi 1998 de Luigi Einaudi avec un nez époustouflant et une maturité du fruit et de l'ensemble ! Au premier vin, j'étais conquis ! Le Brunate 2000 de Marcarini tout aussi plein et charmeur m'a également donné beaucoup de plaisir.

Le Bricco delle Viole de Vajra 99 et le Monprivato 2000 étaient sans aucun doute de grandes envergures avec encore de belles années devant eux pour atteindre cet équilibre si recherché. Dans l'immédiat, j'ai préféré les 2 premiers mais nul doute que ces 2 derniers seront à rechercher.

Mention plus qu'honorable aux Prunotto 99, 00 et 01. Merci à Sylvain d'avoir pensé à apporter le 01 pour nous donner l'occasion d'évaluer différents millésimes du même producteur. Vraiment instructif.

Ceci dit, du Monprivato, j'achèterai !!

En terminant, merci aux participants qui ont accepté de faire l'exercice et d'avoir contribuer avec de très belles bouteilles de Barolis et les à côtés de Loire,de Champagne et d'Orégon.

Événements à reproduire autant que l'on peut à travers différentes régions viticoles !

Partant, partant, partant............... Very Happy
PS: J'ai une carafe en trop + une paire de couvre chaussures ! Est-ce à toi Claude ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Sylvain Gagnon le Lun 18 Mar 2013 - 20:21

Merci Yvan pour cette belle soirée,nous recevoir dans ta demeure autour de cette magnifique table avec de succulents plats est d'une grande générosité, sans parler des convives,une belle gang presque tous des anciens de crus et saveurs sauf Simon qui lui aussi est fin dégustateur.
J'ai beaucoup apprécié le Champagne,un peu moins le blanc d'Oregon et ma préférence va au Pur sang,un vin complet et à point.

Départ canon pour les Barolo avec le Costa Grimaldi 1998, étonnament frais et profond en fait un de mes préférés.
Le trio Prunutto m'a laissé un peu sur ma faim,manque de fraicheur pour le 2000,un 2001 pas très expressif mais solide,espérons qu'il se livrera mieux dans l'avenir(m'en reste 2)et le 1999 mon préféré de la vague,plus ouvert.0 en 3 pour l'identification pale

La dernière vague,la meilleure pour nous tous, m'a permis d'apprécier les réelles différences entre chaque producteurs, mon coeur balance entre le Marcarini et le Mascarello, 2 vins charmeur à leur façon,le Vajra me rappella le Bussia 1999.

Identifié par moi-même comme étant un Sauterne d'une petite année et qui n'était surtout pas un Moulin Touchais,en était un en fait, un très beau 1975, quelle bonne bouteille et quelle humiliation Embarassed
Super fin de soirée autour du billard comme dans l'temps,priceless.
Merci à tous et au revoir!!




Sylvain Gagnon

Messages : 141
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 52
Localisation : Anjou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Claude Boulanger le Lun 18 Mar 2013 - 22:00

"PS: J'ai une carafe en trop + une paire de couvre chaussures ! Est-ce à toi Claude ?"

J'aurais pas aussi oublié un bouchon, par hasard? Embarassed

Il semble que je mennuirai fort desdites 'shoe claques' demain matin... Et nous trouverons bien une occasion pour que je puisse récupérer le tout! Idea Un AVV où je pourrais carafer mon Cannubi 99???

Merci encore Yvan!

avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Barolo/Repas (15 mars) 1 place de libre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum