Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 23 décembre 2012

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 23 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 23 Déc 2012 - 21:12

Bouchard Caillerets Ancienne Cuvée Carnot volnay 1er cru 2010 : Nez de fruits rouges frais (canneberge, framboise), de fleur fanée et de notes épicées et finement boisées. Belle intensité aromatique et bon niveau de détail. La bouche est franche, fraîche, de bon volume. On sent beaucoup de tension, d’intensité dans ce vin jeune, fringuant, au caractère croquant. Finale un peu butée qui demande de tomber en place, avec une amertume un peu prononcée (comme pour la majorité des 2010 que j’ai goûtés), demandant à se fondre. Pas une profondeur incroyable, mais un beau vin qu’il fera bon revisiter dans cinq à huit ans. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7422
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Patrick Essa le Lun 24 Déc 2012 - 4:37

Champagne blanc de blancs " Cristal " - domaine Sandrin à Celles Sur
Ource

C'est un fait dorénavant avéré le Domaine Sandrin est une etoile
montante du Champagne et en tout cas le domaine vigneron que je
prefère dans cette appellation. Le cuvier flambant neuf, les caves
enterrées, la culture saine et la vinosité des vins sont autant
d'arguments qui signent la classe des lieux et leur incomparable savoir-
faire.
Cette nouvelle cuvée Cristal est dejà un must car un pur blanc de
chardonnay champenois issu de terroirs calcaires est dejà une idée
enthousiasmante mais lorsqu'il est en plus entre les mains des Sandrin
on frise le génie. J'ai eu l'impression de deguster une Goutte d'Or
portée par les bulles. Un vin net, fin,ciselé... Pour tout dire lumineux!
Le nom est célèbre, le domaine moins mais la vraie cuvée immense.
C'est celle-là! A 20 euros....Hors classe!
avatar
Patrick Essa

Messages : 960
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Mathieu Carrière le Mar 25 Déc 2012 - 7:34

Des C9P

Domaine des sénéchaux 2009, commence à se fermer, le fruit est croquant.
Pierre Usseglio 2009, le plus muet à attendre.
Domaine du vieux Lazaret 2009, poivré, belle longueur, soyeux, mon préféré.

Il Grappolo brunello di montalcino 2007, Cette bouteille possède un fruité et une finesse, des notes de roses au nez.
Rayne-Vigneau 1999, botrysisé à souhait, manque un petit côté aérien que je recherche dans cette région.
Signorello vielles vignes chardonnay 2008, du jus de madrier, ne m'a pas plus.
avatar
Mathieu Carrière

Messages : 30
Date d'inscription : 19/06/2012
Age : 37
Localisation : Outaouais

Voir le profil de l'utilisateur http://mat600.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Mar 25 Déc 2012 - 9:34

Domaine William Fèvre Chablis 1er Cru Vaillons 2008
Nez de citron confit. La bouche est vive, à l'acidité presque tranchante, belle tension, avec une jolie finale saline. J'ai l'impression que quelques années de garde lui permettraient de développer une très belle complexité, car tout est bien en place. 90+ pts

Château Monbousquet, St. Émilion Grand Cru 2001
Nez fumé, prunes, caramel, café moka.
Un vin de corps léger, élégant, subtil, en finesse, à la finale minérale, voire saline, ce qui est rare dans un rouge! Joli vin, dans un style moderne, mais c'est tout de même assez mince, ce qui est impardonnable à ce prix. Beaucoup trop cher! (heureusement je l'ai eu à l'encan, à la SAQ c'est 158$!!) 89 pts

Delas Frères Hermitage Les Bessards 1999
Nez poivre, cerises et vanille.
Un vin d'une droiture bordelaise, de belle fraîcheur, avec des arômes de cerises, certaines notes d'élevage lui donnent un aspect moderne.
Assez fin avec sa puissance contenue, il possède un très bel équilibre, dans un style en retenue, très civilisé. Savoureux et plein, il lui manque toutefois la complexité des grands vins. 92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Michel Therrien le Jeu 27 Déc 2012 - 9:33

Alsace 2001 Pinot gris Clos Jebsal, Zind-Humbrecht
Vin ouvert avec un bi lame, en raison de la cire, et immédiatement de l'air sous pression?????
Je verse le vin en carafe...............gros collet comme une bière!
Très beau nez avec oranges confites, abricots et miel.
La bouche est pétillante, huileuse, belle richesse en entrée de bouche puis courte avec amertume.
Tamara aime ce nez, Natacha n'aime pas les bulles et ce vin court...........alors que moi, je ne comprends rien!

On ouvre une seconde bouteille identique.
Pas d'ouverture sous pression.
On verse en carafe............encore un collet mais moins prononcé, la robe est dorée vers le brun d'une bière blonde?
Le nez est moins agréable avec des levures et également un côté "scotch".
La bouche est un peu perlante, belle richesse, acidité moyenne et longueur honnête sur des épices mais on se lasse rapidement!
RDV manqué avec ce vin sensé être grand pour le millésime, le cru, le producteur ainsi que la notation Parker avec 94 points et une période de maturité entre 2006 et 2020.

La seule chose intéressante avec ces bouteilles, qui ont possiblement refermentées et terminées leurs vies respectives à l'évier, est l'indice de sucrosité sur l'étiquette. Elle était à 3 et donc,
This indice ranks from 1 to 5 the perceptible sweetness of the wines, and Humbrecht describes it as follows: "1 is totally dry; 2 is not technically dry but the sweetness is not apparent on the palate; 3 is medium sweetness that may gradually disappear with aging; 4 is sweet wine; 5 is for high sweetness, a Vendange Tardive in richness but without botrytis."

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7543
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Jeu 27 Déc 2012 - 10:54

Buisson-Charles Meursault Vieilles Vignes 2009
Vin d'une belle énergie, frais et dense. Saveurs de poires et fleurs blanches, un beau vin gras, assez puissant, qui se distingue par sa pureté et sa précision. Excellent. 90 pts

Château Duhart-Milon, Pauillac 2001
Nez de café, fumée et de sous-bois.
Un vin droit et austère, aux tanins encore solides, étonnamment puissant et structuré pour le millésime. Contrairement à plusieurs vins du millésime qui se boivent bien en ce moment, celui-ci pourrait bénéficier d'une garde de quelques années. 89+ pts

Daniel Bouland Morgon Vieilles Vignes 2011
Joli nez de fruit frais (noir), avec du poivre.
Matière dense et fraîche, il a de la mâche et du fruit, beaucoup de vin dans le verre! D'une dimension admirable, avec des tanins soyeux bien serrés, c'est un joli vin de garde très prometteur. Agréable sur ce beau fruit de jeunesse, il promet beaucoup d'ici 2020. 91+ pts

Wow! J'ai lu que 2011 était très réussi en Beaujolais, voici qui le confirme de belle façon!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Eric Lefebvre le Jeu 27 Déc 2012 - 12:32

Michel Therrien a écrit:Alsace 2001 Pinot gris Clos Jebsal, Zind-Humbrecht

Michel, nous avons bu ce même vin il y a environ un mois... aucune bulle, aucun collet, les aromes me paraissaient encore plutôt jeunes. Le vin était magnifique, il méritait pleinement son 94 et sans doute plus.

Eric Lefebvre

Messages : 409
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 27 Déc 2012 - 12:37

Michel Therrien a écrit:Alsace 2001 Pinot gris Clos Jebsal, Zind-Humbrecht
Vin ouvert avec un bi lame, en raison de la cire, et immédiatement de l'air sous pression?????
Je verse le vin en carafe...............gros collet comme une bière!
Très beau nez avec oranges confites, abricots et miel.
La bouche est pétillante, huileuse, belle richesse en entrée de bouche puis courte avec amertume.
Tamara aime ce nez, Natacha n'aime pas les bulles et ce vin court...........alors que moi, je ne comprends rien!

On ouvre une seconde bouteille identique.
Pas d'ouverture sous pression.
On verse en carafe............encore un collet mais moins prononcé, la robe est dorée vers le brun d'une bière blonde?
Le nez est moins agréable avec des levures et également un côté "scotch".
La bouche est un peu perlante, belle richesse, acidité moyenne et longueur honnête sur des épices mais on se lasse rapidement!
RDV manqué avec ce vin sensé être grand pour le millésime, le cru, le producteur ainsi que la notation Parker avec 94 points et une période de maturité entre 2006 et 2020.

La seule chose intéressante avec ces bouteilles, qui ont possiblement refermentées et terminées leurs vies respectives à l'évier, est l'indice de sucrosité sur l'étiquette. Elle était à 3 et donc,
This indice ranks from 1 to 5 the perceptible sweetness of the wines, and Humbrecht describes it as follows: "1 is totally dry; 2 is not technically dry but the sweetness is not apparent on the palate; 3 is medium sweetness that may gradually disappear with aging; 4 is sweet wine; 5 is for high sweetness, a Vendange Tardive in richness but without botrytis."

Moi qui commençait à me réconcilier avec M. Z-H suite à la dégustation Riesling! Rolling Eyes

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 27 Déc 2012 - 12:41

Indice 3 est pour le mois le pire de tous ... impossible de savoir à quoi le vin ressemblera!

J'essaie d'acheter de 1 et des 2 pour des vins à servir en mangeant et des 4 ou des 5 pour les fromages/foie gras ou desserts.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7422
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 27 Déc 2012 - 16:28

Hier soir, avec les soupers avec la famille élargie, un souper de Noël intime :

Buisson-Charles Les Cras meursault 1er cru 2007 : Mis en carafe une bonne heure avant de servir et remis à la cave, servi aux alentours de 10 degrés donc. Nez finement grillé, sur des notes de crème au citron (lemon curd), de meringue et de nougat. La bouche déploie un volume moyen, mais l’ensemble possède une texture fort avenante. Cette relative suavité surprend en considérant le cru et le millésime. Belle tenue de bouche et finale de longueur correcte, aux accents de poire et de meringue, avec une fine impression crayeuse. Bien, voire plus.

Produttori del Barbaresco Rio Sordo Riserva barbaresco 2005 : Couleur légère, brique orangé. Nez de fruits surets (griotte, rhubarbe), de poussière, de cuir, de thym et d’herbes médicinales. Bouche fraîche, classique, bien construite. Malgré le caractère légèrement granuleux des tanins, l’ensemble possède un bel éclat. Finale de bonne longueur, bien droite, sur des notes de fruits rouges et d’herbes. Un vin encore jeune qui mérite d’être encore attendu. Très bien.

Sottimano Fausoni barbaresco 2004 : Couleur plus foncée, sans être opaque (comme en jeunesse). Nez de fruits sauvages noirs, de cacao, de menthe douce, de réglisse et de suie. La bouche est vigoureuse, masculine, mais sans dureté. Bâti sur la longueur, l’ensemble possède des tanins serrés, mais fins. Bel éclat et finale un rien sauvage. Un vin avec du fond, de la tension et un bel équilibre, qui appelle la table … et quelques de garde encore ! Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7422
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Henri de Villamont Chambolle-Musigny 2009

Message par Patrick Ayotte le Jeu 27 Déc 2012 - 22:19

Henri de Villamont Chambolle-Musigny 2009 , Code SAQ : 11496208



Bouteille reçue en cadeau...

Rubis clair. Nez de fruits rouges, de terre, d'épices, floral et une touche de vanille est perceptible avec l'aération. En bouche, le vin est savoureux, surtout après une bonne dose d'air (meilleur le lendemain en fait...). Petits fruits rouges, terre, épices, vanille (en retrait, comme au nez) et fleurs séchées. Il affiche une certaine rondeur, mais sans être expansif. Première rencontre avec un vin de ce producteur (dont j'ai à peu près rien trouvé), mais j'ai bien apprécié le vin. Très bien +

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Simon Grenier le Ven 28 Déc 2012 - 9:16

Vincent Girardin, Chambolle-Musigny vieilles vignes, 2009: vin de robe rubis foncée translucide. Au nez, on sent bien la gourmandise du vin avec ses effluves de fruits rouges, de fleurs et d'épices douces. La bouche montre une bonne ampleur et une structure équlibrée. L'allonge se fait sur un beau fruité et une touche florale qui ne me déplaît pas du tout. Pas le plus complexe mais offrant beaucoup de plaisir dans l'immédiat. Très bien!

Simon Grenier

Messages : 500
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Ven 28 Déc 2012 - 12:44

Un de mes plus beaux vins de l'année fut bu hier soir....

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande Pauillac 1995
Un nez classique de mine de crayon, de cèdre et de cassis.
La bouche est une merveille de finesse, des tanins soyeux, une élégance de dandy, c'est la classe faite vin! De corps moyen, il offre une magnifique texture aérienne et une très belle finale, qui s'étire longuement sur des arômes de cigare, avec une délicate touche de caramel au sel. Voilà un grand vin. Il exprime magnifiquement la classe singulière de ce cru qui a toujours su me charmer. Wow!! 96-97 pts

Domaine Marquis d'Angerville Volnay 1er Cru Taillepieds 2009
Un nez sur le caramel et le fruit noir.
La bouche est finement ciselée par un élevage précis, le fruit est gourmand, sucré, la texture crémeuse. À cause de son élevage, il souffre de la comparaison avec le Pichon Lalande, vin plus abouti, mais il promet beaucoup. 92-93+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5137
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Invité le Ven 28 Déc 2012 - 19:27

Coyam 2009 Chili
Vin biologique
Assemblage: Syrah, Carmenere, Merlot, Cabernet Sauvignon, Mourvedre, et Petit Verdo
t.

Acquis sans références, pour une expérience, intriguant et très abordable !

Une couleur rouge grenat foncé presque noire.

Avec une telle couleur, on s'attend à un bloc monolithique !

Le nez nous aborde en disant "je suis un vin puissant et je t'attend de pied ferme ! " affraid

Fruits noirs, mures, bleuets et tutti frutti ! Confituré, effluves de vanille (bien sûr), on sent aussi qu'il est capiteux (14.5%) Ayoye ! Légèrement anisé, boisé, touche de crème brulé (sucre brun).

Attaque en bouche redoutée !

Plus de peur que de mal ! Celle-ci est fraîche, fruitée, capiteuse certes mais sans lourdeur. Trame tannique serrée, bien intégrée, bien enrobée par le fruit, sans aspérités ni le côté anguleux qui nous fait quelque fois tiqué !

Bonne longueur.

Tout d'un bloc, prime jeunesse.

Ma conjointe est enrhumée, donc une moitié ce soir et l'autre demain ! Rolling Eyes

Hâte de voir son évolution sur 5 à 10 ans.

Quoi ? $30 et des poussières ! cheers










Dernière édition par Yvan Grisé le Ven 28 Déc 2012 - 23:09, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Patrick Ayotte le Ven 28 Déc 2012 - 20:25

Yvan Grisé a écrit:Coyam 2008 Chili
Vin biologique
Assemblage: Syrah, Carmenere, Merlot, Cabernet Sauvignon, Mourvedre, et Petit Verdo
t.

Acquis sans références, pour une expérience, intriguant et très abordable !

Une couleur rouge grenat foncé presque noire.

Avec une telle couleur, on s'attend à un bloc monolithique !

Le nez nous aborde en disant "je suis un vin puissant et je t'attend de pied ferme ! " affraid

Fruits noirs, mures, bleuets et tutti frutti ! Confituré, effluves de vanille (bien sûr), on sent aussi qu'il est capiteux (14.5%) Ayoye ! Légèrement anisé, boisé, touche de crème brulé (sucre brun).

Attaque en bouche redoutée !

Plus de peur que de mal ! Celle-ci est fraîche, fruitée, capiteuse certes mais sans lourdeur. Trame tannique serrée, bien intégrée, bien enrobée par le fruit, sans aspérités ni le côté angulaire qui nous fait quelque fois tiqué !

Bonne longueur.

Tout d'un bloc, prime jeunesse.

Hâte de voir son évolution sur 5 à 10 ans.

Quoi ? $30 et des poussières ! cheers


Bien content de lire une note de dégustation d'un vin chilien ! Je fais généralement cavalier seul ici (environ 20% de ma cave est constituée de vin de ce pays).

Pas encore ouvert une de mes bouteilles de ce vin. Généralement, tout ce qu'Alvaro Espinoza (leader du bio au Chili) touche est quand même doté d'une certaine fraicheur, comme ce que tu sembles avoir perçu dans le Coyam. Seulement produit dans les bons millésimes (techniquement, tu dois avoir bu le 2009, pas de 2008 a été produit...). En plus, les vins du Chili vieillissent généralement très bien !

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Invité le Ven 28 Déc 2012 - 20:44

Bien vu mon cher !

Encore plus jeune que je ne croyais ! Laughing

Correction effectuée !

Merci bien !

Yvan

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Pierre Beauregard le Sam 29 Déc 2012 - 14:40

Beau repas hier soir entre amis(es) au resto Christophe. Fallait être un peu malade pour se rendre à Montréal hier et essayer de se trouver une place de stationnement. Mais comme souvent, ça en valait vraiment la peine. Belle camaraderie et de très beaux vins également pour agrémenter le tout.



Deux beaux vins blancs de bienvenue qui me donne beaucoup de plaisir et renforce mon goût pour les blancs de la Bourgogne :

1er Cru Les Caradeux 2010 - Pernand-Vergelesses - Domaine Chanson Père et Fils note de citron et de poire, bouche soutenue par une acidité vive et d'une bonne longueur. Ensuite un Morgeot-Clos Pitois 1er Cru 2005 - Monopole - Chassagne-Montrachet du Domaine Roger Belland ici légère touche boisée, un peu de vanille et en même temps accompangées de fleurs blanches, l'acidité est moins présente mais la matière est importante et dotée d'une longueur appréciable. Un beau témoignage du millésime.

Ensuite une belle série de rouges :



Château Hosanna 2009 une deuxième rencontre avec ce vin en 1 mois et même si je ne l'ai pas reconnu en totale aveugle (hier soir la dégustation a eu lieu ainsi) je lui reconnais des ressemblances avec le mois passé. Un vin puissant en bouche, tanins fort présents mais sans aucune agression. Un vin fait pour la longueur et peut être pour un marathon. Son petit frère, servi en même temps, Dominus Estate 2004 s'est dévoilé tout en finesse, tanins ronds, nez de fraise chocolatée et de tabac, le seul reproche, un peu court en fin de bouche.

Ensuite une série de trois vins de front



Descendientes de J. Palacio - Moncerbal Corullon 2006 - Bierzo un vin que j'ai beaucoup apprécié par son bouquet floral très important, un des nez les plus expressifs de la soirée. Pas évident se faire servir un vin semblable à l'aveugle. J'ai arpenté une bonne partie de la planète (chien son proprio non ?) Very Happy Belle attaque en bouche mais tout en rondeur, finale ample et savoureuse. Le Château Léoville Las Cases 2001 tant qu'à lui était porteur de notes de cassis, tabac blond, mine de crayon et une attaque renfermant une belle matière et des tanins bien enrobés, soyeux même et une fin de bouche de bonne ampleur. En dernier lieu le Chambolle-Musigny 1er Cru 2002 de Joseph Drouhin avait la robe la plus translucide des trois (sans aucune surprise ici) mais ne trahissait pas son âge. Un 2002 à point, beau bouquet de fraises et de réglisse les tanins se sont afininés et donnent un résultat plus que plaisant.

Et pour le dessert :



Un autre vin qui nous a fait beaucoup travailler pour l'identifier. J'ai peu ou pas du tout d'expérience avec un vin pareil. J'étais plus sur un Banyuls ou un Maury. Le Vinsanto 1990 de Argyros - Santorini est un vin vieillit en barique pedant 20 ans. Le résultat à l'oeil est un vin couleur brun pâle caramel. D'ailleurs au nez et en bouche, le caramel est omniprésent ainsi que le sucre brun. J'ai beaucoup apprécié l'expérience et d'avoir fait connaissance avec un vin semblable.

Merci à tous(tes) pour vos offrandes et votre agréable présence.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1884
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Invité le Dim 30 Déc 2012 - 10:40

Pour le souper de Noël familial

En apéro : Roederer Brut Anderson Valley Californie et Mâcon-Uchizy « Climat La Martine » 2009 Bret Brothers accompagnant les Hors-d’œuvres.

Roederer : Couleur pâle, belle effusion de bulles assez fines qui perdure. Nez brioché, fruits blancs, bien net. Bonne acidité, du corps, de la tenue, bien sec. Très bon ! Festif ! Préféré au Mumm Napa. N’aurait rien à envier à certains Champagne deux fois son prix !

Mâcon-Uchizy : Pour ceux qui n’aiment pas les bulles ! Modeste blanc qui a plu à certains et d'autres pas ! Robe jaune avec quelques reflets verts. Nez retenu, délicat rappelant la pomme et les fleurs blanches. Bouche un peu molle (manque d’acidité) sans beaucoup de volume, sur des saveurs de pomme « délicieuse » et assorti de fragrances florales. Pas très long en bouche. Correct pour l’apéro !

1er service : Pas de vin sélectionné pour la crème d’oignons au vieux cheddar. Les invités ont transporté leurs apéros à table.

2e service : Vouvray riche 2010 de Brédif avec le pavé de foie gras d’oie, pain d’épices à la courge et gelée de cidre de glace. Accord parfait !

Sans vouloir nous saturer les papilles pour les services subséquents, j’ai pensé à ce demi-sec qui pourrait se marié avec le trio présent dans ce service. J’ai visé juste avec ses arômes d’amande, de pomme et d’agrumes. Une belle amplitude en bouche, juste assez moelleuse avec une belle fraîcheur. Tout était bien dosé pour un accord idéal.

3e service : Château Garraud 2000 Magnum Lalande-de-Pomerol accompagnait le Magret de canard de St-Pie sur l’os, échalote confite au vinaigre de banyuls. Accord très moyen !

Robe qui ne semble pas présenté de signe de fatigue. Couleur rubis assez profonde. Nez sur le cèdre, le tabac, l’humus avec en filigrane de très légères effluves de fruits noirs. En bouche, c’est un peu mince avec les saveurs que l’on retrouve au nez. On cherche le fruit mais en vain ! Pas le meilleur accord avec le magret qui aurait demandé un vin un peu plus joufflu !

4e service : Entremets : Pas de vin sélectionné pour le Mesclun de verdure.

5e service : Fromages du terroir : Château Filhot 2001 Excellent accord !

6e service : Gâteau de Noël à la Florentine : Château Filhot bis !

Pour les deux derniers services, un Filhot 2001. Grande année mais pas un grand vin ! Un très beau vin quand même, botrytisé, avec une acidité toujours présente, dont les fromages et le dessert se sont bien accommodés. Un Sauternes plutôt léger tirant plus sur un Barsac. Pas d’opulence mais avec un ensemble assez bien équilibré. Accord réussi avec les services.

Allez, on se prépare pour le nouvel an avec les amis !

Bien hâte de revoir les anciens de C&S et de connaître d'autres membres de ce site !

Bonne année à tous !





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 30 Déc 2012 - 11:26

Vendredi soir, entre amis :

Vouette & Sorbée Saignée de Sorbée extra brut champagne : Jolie couleur rosée. Nez de pomme golden, de pêche et de fraise. Bouche intense, bien droite, franche et bonne longueur. Moins parfumé qu’à mes dernières expériences, mais très bien quand même.

Henri Germain Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2007 : Nez ouvert et bien mûr sur des notes de fruits jaunes, de miel fin, d’écorce d’orange et d’aubépine. Bouche avec du volume, mais sans impression grasse. On sent que l’ensemble est délié, mais sans grande concentration. Finale de longueur correcte, parfumée et joliment équilibrée. Un vin qui semble prêt, un peu léger peut-être pour ce que j’en attendais … Bien, voire plus.

Faiveley échezeaux grand cru 2002 : Nez relativement discret, très pur et plutôt profond, sur des notes de fruits noirs, d’anis étoilée, d’encens et de très racés parfums de rose. La bouche est sur la longueur. Vin avec de l’éclat, de l’intensité, pas énormément de chair et une structure conséquente. Issu de la partie haute du cru et ça se sent! Un vin cistercien qui m’a plus par la race de son profil aromatique, sa relative jeunesse et sa pureté. Très bien, voire plus.

Bouchard Père & Fils échezeaux grand cru 2002 : Nez plus expressif, avec des relents boisés, sur des notes de fruits rouges, de cassonade, d’herbes aromatiques et de fleur fanée. Bouche en rondeur, où l’on sent la maturité du fruit et l’apport de l’élevage. Jolie texture, bonne concentration et longueur adéquate. Peut-être pas la race qu’on s’attend à retrouver dans un grand cru, mais on y trouve du fond et passablement de gourmandise. Très bien, voire plus.

Royal Tokaji Company Blue Label 5 puttonyos tokaji aszu 2003 : Nez grillé/fumé sur des notes de caramel foncé, de thé à l’orange et d’abricot séché. La bouche, bien que riche, a digéré une partie de ses sucres et montre un bel équilibre. Registre grillé et notes de thé persistent longuement en bouche. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7422
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Frederik Boivin le Dim 30 Déc 2012 - 11:31

Ça boit bien ces jeunes, ça boit bien... Laughing
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1788
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 30 Déc 2012 - 11:34

Et il me reste à écrire sur les vins d'hier Shocked

Le baron a assurément des photos à mettre ... question de vous titiller un peu!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7422
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Michel Therrien le Dim 30 Déc 2012 - 11:41

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Et il me reste à écrire sur les vins d'hier Shocked

Le baron a assurément des photos à mettre ... question de vous titiller un peu!

Tu commenceras la rubrique semaine du 29 décembre.................et les photos suivront!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7543
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Simon Grenier le Lun 31 Déc 2012 - 10:19

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Vendredi soir, entre amis :

Vouette & Sorbée Saignée de Sorbée extra brut champagne : Jolie couleur rosée. Nez de pomme golden, de pêche et de fraise. Bouche intense, bien droite, franche et bonne longueur. Moins parfumé qu’à mes dernières expériences, mais très bien quand même.

Henri Germain Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2007 : Nez ouvert et bien mûr sur des notes de fruits jaunes, de miel fin, d’écorce d’orange et d’aubépine. Bouche avec du volume, mais sans impression grasse. On sent que l’ensemble est délié, mais sans grande concentration. Finale de longueur correcte, parfumée et joliment équilibrée. Un vin qui semble prêt, un peu léger peut-être pour ce que j’en attendais … Bien, voire plus.

Faiveley échezeaux grand cru 2002 : Nez relativement discret, très pur et plutôt profond, sur des notes de fruits noirs, d’anis étoilée, d’encens et de très racés parfums de rose. La bouche est sur la longueur. Vin avec de l’éclat, de l’intensité, pas énormément de chair et une structure conséquente. Issu de la partie haute du cru et ça se sent! Un vin cistercien qui m’a plus par la race de son profil aromatique, sa relative jeunesse et sa pureté. Très bien, voire plus.

Bouchard Père & Fils échezeaux grand cru 2002 : Nez plus expressif, avec des relents boisés, sur des notes de fruits rouges, de cassonade, d’herbes aromatiques et de fleur fanée. Bouche en rondeur, où l’on sent la maturité du fruit et l’apport de l’élevage. Jolie texture, bonne concentration et longueur adéquate. Peut-être pas la race qu’on s’attend à retrouver dans un grand cru, mais on y trouve du fond et passablement de gourmandise. Très bien, voire plus.

Royal Tokaji Company Blue Label 5 puttonyos tokaji aszu 2003 : Nez grillé/fumé sur des notes de caramel foncé, de thé à l’orange et d’abricot séché. La bouche, bien que riche, a digéré une partie de ses sucres et montre un bel équilibre. Registre grillé et notes de thé persistent longuement en bouche. Très bien.

Très belle soirée en effet! Ma première expérience avec Échezeaux!

Vouette & Sorbée Saignée de Sorbée extra brut champagne :la couleur est inspirante, d'un rosé très foncé! Un nez de pommes et de canneberges suprenant. La bouche est faite sur la fraîcheur et montre une bonne longueur tout en ayant une texture un peu crémeuse que j'aime beaucoup. Bien voir plus!

Henri Germain Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2007 : Deuxième expérience avec ce cru cette année. L'heure de carafe qui a précédé sa dégustation lui a fait un grand bien réduisant les arômes de souffre qu'il y a avait à l'ouverture de la première bouteille bu cette année. Le vin est de couleur jaune assez foncé sans être or. Le nez évoque des notes de miel, de poire et une légère touche citronnée. Le vin se laisse boire, montrant une bouche assez accessible aux arômes représentatifs de ce qu'on a au nez. Bien mais je me serais attendu à un peu plus de concentration.

Deux vins que nous avions rapportés de France Vincent et moi en 2005 avec l'idée de les boire lorsqu'ils auraient 10 ans d'âge. Un premier constat, les vins sont pimpants de jeunesse!!

Faiveley échezeaux grand cru 2002 :Vin bien translucide, d'un beau rouge rubis encore brillant. Le nez est sur les fruits rouges et noirs. Ça sent bon la fleur (rose) et on y retrouve aussi des épices (anis et canelle). La bouche est droite, structurée et de belle finesse. Le vin se montre brillant et inspirant. Excellent à mon sens!

Bouchard Père & Fils échezeaux grand cru 2002 : on sent le travail dans ce vin, plus foncé, plus extrait, un nez plus lourd. Les arômes portent sur la cassonade voir le caramel grillé (de barbe à papa à la fin de la bouteille), le fruit noir et un peu de fleur. La bouche montre une bonne concentration, une longueur intéressante et se laisse tout de même boire avec gourmandise. J'ai préféré le premier au second qui me semblait plus représentatif de ce que devrait être un grand cru. Très bien!

Royal Tokaji Company Blue Label 5 puttonyos tokaji aszu 2003 : d'accord avec la description de Vincent. Le plus étonnant dans ce vin pour moi est la digestion du sucre et le côté thé earl grey qui ressort à l'oxygénation. Parfait pour finir la soirée car pas trop lours et bien dosé!

Simon Grenier

Messages : 500
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Michel Larouche le Lun 31 Déc 2012 - 14:03

Est-ce que le reste de la planete produit encore du vin ou si la bourgogne est la seule qui reste.....Impressionnant de voir comment il y a 10 ans, on parlait juste de Super Toscan et Bordeaux de Medoc....faut croire que plusieurs ont terminer leur exploration et etabli campement.....lolll
avatar
Michel Larouche

Messages : 594
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Michel Therrien le Lun 31 Déc 2012 - 14:10

Michel Larouche a écrit:Est-ce que le reste de la planete produit encore du vin ou si la bourgogne est la seule qui reste.....Impressionnant de voir comment il y a 10 ans, on parlait juste de Super Toscan et Bordeaux de Medoc....faut croire que plusieurs ont terminer leur exploration et etabli campement.....lolll

Salut Michel,
On voudrait bien lire tes CRs de Côte Rôtie et de vins du nouveau monde!
La force d'une communauté est par ses membres tout comme sa diversité.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7543
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 23 décembre 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum