Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 2 décembre 2012

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Ven 7 Déc 2012 - 13:11

Intrigué par un commentaire de notre ami Julien qui le trouvait plus ouvert, j'ai essayé de nouveau cette cuvée...."notre cuvée" en quelques sortes....petite déception et un vin à revoir dans quelques années à mon avis.

Hospices de Beaune Beaune 1er Cru Cuvée Maurice Drouhin La Paulée En Ligne 2009
Nez sur l'élevage, chocolaté, torréfaction,
Le bois est assez présent en bouche aussi, ca ressert le tout, qui tombe court. Il a besoin d'air, vraiment fermé. Après une heure de carafe il sort en partie de sa coquille, on voit qu'il a de la fraîcheur et du fruit. Agréable, mais j'ignore s'il développera une réelle dimension intéressante. À revoir dans 3 à 5 ans. 89+ pts

avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Julien Martel le Ven 7 Déc 2012 - 13:36

Yves Martineau a écrit:Intrigué par un commentaire de notre ami Julien qui le trouvait plus ouvert, j'ai essayé de nouveau cette cuvée...."notre cuvée" en quelques sortes....petite déception et un vin à revoir dans quelques années à mon avis.

Hospices de Beaune Beaune 1er Cru Cuvée Maurice Drouhin La Paulée En Ligne 2009
Nez sur l'élevage, chocolaté, torréfaction,
Le bois est assez présent en bouche aussi, ca ressert le tout, qui tombe court. Il a besoin d'air, vraiment fermé. Après une heure de carafe il sort en partie de sa coquille, on voit qu'il a de la fraîcheur et du fruit. Agréable, mais j'ignore s'il développera une réelle dimension intéressante. À revoir dans 3 à 5 ans. 89+ pts


J'ai vu ton commentaire sur CellarTracker ce matin. Vraiment une lecture différente dans mon cas, comme si nous avions deux vins opposés. Peut-être un jour racine dans ton cas? flower
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Château de Saint-Cosme, Côte-du-Rhône 2011

Message par Patrick Ayotte le Ven 7 Déc 2012 - 21:19

Château de Saint-Cosme, Côte-du-Rhône 2011

Rubis sombre. Nez de petits fruits noirs et rouges, épices, viande rouge. En bouche, une matière assez dense sans être agressive, droite, de la mâche sans être rond ou explosif. Pas mal de saveurs de baies noires (mûres, bleuets), un peu de framboises cuites, du poivre en masse, de la viande rôtie. Acidité qui aide à faire passer le taux d'alcool (un peu perceptible, mais pas plus) de 14% sur une finale savoureuse mais un brin asséchante. Bien bon !

Fait de Syrah à 100%, élevage en cuve...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Frederick Blais le Dim 9 Déc 2012 - 0:42

Clos Rougeard Le Clos 2002 : Complexe, encore beaucoup de fruit, des saveurs secondaires, la bouche est complètement fondue, belle harmonie, j'aurais aimé un peu plus de longueur, tout de même beaucoup de plaisir!

Valmur 2000 Domaine Raveneau : Wow! Un vin d'une immense profondeur au bouquet, foin humide, beurré, vanille fraiche, crème fraiche, estragon. En bouche, c'est très rond, l'acidité n'est pas très présente ou effet millésime, tout de même le vin présente de belles saveurs très pures, similaires au bouquet, finale long, mielleuse et minérale. Mon amie m'a laissé choisir entre ce vin et le Bourgogne Rouge 2006 de Roulot...Le choix était assez évident Smile
avatar
Frederick Blais

Messages : 1836
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Dim 9 Déc 2012 - 12:12

Mes meilleures bouteilles depuis le début décembre, avec le froid, il faut trouver le soleil en bouteille, le Rhône sud est donc à l'honneur Cool

Domaine William Fèvre Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2010
Wow! Coup de cœur ici pour un magnifique Chablis.
Un nez bien ouvert, sur les fruits, avec des arômes de melon, de mangue et de citron, plutôt exotique (contrairement à la bouche), du miel.
La bouche est dense, concentrée, aérienne, avec une fraicheur d'école, qui s'étire dans une finale complexe, saline et épicée à la fois. Un vin qui a beaucoup de gras pour l'appellation, qui ne montre pas encore la minéralité habituelle du cru. Affichant une certaine retenue malgré un charme prcoce, ce vin pierreux fascine par son potentiel immense. Déjà très agréable, on l'imagine immense dans 10 ans. 93+ pts

Xavier Vignon Châteauneuf-du-Pape 2007
Un nez ferrugineux (mélasse), épices anis, fruit noir. Un vin bien défini, de style un peu austère, équilibré, plein et savoureux, avec une très belle finale sur les prunes, figues et les herbes de Provence. Très sérieux vin et un remarquable rapport qualité-prix. Il me semble commencer son plateau de maturité. 91+ pts

Domaine du Pégaü Châteauneuf-du-Pape Cuvée Réservée 2009
Deuxième bouteille en quelques semaines.
Un superbe vin authentique, de style traditionnel, fougueux, dense et généreux, avec une longue finale envoûtante, sur le kirsch, les épices et la cannelle. Cette bouteille est aussi racée, mais plus serrée et moins exubérante que la précédente. Même s'il donne beaucoup de plaisir sur son fruit gourmand, ses tanins enveloppés lui assurent un potentiel de garde certain. Grande réussite du millésime. 93+ pts

Domaine de Villeneuve Châteauneuf-du-Pape Les Vieilles Vignes 2009
Au restaurant Accord.
Excellent vin floral et fruité, bel équibre avec de la fraicheur, du corps et une bonne matière pour la garde, quoique déjà très ouvert et agréable. 92 pts

Domaine la Barroche Châteauneuf-du-Pape Cuvée Fiancée 2004
Un nez discret de chocolat, de prunes et de... coca-cola (!)
Un Châteauneuf au style rond et flatteur, grâce à son 50% de syrah et un élevage qui lui donne un style moderne. Pas très complexe, mais souple et équilibré, avec un volume généreux, une bonne fraicheur. C'est un vin facile à boire, avec une belle finale savoureuse, large et épicée. 89 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Dim 9 Déc 2012 - 17:06

Ce classique à la SAQ n'a jamais pu répéter le succès incroyable du 1990 souvent évoqué à l'époque Cru & Saveurs. Or, ce nouveau millésime arrive précédé d'une ronflante critique de Parker (95 pts!) qui y voit le meilleur exemple de ce cru depuis, justement, le fabuleux 1990.

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2009
Robe pourpre brillante. Un nez très expressif et classique, floral (violettes), des cerises, un coté fumé. Une touche de caramel apparait quand le vin se réchauffe, sans doute hérité de l'élevage, mais celui-ci demeure discret. La bouche est d'une pureté saisissante, grâce à une fraicheur magnifique et un fruit gourmand, une finale en longueur, suave et bien équilibrée. Wow! C'est glissant, frais et tellement savoureux, une bombe! Une qualité digne d'une belle Côte Rôtie. Ce n'est pas complexe à ce stade, mais une pure gourmandise qui se boit tout seul….On ne sent aucun tanin….mais le 1990 a prouvé que cette cuvée est capable d'un vieillissement harmonieux sur plus de 10 ans…92+ pts....j'ai même l'impression d'avoir été un peu chiche!

Encore une fois, Parker avait raison. bom

Michel Larouche: Dépêche-toi pendant qu'il en reste quelques bouteilles dans le réseau!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Michel Larouche le Dim 9 Déc 2012 - 21:20

Merci Yves,
J'ai deja 3 en cave...et je vais peut-etre en ajouter suite a ton commentaire...Faut croire que ma reputation est faites ici....Je viens juste de faire le plein de L'appel des sereines 2009 de Villard....
avatar
Michel Larouche

Messages : 594
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Dim 9 Déc 2012 - 23:54

Figeac 2006

Un monstre, presque, mais je m'attendais à quelque chose de stricte, un peu fluette comme plusieurs vin à dominance cabernet dans le bordelais en 2006. Au contraire, même si les tanins sont puissant, le vin a une belle ampleur en milieu de bouche, c'est mure, ample et massu. Belle complexitée des aromes avec de la truffe, du chocolat, du cassis et du graphite. Un peu trop extrait à mon goût, mais on ne peut dénier certaines qualités! À attendre 10-15 ans...
17/20

Saumur-champigny La Folie, Chateau Yvonne 2010

Un vin qui prend 3 heures en carafe pour se débarasser de sa réduction et montrer son vrai visage. Des aromes de framboises, de terre humide, de menthe et de canneberge. Il offre une belle maruritée, sans verdure et des tanins serrés. Encore un peu tout d'un bloc, mais bien équilibrer, bon, mais un peu monolithique en ce moment. 15/20


Dernière édition par Marc-Olivier Vaillancourt le Lun 10 Déc 2012 - 14:41, édité 1 fois

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 205
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Invité le Lun 10 Déc 2012 - 10:02

Yves Martineau a écrit:Ce classique à la SAQ n'a jamais pu répéter le succès incroyable du 1990 souvent évoqué à l'époque Cru & Saveurs. Or, ce nouveau millésime arrive précédé d'une ronflante critique de Parker (95 pts!) qui y voit le meilleur exemple de ce cru depuis, justement, le fabuleux 1990.

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2009
Robe pourpre brillante. Un nez très expressif et classique, floral (violettes), des cerises, un coté fumé. Une touche de caramel apparait quand le vin se réchauffe, sans doute hérité de l'élevage, mais celui-ci demeure discret. La bouche est d'une pureté saisissante, grâce à une fraicheur magnifique et un fruit gourmand, une finale en longueur, suave et bien équilibrée. Wow! C'est glissant, frais et tellement savoureux, une bombe! Une qualité digne d'une belle Côte Rôtie. Ce n'est pas complexe à ce stade, mais une pure gourmandise qui se boit tout seul….On ne sent aucun tanin….mais le 1990 a prouvé que cette cuvée est capable d'un vieillissement harmonieux sur plus de 10 ans…92+ pts....j'ai même l'impression d'avoir été un peu chiche!

Encore une fois, Parker avait raison. bom

Michel Larouche: Dépêche-toi pendant qu'il en reste quelques bouteilles dans le réseau!

Passé en carafe?

Dégusté à deux reprises, j'ai trouvé l'élevage nettement trop appuyé. Loin d'être mauvais, mais lassant à mon point de vue. Vraiment une question de goût, ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Olivier Collin le Lun 10 Déc 2012 - 10:11

Patrick Désy a écrit:
Yves Martineau a écrit:Ce classique à la SAQ n'a jamais pu répéter le succès incroyable du 1990 souvent évoqué à l'époque Cru & Saveurs. Or, ce nouveau millésime arrive précédé d'une ronflante critique de Parker (95 pts!) qui y voit le meilleur exemple de ce cru depuis, justement, le fabuleux 1990.

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2009
Robe pourpre brillante. Un nez très expressif et classique, floral (violettes), des cerises, un coté fumé. Une touche de caramel apparait quand le vin se réchauffe, sans doute hérité de l'élevage, mais celui-ci demeure discret. La bouche est d'une pureté saisissante, grâce à une fraicheur magnifique et un fruit gourmand, une finale en longueur, suave et bien équilibrée. Wow! C'est glissant, frais et tellement savoureux, une bombe! Une qualité digne d'une belle Côte Rôtie. Ce n'est pas complexe à ce stade, mais une pure gourmandise qui se boit tout seul….On ne sent aucun tanin….mais le 1990 a prouvé que cette cuvée est capable d'un vieillissement harmonieux sur plus de 10 ans…92+ pts....j'ai même l'impression d'avoir été un peu chiche!

Encore une fois, Parker avait raison. bom

Michel Larouche: Dépêche-toi pendant qu'il en reste quelques bouteilles dans le réseau!

Passé en carafe?

Dégusté à deux reprises, j'ai trouvé l'élevage nettement trop appuyé. Loin d'être mauvais, mais lassant à mon point de vue. Vraiment une question de goût, ici.

12 mois en fûts, 20% de neuf. Ca ce n'est pas une question de goût. C'est plutôt le millésime qui ressort ici.

Je suis d'accord avec Yves : le 2003 avait été une belle réussite, à peu près la seule sur toutes ces années de misère au domaine, mais il est nettement moins profond et précis que ce 2009. Le prix est très correct étant donné le travail, l'équilibre et la matière.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2018
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Invité le Lun 10 Déc 2012 - 11:35

Le millésime ressort, certes­. L'ensemble demeure pour moi trop travaillé, trop "in your face" avec un certain manque de pureté.

Franchement une question de goût, amha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Yves Martineau le Lun 10 Déc 2012 - 12:11

Patrick Désy a écrit:
Passé en carafe?

Dégusté à deux reprises, j'ai trouvé l'élevage nettement trop appuyé. Loin d'être mauvais, mais lassant à mon point de vue. Vraiment une question de goût, ici.

Je l'ai versé en carafe mais j'ai écrit mes commentaires dès le premier verre, donc autant dire que non. J'ai trouvé que le fruit ressortait très bien au nez, donc pas d'élevage excessif à mon point de vue. Goûté une seule fois, mais j'y reviendrai. Apparemment, selon Parker, Caroline Frey aurait diminué l'élevage :

One needs no further evidence of the extraordinary turn around in the quality of the Jaboulet wines than what proprietress Caroline Frey has accomplished in 2009 as well as 2010. As I indicated last year, this is one of the great qualitative turn arounds in the wine world. It is welcomed by all wine lovers given the historic legacy of the wines of Jaboulet and the importance of this famous firm in all of France. Ms. Frey, who is also responsible for the brilliant wines produced at La Lagune in Bordeaux, has reduced the amount of new oak for the red wines to about 20% and to negligible proportions for the whites.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Michel Larouche le Lun 10 Déc 2012 - 16:32

Et le 2003 peut encore tenir pendant combien de temps?
avatar
Michel Larouche

Messages : 594
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Lun 10 Déc 2012 - 16:50

Michel Larouche a écrit:Et le 2003 peut encore tenir pendant combien de temps?

J'ai ouvert dernièrement, c'est clairement sur son plateau et je ne garderais pas 10 ans, mais on pourrait être surpris.

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Michelle Champagne le Ven 14 Déc 2012 - 7:44

Yves Martineau a écrit:Ce classique à la SAQ n'a jamais pu répéter le succès incroyable du 1990 souvent évoqué à l'époque Cru & Saveurs. Or, ce nouveau millésime arrive précédé d'une ronflante critique de Parker (95 pts!) qui y voit le meilleur exemple de ce cru depuis, justement, le fabuleux 1990.

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2009
Robe pourpre brillante. Un nez très expressif et classique, floral (violettes), des cerises, un coté fumé. Une touche de caramel apparait quand le vin se réchauffe, sans doute hérité de l'élevage, mais celui-ci demeure discret. La bouche est d'une pureté saisissante, grâce à une fraicheur magnifique et un fruit gourmand, une finale en longueur, suave et bien équilibrée. Wow! C'est glissant, frais et tellement savoureux, une bombe! Une qualité digne d'une belle Côte Rôtie. Ce n'est pas complexe à ce stade, mais une pure gourmandise qui se boit tout seul….On ne sent aucun tanin….mais le 1990 a prouvé que cette cuvée est capable d'un vieillissement harmonieux sur plus de 10 ans92+ pts....j'ai même l'impression d'avoir été un peu chiche!

Encore une fois, Parker avait raison. bom

Michel Larouche: Dépêche-toi pendant qu'il en reste quelques bouteilles dans le réseau!

Je crois, par contre, que le 1990 était à des années lumière du 2009. Cuir et très animal, à la manière d'un vrai Crozes.

Michelle
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 2 Mai 2013 - 9:15

Patrick Désy a écrit:
Yves Martineau a écrit:Ce classique à la SAQ n'a jamais pu répéter le succès incroyable du 1990 souvent évoqué à l'époque Cru & Saveurs. Or, ce nouveau millésime arrive précédé d'une ronflante critique de Parker (95 pts!) qui y voit le meilleur exemple de ce cru depuis, justement, le fabuleux 1990.

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2009
Robe pourpre brillante. Un nez très expressif et classique, floral (violettes), des cerises, un coté fumé. Une touche de caramel apparait quand le vin se réchauffe, sans doute hérité de l'élevage, mais celui-ci demeure discret. La bouche est d'une pureté saisissante, grâce à une fraicheur magnifique et un fruit gourmand, une finale en longueur, suave et bien équilibrée. Wow! C'est glissant, frais et tellement savoureux, une bombe! Une qualité digne d'une belle Côte Rôtie. Ce n'est pas complexe à ce stade, mais une pure gourmandise qui se boit tout seul….On ne sent aucun tanin….mais le 1990 a prouvé que cette cuvée est capable d'un vieillissement harmonieux sur plus de 10 ans…92+ pts....j'ai même l'impression d'avoir été un peu chiche!

Encore une fois, Parker avait raison. bom

Michel Larouche: Dépêche-toi pendant qu'il en reste quelques bouteilles dans le réseau!

Passé en carafe?

Dégusté à deux reprises, j'ai trouvé l'élevage nettement trop appuyé. Loin d'être mauvais, mais lassant à mon point de vue. Vraiment une question de goût, ici.

Goûté hier je suis assez d'accord avec Patrick. Je l'ai trouvé impressionnant dans l'ensemble et étonnament proche d'un Côte-Rotie comme Yves, mais il y a un petit côté patisserie dans ce vin qui m'énervait un peu et qui lui enlevait de la fraîcheur. J'ose espérer que cela s'estompera avec le temps. Ça demeure tout un vin pour le prix, surtout que j'ai bénéficié sans le chercher d'un rabais à la caisse pour mauvais étiquettage, le vin me revenant à moins de 30$. 92

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 2 décembre 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum