Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 29 décembre 2012

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 3 Jan 2013 - 9:22

Ludwig Desjardins a écrit:
Olivier Collin a écrit:Les vins de Delas m'ennuient également depuis plusieurs années...

Je n'en achète plus, malgré le hype des critiques.

Parce que tu les préférais avant?

Il me semble que c'était pire avant les années 2000 non? Pas le plus grand fan mais j'ai eu quelques expériences impressionnantes avec les Bessards et Tourettes (2009!). Je n'aime pas trop le Côte-Rotie La Landonne par contre, qui pêche souvent par mollesse dans le style résolument moderne de la maison. Le faible de Delas semble être sur Côte-Rotie d'ailleurs, pour faire référence à ces expériences décevantes avec Maugiron 2005.

Les cuvées d'entrée de gamme m'apparaissent assez réussies pour les prix demandées, Grands Chemins en Crozes 2009 c'était du bonbon.

À part Bessards 2009, je n'ai jamais été impressionné par les vins de la maison.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Michel Therrien le Jeu 3 Jan 2013 - 9:39

Bolgheri Le Serre Nuove 2004, Tenuta dell'Ornellaia
Le second vin (déclassement de cuves ou jeunes vignes) est issu d'un assemblage de 40% Merlot, 40% Cabernet Sauvignon, 15% Cabernet Franc et 5% Petit Verdot.
Autant le grand vin en 1997 et 2001 m'a impressionné, le second vin m'a souvent laissé de glace.
Hier soir au resto Gusto (AVV italien de Joliette) et pour accompagner des penne arrabiata pas trop épicés.
La robe est cerise foncée.
Le bouquet est intense avec fruits noirs, goudron, tomates chaudes, touche vanillée et moka.
C'est agréable mais pêche par excès.
La bouche est pour ainsi dire collante, riche, glycérinée à l'acidité moyenne à basse sans précision.
Les tannins sont dodus, la texture est veloutée, rien n'accroche mais rien ne se délimite ou se précise.
Nous sommes au Walt Dysney du vin.
Charme et opulence sans distinction.
Vin qui me semble plus fabriqué que conçu/pensé.
15,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Olivier Collin le Jeu 3 Jan 2013 - 10:15

Ludwig Desjardins a écrit:
Olivier Collin a écrit:Les vins de Delas m'ennuient également depuis plusieurs années...

Je n'en achète plus, malgré le hype des critiques.

Parce que tu les préférais avant?

En fait oui. J'avais beaucoup aimé les rapports qualité/prix que constituaient les cuvées Seigneurs de Maugiron, François de Tournon, Ste-Epine et Tour d'Albon sur des millésimes comme 1996, 1998 et 1999. Marquise de la Tourette est peut-être mieux fait qu'avant, mais le côté glacé des vins du domaine ne me convient pas.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Jeu 3 Jan 2013 - 17:43

Au cours des derniers 10 jours...

Domaine Gramenon Côtes du Rhône La Sagesse 2010
Un vin en biodynamie. Une robe brillante, sombre comme la nuit. Un nez parfumé de fruit rouge (fraises des champs), floral (roses), de poivre.
L'attaque en bouche est très fraîche, avec une texture voluptueuse, ronde et séduisante. Il a une gourmandise délicieuse, mais la finale est délicate et subtile, avec la classe d'un grand vin. Il me scie.
J'ai toujours aimé Gramenon mais celui-ci est de loin le meilleur que j'ai pris, voire un des meilleurs CdR que j'ai pris. Du niveau des meilleurs Fonsalette, par la grâce de ce millésime fabuleux. Une petite merveille. 93+ pts

n.b.: Les sites consultés parlent de "grenache majoritaire", d'autres mentionnent uniquement grenache....j'ai peine à croire qu'un vin aussi frais et rond en attaque ne comporte pas une part importante de syrah, mais il semble que ce ne soit pas le cas...

Domaine Giraud Châteauneuf-du-Pape Les Gallimardes 2010
Une robe brillante et bien sombre.
Le nez est assez charmeur, sur des arômes de viande grillée, de charbon et de réglisse. La bouche montre évidemment une matière fruitée bien riche et mûre, avec une texture veloutée, des tanins serrés. Le vin est puissant, mais il donne une impression d'équilibre, malgré son 16% d'alcool arboré fièrement...Une vision moderne de l'appellation, certes, mais c'est très bien fait. J'ignore comment ce vin vieillira et il n'est certainement pas prêt. Ma note est conservatrice, on verra....92 (+ ?) pts ....

Domaine de la Mordorée Lirac Cuvée de la Reine des Bois 2005
Ce vin est encore un solide gaillard, puissant, avec de bon tanins. Imposant mais peu charmeur à ce stade, on est loin de la gourmandise de plusieurs millésimes de ce vin. Il a, je crois, le fruit pour un jour se montrer plus aimable mais en ce moment, il a besoin de beaucoup d'aération ou, idéalement, de quelques années de réclusion. 88 (+?) pts

Les 2005 dans le Rhône me laissent perplexes, un peu comme les 1995 à l'époque. Il faut la foi!

Domaine Morey-Coffinet Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot 2010
Vin de corps léger-moyen, fumé, fruité, de jolis tanins, rondeur et charme. Très bien! 89 pts

Claude Riffault Sancerre Les Boucauds 2010
Excellent Sancerre, bien vif, pur et précis, avec de jolis arômes de citron confit. 90+ pts

Buisson-Charles Meursault Les Tessons 2009
Le nez est encore un peu marqué par son élevage.
La bouche est aérienne, voluptueuse, le vin est marqué par une belle tension malgré le millésime. Superbe et encore jeune, bel avenir. 91+ pts


Dernière édition par Yves Martineau le Jeu 3 Jan 2013 - 17:50, édité 1 fois
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Patrick Ayotte le Ven 4 Jan 2013 - 13:29

Rocca delle Macie Chianti Classico Riserva 2008

Le vin est relativement foncé. Les arômes perçus au nez sont dominés par l’élevage, suivi de fruits noirs et d’épices douces. En bouche, le vin est d’une autre dimension avec une matière bien intégrée. Une bonne dose de fruits (baies), un peu d’épices (poivre et cannelle), de tabac et de bois de cèdre. Acidité un peu déficiente et bonne longueur. Un très bel accord avec un plat qui contient de la tomate. Bien ++

Cépages : 90% Sangiovese, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Merlot
Élevage : 2 ans en barriques de chêne français et un minimum de 3 mois en bouteille
Alcool : 13,5%


Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Invité le Ven 4 Jan 2013 - 16:37

À l’essai……….

Villa di Capezzana 2007; Carmignano; Toscane D.O.C.G

80% Sangiovese, 20% Cabernet Sauvignon

Carafé 1 heure

Robe : rouge foncé (violet)

Nez : On a tout d’abord des effluves très nettes de cuir. Suivent ensuite des notes de fruits noirs (mures, cassis), de torréfaction (café) et en arrière plan de subtiles touches d’anis et de fumé.

Bouche : Très belle attaque, fraîche, ronde, fruitée mais avec une petite pointe astringente en fin de bouche. Légèrement capiteuse. Assez bien équilibrée et d’une longueur tout à fait surprenante.

Quelques années en cave lui feront grand bien. À revoir dans 2 à 3 ans.

En bas de $30 ! On peut vraiment trouver de beaux vins autour de ce prix.

Il faut essayer !







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Ven 4 Jan 2013 - 17:40

Lunch sympathique pour finir les vacances avec le couple princier et Carl G.

Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Vaillons 2010
Nez très expressif d'agrumes, de citron.
L'acidité est vive, un peu trop tranchante à ce stade pour qu'il soit vraiment agréable. Un vin tendu au bon potentiel, à revoir ds 3 à 5 ans. 89-90+ pts ....Merci Carl.

Le premier est à bouteille ouverte mais pas le second, qui semble pourtant issu du même coin!

Domaine William Fèvre Chablis Grand Cru Les Clos 2010
Joli nez sur le citron confit, que je place à Chablis assez aisément.
Très belle texture, il a plus de profondeur que le Vaillon de Droin pris côte a côte, une longueur magnifique. Beaucoup de classe, pas encore très expressif au niveau aromatique (ni trop fermé pour autant). Vraiment beau! 93-94+ pts

J'étais sur Montée de Tonnerre 2008 de Fèvre....pas si loin! Merci Prince Winston !

Château Beau-Séjour Bécot, St. Émilion Grand Cru 2001
Joli nez de sous-bois, avec un peu de confiture de fruit des champs, du chocolat. Très belle finesse en bouche, c'est équilibré et très agréable, un très beau vin de gastronomie, subtil. La finale manque toutefois de complexité pour prétendre au titre de grand vin. 91 pts (mon offrande)

Ensuite l'ami Carl frappe fort avec...

Vieux Château Certan, Pomerol 2004
Nez de cuir, bordelais, sous-bois.
Bouche d'une très belle fraicheur, avec des tanins fins et soyeux, beaucoup de classe. Un vin de finesse, qui fait Margaux... j'étais sur quelque chose comme Palmer 01. Superbe vin de finesse, frais et très élégant. Encore jeune mais déjà très agréable. Il me semble amorcer sa période de maturité, mais développera sans doute davantage de complexité. 92+ pts

Les blancs et rouges de mêmes régions.... par hasard.... Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Frederick Blais le Ven 4 Jan 2013 - 21:29

Chateau de Fieuzal 2000 : Superbe nez bien ouvert et complexe, des odeurs de boite de cèdre, tabac blond, cassis, café. En bouche, l'attaque est en fraicheur, sur le fruit et la torréfaction, moyennement corsé, beaucoup de fruit en milieu de bouche, encore du bois qui a besoin d'être intégré, les tannins grassement enrobés, très fins mais se révèlent de plus en plus serrés au fur et à mesure que le vin s'ouvre. Jolie finale sur les épices et la torréfaction. Manque un brin de longueur. 17/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1850
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Sam 5 Jan 2013 - 15:59

Ce soir un Clos Rougeard Les Poyeux 2008, qui est présentement carafé. Nez époustouflant...

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Pierre Beauregard le Sam 5 Jan 2013 - 16:58

Ludwig Desjardins a écrit:Ce soir un Clos Rougeard Les Poyeux 2008, qui est présentement carafé. Nez époustouflant...

Tiens ... ça me donne des idées. Ce soir un Bonnes Mares 2007 du domaine Bart. Sans raison ... juste comme ça. En fait, le retour au travail est pour bientôt Crying or Very sad
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1937
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Sam 5 Jan 2013 - 17:19

Pierre Beauregard a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Ce soir un Clos Rougeard Les Poyeux 2008, qui est présentement carafé. Nez époustouflant...

Tiens ... ça me donne des idées. Ce soir un Bonnes Mares 2007 du domaine Bart. Sans raison ... juste comme ça. En fait, le retour au travail est pour bientôt Crying or Very sad

Exactement pourquoi je me gâte!


Dernière édition par Ludwig Desjardins le Sam 5 Jan 2013 - 21:50, édité 1 fois

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Sam 5 Jan 2013 - 21:49

Domaine Jamet Côte-Rôtie 2006

En ouvrant cette bouteille je me suis rappelé la dichotomie d'appréciation entre Parker et Molesworth sur ce vin. Tout comme le 2003, qui avait été encensé par Molesworth (96 points) et que Parker avait durement critiqué (86 points) comme étant un vin de toute évidence acidifié et présentant des odeurs... de crottes d'animaux! On se rappelle tous avoir vu le bulldog de Parker péter dans Mondovino en plein bureau où Parker déguste, donc cette critique du Jamet 2003 était peut-être à prendre avec des pincettes et surtout contextuelle. Very Happy

Maintenant pour ce qui est du 2006:

Parker 86 points:
The 2006 Cote Rotie does not appear to have benefitted from a year in bottle. The wine is lean and dilute with an underlying vegetal streak as well as sinewy, austere flavors. While medium-bodied and pleasant, it is not the least bit reminiscent of Jamet’s greatest vintages.

It seems to me that Jamet’s traditional Cote Roties, which I adored in vintages such as 1985, 1987, 1988, 1989, 1990, and 1999, have not been up to snuff over recent years. It is difficult to understand why as this has always been one of the more reliable producers in Cote Rotie. They do have a mind-bending 25 separate parcels (18 acres) spread over Cote Rotie, with some terrific sites, but the wines have become increasingly lean and sinewy as well as herbaceous and vegetal.

Molesworth 93 points:
Really solid, with a still-compact core of braised fig, mulled black currant, grilled chestnut and roasted olive notes, held in check by charred wood and truffle hints. There's burly grip, but it's integrated on the long, dark finish, which is spiked with an iron note. Best from 2011 through 2021.

Maintenant pour mon modeste point de vue... je dirais que je me situe vraiment plus du côté de Molesworth, qui m'apparait avoir saisi totalement ce vin, tout en pariant sur son avenir. C'est un vin fidèle au millésime dans la région, avec un fruité tendre et élégant, et beaucoup de fraîcheur. Je n'y perçois aucunement l'aspect végétal et dilué identifié par Parker, loin de là... La bouche est compacte, devient de plus en plus puissante avec l'aération du vin (sur 2-3 heures). La finale est fidèle à la description de Molesworth: structurée, minérale, avec des tanins bien présents, avec une longueur respectable mais davantage marquée par l'acidité que par les arômes. Ce qui manque au vin, dû moins à ce stade, c'est la complexité qu'on attend du cru, une bouteille à revisiter donc pour avoir quelques frissons. 91-92

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ridge

Message par Patrick Ayotte le Sam 5 Jan 2013 - 21:53

Un duo de Ridge en fin de semaine:



Ridge Zinfandel East Bench Dry Creek Valley California 2009

Couleur cerise noire. Nez de fruits noirs, d'épices, de fumée, un peu de bois, l'alcool parait un peu et une légère impression florale de type lys blanc sera perceptible après un bon temps d'aération. En bouche, beaucoup de fruit (cerise, mûre, bleuet), d'épices (poivre, muscade, girofle), un peu de bois, petit côté sucré, impression de glycérine, vin rond et charmeur. Étrangement, après un eu d'aération, l'alcool ne parait pas trop. Très bien, mais serait beaucoup mieux après quelques années de garde...100% Zinfandel, 15,2% d'alcool, élevage de 13 mois en barriques de chêne américain (20% neuves, 25% de une ou deux usages et 45% de barriques de 3 à 5 ans)

Ridge Santa Cruz Mountain Estate California 2007 (2e de Monte Bello)

Couleur rubis foncé. Nez sur la tarte aux petits fruits, épices, un peu de terre noire et de fumée. En bouche, le vin offre une belle matière, équilibré, belle acidité, bien sec (pas d'impression de sucre ou de caramel), affiche une certaine fraicheur, mais semble encore compact et jeune. Des saveurs de fruit (fraises cuites, mûres, bleuets), d'épices (anis, cannelle), de menthe, un peu de cuir et un boisé luxueux qui n'écrase pas le fruit en font un vin ayant un profil bordelais rive-droite, à mon palais du moins. Excellent, possiblement pour un bon moment (garde de 10 à 15 ans ?). Composé de 58% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot, fait 13,3% d'alcool, élevage de 17 mois en barriques de chêne américain (48% neuves, 30% de une ou deux usages et 22% âgées de 3 à 4 ans).

Patrick


Dernière édition par Patrick Ayotte le Dim 13 Jan 2013 - 16:46, édité 1 fois
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Invité le Dim 6 Jan 2013 - 8:58

Ludwig Desjardins a écrit:Domaine Jamet Côte-Rôtie 2006

En ouvrant cette bouteille je me suis rappelé la dichotomie d'appréciation entre Parker et Molesworth sur ce vin. Tout comme le 2003, qui avait été encensé par Molesworth (96 points) et que Parker avait durement critiqué (86 points) comme étant un vin de toute évidence acidifié et présentant des odeurs... de crottes d'animaux! On se rappelle tous avoir vu le bulldog de Parker péter dans Mondovino en plein bureau où Parker déguste, donc cette critique du Jamet 2003 était peut-être à prendre avec des pincettes et surtout contextuelle. Very Happy

Maintenant pour ce qui est du 2006:

Parker 86 points:
The 2006 Cote Rotie does not appear to have benefitted from a year in bottle. The wine is lean and dilute with an underlying vegetal streak as well as sinewy, austere flavors. While medium-bodied and pleasant, it is not the least bit reminiscent of Jamet’s greatest vintages.

It seems to me that Jamet’s traditional Cote Roties, which I adored in vintages such as 1985, 1987, 1988, 1989, 1990, and 1999, have not been up to snuff over recent years. It is difficult to understand why as this has always been one of the more reliable producers in Cote Rotie. They do have a mind-bending 25 separate parcels (18 acres) spread over Cote Rotie, with some terrific sites, but the wines have become increasingly lean and sinewy as well as herbaceous and vegetal.

Molesworth 93 points:
Really solid, with a still-compact core of braised fig, mulled black currant, grilled chestnut and roasted olive notes, held in check by charred wood and truffle hints. There's burly grip, but it's integrated on the long, dark finish, which is spiked with an iron note. Best from 2011 through 2021.

Maintenant pour mon modeste point de vue... je dirais que je me situe vraiment plus du côté de Molesworth, qui m'apparait avoir saisi totalement ce vin, tout en pariant sur son avenir. C'est un vin fidèle au millésime dans la région, avec un fruité tendre et élégant, et beaucoup de fraîcheur. Je n'y perçois aucunement l'aspect végétal et dilué identifié par Parker, loin de là... La bouche est compacte, devient de plus en plus puissante avec l'aération du vin (sur 2-3 heures). La finale est fidèle à la description de Molesworth: structurée, minérale, avec des tanins bien présents, avec une longueur respectable mais davantage marquée par l'acidité que par les arômes. Ce qui manque au vin, dû moins à ce stade, c'est la complexité qu'on attend du cru, une bouteille à revisiter donc pour avoir quelques frissons. 91-92

Merci Ludwig,

Très instructif et très apprécié ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Patrick Essa le Dim 6 Jan 2013 - 9:23

Bandol domaine la Tour du Bon « Saint-Ferréol » 1999

Quel beau vin! Un Bandol puissant et très racé qui embaume l'olive noire, le thym et un soupçon de poivre blanc. Le vin semble encore bien jeune et doit sans conteste etre attendu si vius en avez en cave. Je sais qu'il y a eu du changement au niveau de l'équipe technique et je ne connais pas les cinq derniers millesimes mais en l'etat ce cru là est au meilleur niveau de l'appellation. Très bien.



Chablis premier cru Butteaux 2000 - Raveneau

Je suis toujours circonspect avec les vins du domaine Raveneau car leur instabilité les conduits à osciller entre exceptionnels et faibles ou évolués. Ce 2000 se présente sur un mode intermédiaire avec un nez
réduit peu engageant et une bouche svelte et vive de bonne complexité. Typé Chablis, frais et de concentration moyenne. Un bon vin mais évidemment pas une bouteille mythique. Bien.
avatar
Patrick Essa

Messages : 967
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Vietque Vodignard le Dim 6 Jan 2013 - 12:03

Ouvert hier chez des amis: Le Vieux Donjon 2007, Châteauneuf-du-Pape

Carafé 2 heures.

Belle robe poupre somptueuse, odeur de fraises et de cerises, en bouche des saveurs intenses de kirsch, de cerises rouges, de fraises avec une impression d'une brise de vent frais mélangée avec de l'herbe sèche, un peu d'éthanol et alcooleux. Court en bouche.

Somme toute agréable, mais sans plus.

Vietque Vodignard

Messages : 147
Date d'inscription : 08/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Pierre Beauregard le Dim 6 Jan 2013 - 13:32

Domaine Bart - Bonnes Mares 2007

La robe est rubis, assez claire. Le nez est pleinement expressif sur des notes de fruits confits et un peu métallique. L'attaque en bouche est assez bien dosée, mais en bout le ligne, ce n'est pas vraiment complexe et surtout ça manque de matière. La finale est sur des notes caramalisées et n'est pas la plus longue. 88 pts.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1937
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Invité le Dim 6 Jan 2013 - 14:16

Pierre Beauregard a écrit:Domaine Bart - Bonnes Mares 2007

La robe est rubis, assez claire. Le nez est pleinement expressif sur des notes de fruits confits et un peu métallique. L'attaque en bouche est assez bien dosée, mais en bout le ligne, ce n'est pas vraiment complexe et surtout ça manque de matière. La finale est sur des notes caramalisées et n'est pas la plus longue. 88 pts.

Ouch ! Surtout au prix que sont ces vins ! No

Le retour au travail est demain ? Tu as encore le temps de te faire plaisir ! Ouvres toi un bon Bordeaux, tu seras sans doute satisfait ! Rolling Eyes

A+

Yvan

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Dim 6 Jan 2013 - 23:47

Demi-bouteille de Castello Banfi Brunello di Montalcino 2007

Bouquet classique avec un pointe d'alcool confirmant l'année solaire. Complexe, sur la mure, la groseille, l'anis, la cannelle, la rose fanée et le cuir. Très ouvert et prêt à boire, la bouche est voluptueuse et généreuse, soulevé par l'alcool et maintenue fraîche grace à une belle acidité. L'alcool gâche un peu le portrait en rendant le tout un peu brouillon et agressif. Tout de même un beau vin.

15/20

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 209
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Mathieu Carrière le Lun 7 Jan 2013 - 10:23

Une bouteille de volnay Rebourgeon Mure 2009. Fluet, sans grande concentration. J'avais acheté un volnay 1er cru d'une opération cellier. Je crois que je vais attendre ce 1er cru.

Deux beaux crozes-hermitage 2009 : Combier et Delas des Grands-Chemins Ces vins sont des RQP pour moi. J'adore cette région.
avatar
Mathieu Carrière

Messages : 30
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 37
Localisation : Outaouais

Voir le profil de l'utilisateur http://mat600.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Sébastien Desforges le Lun 7 Jan 2013 - 12:28

Philippe Alliet Chinon Vieilles Vignes 2010
A besoin d'un peu d'air à l'ouverture pour dissiper les arômes de renfermé et faire place à un profil plus classique de poivrons avec quelques effluves de café après quelques heures d'aération. Sur le fruit à ce stade, un beau vin frais qui possède un équilibre parfait, tout en finesse. Ce vin demeure LA référence selon moi pour un vin de cabarnet franc de la Loire (de n'importe où en fait) sous la barre des 30$.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 390
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Patrick Ayotte le Lun 7 Jan 2013 - 19:16

Sébastien Desforges a écrit:Philippe Alliet Chinon Vieilles Vignes 2010
A besoin d'un peu d'air à l'ouverture pour dissiper les arômes de renfermé et faire place à un profil plus classique de poivrons avec quelques effluves de café après quelques heures d'aération. Sur le fruit à ce stade, un beau vin frais qui possède un équilibre parfait, tout en finesse. Ce vin demeure LA référence selon moi pour un vin de cabarnet franc de la Loire (de n'importe où en fait) sous la barre des 30$.

As-tu bu le 2009 ? Si oui, comment se compare-t-il à ce 2010 ?

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Sébastien Desforges le Mar 8 Jan 2013 - 8:05

Patrick Ayotte a écrit:
Sébastien Desforges a écrit:Philippe Alliet Chinon Vieilles Vignes 2010
A besoin d'un peu d'air à l'ouverture pour dissiper les arômes de renfermé et faire place à un profil plus classique de poivrons avec quelques effluves de café après quelques heures d'aération. Sur le fruit à ce stade, un beau vin frais qui possède un équilibre parfait, tout en finesse. Ce vin demeure LA référence selon moi pour un vin de cabarnet franc de la Loire (de n'importe où en fait) sous la barre des 30$.

As-tu bu le 2009 ? Si oui, comment se compare-t-il à ce 2010 ?

Patrick

Je te dirais que le 2009 était encore plus accessible et plus ouvert (malgré qu'il avait quand même besoin d'aération) la dernière fois que je l'ai bu il y a environ 1 an. Il était également sur le fruit, plus mûr vu le millésime, mais sans pour autant sacrifier l'équilibre et la fraicheur. Il m'en reste une bouteille et je vais attendre quelques années avant de l'ouvrir.
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 390
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Patrick Ayotte le Mar 8 Jan 2013 - 8:59

Merci !

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 décembre 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum