Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation 3x3x3x3x3

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Oct 2012 - 8:53

Très belle soirée, instructive tant sur le plan des millésimes que des producteurs.

Je reviendrai avec mes commentaires détaillés, mais voici le résultat des votes (tous plaçaient les 4 vins en ordre de préférence, le premier se voyait octroyer 4 pts et le dernier, seulement un).

Les 2007:
1. Charmes de Germain - 36 pts
2. Morgeot de Ramonet - 26 pts
3. Referts de Carillon - 21 pts
4. Combettes de Sauzet - 17 pts

Les 2008:
1. Charmes de Germain - 36 pts
2. En Virondot de Morey - 26 pts
3. Morgeot de Ramonet - 23 pts
4. Combettes de Sauzet - 15 pts

Les 2009:
1. Morgeot de Ramonet - 32 pts (5 1ere places)
2. Combettes de Sauzet - 32 pts (3 1ere places)
3. Charmes de Germain - 23 pts
4. Gouttes d'Or de Buisson-Charles - 13 pts

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Michel Therrien le Mar 16 Oct 2012 - 9:57

Merci Vince.
Christophe et Alexandre D. ont fort probablement aimé Henri Germain. Wink

Est-ce que les Charmes en 2007 et 2008 ont mérité bcp de place en position #1?
Est-ce que le "nez Germain" a été atténué par l'air donné au vin préalablement?
Est-ce que les vins de Ramonet avaient bcp de bois.......surtout le 2009?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7667
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Oct 2012 - 10:05

5 à 6 votes de première place pour les Charmes 2007 et 2008.

Le nez grillé/fumé n'était pas très marqué grâce à l'air.

Pas tant de bois chez Ramonet (Sauzet en avait plus), mais beaucoup, beaucoup de matière. Des vins très costauds, mais dont l'équilibre m'impressionne beaucoup. Je les ai placés au premier rang à chaque fois (en semi-aveugle).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 16 Oct 2012 - 11:57

Michel Therrien a écrit:Merci Vince.
Christophe et Alexandre D. ont fort probablement aimé Henri Germain. Wink

Germain premier pour moi sur les vagues 2007 et 2008 Cool
Ramonet c'est grand, mais c'est difficile d'accès en jeunesse (du moins pour ma part!)

Une dégustation qui fut plus difficile que je le pensais, mais dont les résultats me conforte avec les vins que j'ai en cave!

Un grand merci à Vincent pour l'organisation et aux participants pour la magnifique soirée! Je reviendrai un peu plus tard avec mes commentaires de dégustation!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Christophe Cardona le Mar 16 Oct 2012 - 13:08

Un grand Merci à Vincent pour cette très belle dégustation qui a fini assez tard chez le Marseillais de service.

2 producteurs qui sont sortis du lot pour ma part: Henri Germain et Ramonet avec une signature qui est ressortie dans chaque vague. Une grande déception avec les Combettes de Sauzet.

Merci à chacun pour les extras et cette belle soirée qui s'est terminée avec de belles bouteilles autour de conversations riches et efforiques.
2 fioles superbes: CLos ROugeard le BOurg 2002 (superbe! ; Merci Olivier) et un CLos de la Roche 2007 de Dujac magistrale dans un millésime aussi compliqué (Merci Martin).

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Gael Giraud le Mar 16 Oct 2012 - 14:41

J'ai comme un mal de crâne assez sévère ce matin...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Oct 2012 - 14:56

Ce matin ... 14:41 ... priceless!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Gael Giraud le Mar 16 Oct 2012 - 15:01

C'est mon jour de congé. L'heure importe peu !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 16 Oct 2012 - 19:27

Vague des 2007

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Referts 2007 Domaine Louis Carillon
Nez au premier abord un peu réduit, souffré. S'ouvre par la suite sur un registre minéral et de fruits exotique. La bouche est tendu avec une acidité bien balancé. Souffre d'un léger creux en milieu de bouche mais le tout reprend de la vigueur par la suite et se termine sur une belle longueur. Mon 2e de la vague

Meursault 1er Cru Les Charmes 2007 Domaine Henri Germain
Nez salin et minéral, sur des notes de pierre à fusil et de fleurs blanches. La bouche montre un peu de bois avec un beau gras, de belles notes de fruits exotique et une très belle longueur. Mon préféré de la vague

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes Domaine Sauzet
Premier nez un peu réduit au départ avec des notes de fruits jaune et une légère touche minéral. La bouche est boisé, sur des notes de coquillage, avec un gras présent et une belle acidité, mais le tout semble manquer de chair.

Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot 2007 Domaine Ramonet
Un vin qui m'a donné bcp de fil à retordre. Un nez au premier abord peu agréable sur des notes de parfum cheap et très floral, mais qui avec l'air c'est grandement amélioré. La bouche était beaucoup plus agréable, tranchante, sur des notes salines et se termine sur une belle longueur. Un vin complexe, difficile, mais qui me donne tout de même espoir!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 16 Oct 2012 - 19:37

Vague des 2008

Meursault 1er Cru Les Charmes 2008 Domaine Henri Germain
Nez aérien, frais, minéral, sensuel, sur des notes de fruits blancs et de fleurs blanches. La bouche est tendu, saline, légèrement grasse et se termine dans une superbe longueur. Mon premier de la vague

Chassagne-Montrachet 1er Cru En Virondot 2008 Domaine Marc Morey
Nez bizarre au départ sur des notes de soupe au pois (?!?), réduit et végétal. S'ouvre par la suite sur des notes beaucoup plus agréable de fruits blanc et salines. La bouche est puissante, minéral, de belle longueur avec des fines notes citronnés. 2e de la vague

Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot 2008 Domaine Ramonet
Nez puissant, mais contenu, légèrement pataud au départ, sur des notes boisé et de fruits jaune. La bouche montre un boisé présent au départ, avec une matière abondante en-dessous, une belle amplitude et une très belle longueur. J'ai mis ce vin 3e de la vague, mais lorsque je relis mes notes, j'ai clairement eu plus de chose à dire sur ce vin que celui de Marc Morey...

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes 2008 Domaine Sauzet
Nez un peu gauche, presque botrytisé, sur la pêche et les fruits très mûrs. La bouche montre une acidité vive, puis une rondeur et un gras qui semble camouflé un manque de matière... Pas ma tasse de thé!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Alexandre Deslauriers le Mar 16 Oct 2012 - 19:54

Vague des 2009

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes 2009 Domaine Sauzet
Nez aérien, frais et salin, qui avait beaucoup de similitude avec le Germain 2008. La bouche est puissante, minéral, tendu et se termine dans une très belle longueur. Le meilleur vin de ce domaine durant la soirée, et de loin!

Meursault 1er Cru Les Charmes 2009 Domaine Henri Germain
Nez avec des notes un peu chaude, de poires et de fleur. La bouche est costaude, avec beaucoup de matière mais un peu disjointe à ce moment. On voit un beau potentiel dans ce vin, mais doit attendre quelque peu avant de se placer adéquatement!

Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot 2009 Domaine Ramonet
Nez au premier abord légèrement réduit, qui montre un boisé présent, mais se développe sur les fruits jaunes, une belle minéralité et devient surtout très aérien avec le temps. La bouche est tendu, un peu chaude, de très belle longueur, avec des notes salines et minéral. Un très beau vin, qui m'a semblé plus facile d'approche que le 2008...

Meursault 1er Cru Goutte D'Or 2009 Domaine Buisson-Charles
Selon moi, une bouteille défectueuse ou du moins imparfaite... Peu agréable, sur des notes de pommes chaude et de scotch! Pas du tout ce que j'avais comme souvenir (et il me semble en avoir ouvert une il n'y a pas si longtemps Exclamation )

Pas pris de notes sur les vins de la paulée post-dégustation... Je retiens tout de même un magnifique Bourg 2002 de Clos Rougard, un Clos de la Roche 2007 de Dujac incroyable pour le millésime, un très bon Burguet Mes Favorites 2009... Merci à tous pour les offrandes supplémentaire et merci à Gael d'avoir été notre DJ en fin de soirée Wink La pizza de chez la mère était comme dans mes souvenir, i.e bien grasse et dégoulinante!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Martin Loranger le Mar 16 Oct 2012 - 20:04

Alexandre, merci pour ton CR.

Tes impressions rejoignent les miennes (même si je n'étais pas à cette dégustation!).

Ma seule expérience avec Ramonet (merci à Pierre Beauregard!): très boisé

Mon expérience avec Germain: nez grillé/fumé qui se dissipe avec l'air. Le gras dont tu parles, c'est souvent ce que j'aime beaucoup dans ses vins.

Sauzet: Au-delà du risque élevé d'oxydation prématurée chez ce producteur, les Combettes demeurent un vin parfois difficile d'accès en jeunesse.... mais j'ai peur de les faire vieillir. Conclusion, je n'achète plus.

Carillon: Souvent de très beaux vins, mais putain que c'est souffré! Probablement pour éviter l'oxydation prématurée...

Vraiment intéressant de comparer nos idées préconçues avec les résultats d'une dégustation comparative.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Michel Therrien le Mar 16 Oct 2012 - 20:29

Excellent CR clair et précis.
Merci Alexandre.

ps: message subliminal.......l'emploi du caractère gras rend le tout tellement agréable pour la lecture! Idea

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7667
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 19 Oct 2012 - 16:24

Je reviens sur cette dégustation fort instructive. J’ai également eu la chance de regoûter la majorité des vins mardi soir ainsi qu’hier soir. Mes commentaires sont cependant ceux pris lundi, à moins d’indication contraire de ma part :

Vin de bienvenue :

Vincent Dauvissat chablis 2007 : Nez plutôt classique, sur le citron confit, la craie, les embruns marins, avec quelques touches miellées. L’attaque est bien en chair, mais le tout s’essouffle un peu rapidement. La finale est plus mince et, bien qu’acide, un peu matte. Bien, sans plus.

Les 2007 :

Louis Carillon Les Referts puligny-montrachet 1er cru 2007 : Un peu de bois cadre ce nez expressif, sur des notes florales et réglissées. La bouche est plutôt droite, affiche un bel éclat et une bonne longueur. La finale est un peu mince et l’acidité devient mordante. Accents moins nobles de tire éponge en rétro. Peut-être que le bois s’harmonisera davantage avec la garde (le vin affiche un caractère juvénile), mais je serais surpris que le caractère incisif de la finale, marque du millésime, s’estompe. Bien, voire plus.

Henri Germain Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez de fruits jaunes et blancs bien mûrs, agrémenté de quelques touches pralinées et miellées. Le vin est large, sans être pansu, doté d’une belle texture suave tout en préservant une belle tension. Finale fraîche, mais sans raideur, où le fruit perdure. Gagne du poids à l’air. Très bien, voire plus.

Etienne Sauzet Les Combettes puligny-montrachet 1er cru 2007 : Premiers abords réduits. Le vin s’ouvre dans un registre exotique (abricot) et fumé. La bouche offre une texture fine, un corps droit et long, avec une acidité plus saillante. Finale un peu matte toutefois. L’évolution à l’air n’est pas bénéfique (sur 24h), la finale développant un caractère piquant. Bien, voire plus, le soir même.

Ramonet Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2007 : Nez moins expressif que les précédents, plus lourd, sur des notes de fruit blanc, de menthe douce, de nougat. La bouche dévoile un vin plein, vigoureux, large, mais tonique. Très longue finale, avec une minéralité affirmée, mais surtout un équilibre idéal, le plus abouti du lot. Excellent.

Ce quatuor nous a offerts deux vins qui ont su tiré leur épingle du jeu, dans ce millésime qui m’impressionne décidément moins qu’à son arrivée. Les deux puligny, avec leur finale plus étriquée, illustrent les limites de ce millésime initialement fort bien accueilli (caractère acide et prétendument classique après les 2005 et les 2006 nettement plus riches), qui semblait tourner la page sur un début de décennie marqué par les affres de l’oxydation prématurée. On réalise maintenant que la minceur n’est pas nécessairement un signe de longévité (si ce pouvait être vrai dans la vie aussi!).

Mon ordre de préférence : Ramonet – Germain – Sauzet - Carillon

Les 2008 :

Henri Germain Charmes meursault 1er cru 2008 : Un peu de bois initialement, puis un joli nez de fruit jaune, de fleur et de fumée. La bouche offre une belle texture, on sent à la fois la concentration et la finesse du grain, le tout magnifié par la pureté et l’éclat de l’ensemble. La finale montre une poigne certaine, alors que le tout se resserre autour d’amers nobles signalant la concentration du vin, sur des notes de pomme golden et de pain grillé. La splendide tenue du vin à l’air (et je parle ici sur plus de trois jours) illustre l’incroyable fond de ce vin qui a développé une finale expansive digne d’un grand vin. Excellent, voire plus.

Marc Morey En Virondot chassagne-montrachet 1er cru 2008 : Nez intensément grillé et soufré. La bouche est tendue, mais sans minceur, offrant un vin vigoureux, mais nourri, aux accents crayeux et une très longue finale. Difficile d’accès pour l’heure, cet authentique vin de haut de coteau semble s’être refermé depuis un an. Si le vin tient très bien à l’air, il se montre toujours fougueux et un peu stricte. Très bien.

Ramonet Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2008 : Nez fermé, aux accents exotiques, légèrement vanillés. La bouche est riche, très ample, incroyablement concentrée, avec un grain à la texture suave qui confère une impression grasse. L’ensemble est costaud, mais sans lourdeur. Ce qui me ravit dans ce vin baroque, pas le plus fin en l’état, mais au potentiel indéniable, c’est son équilibre qui, en dépit de la richesse de ses composantes, demeure absolument remarquable. Authentique vin de garde. Excellent, voire plus.

Etienne Sauzet Les Combettes puligny-montrachet 1er cru 2008 : Un nez de sauternes (et pas des meilleurs!) ou de VT alsacienne dans un registre d’abricot sec, d’agrumes confits et de tourbe. L’aération amène même des notes de banane! La bouche est étonnement fraîche, droite et dotée d’une bonne longueur. Nul besoin de vous dire que l’évolution n’a pas été positive … à regoûter avant de juger, car, même si je ne peux y associer un problème spécifique, j’ai peine à croire qu’il s’agisse d’une bouteille représentative.

À l’exception d’une contre-performance, le niveau moyen du volet était nettement supérieur au précédent, même pour les vins bien réussis sur les deux millésimes. Nous avons affaire à un millésime classique, magnifiquement équilibré, avec des acidités bien senties, très franches, mais sans le caractère mordant perçu en 2007. Ce millésime est passablement plus concentré et puissant que le précédent également, ayant produit des vins qui semblent appeler à réellement se bonifier dans le temps.

Mon ordre de préférence : Ramonet – Germain – Morey - Sauzet

Les 2009 :

Etienne Sauzet Les Combettes puligny-montrachet 1er cru 2009 : Nez passablement grillé et soufré. Fruité jaune et légère touche de miel au nez, mais sans excès ou exotisme indu. Bouche fuselée, en chair, mais dotée d’une belle tenue. Très belle longueur, mais impression boisée (à moins que ce ne soit la maturité du fruit qui confère cette sensation) un peu lassante. Très bien.

Henri Germain Charmes meursault 1er cru 2009 : Nez moins intense que le précédent, qu’il faut aller chercher, sur des notes de pomme golden, de cannelle, de muscade et de pâtisserie exotique. La bouche est un peu simple, de bonne ampleur, mais la finale, qui n’est pas des plus longues, affiche un côté raide. Un vin à l’équilibre particulier, comme si on avait tenté de faire un classique alors que le millésime ne l’est pas forcément. Bien que je respecte et apprécie énormément ce producteur (et j’ai goûté plusieurs dizaines de vin depuis le millésime 2004) je dois dire que les 2009 produit par Germain ne me convainc pas (curieusement, l’exception à cette règle est la cuvée Chevalières que je trouve habituellement la moins intéressante de la gamme). Bien, voire (un peu!) plus.

Ramonet Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2009 : Légère touche boisée au nez, avec passablement de fruit blanc, de pain grillé et une petite touche lactée. La bouche est texturée, costaude, volumineuse, mais encore là, dotée d’un équilibre étonnant, avec une finale nette, précise, intense et fort longue. Un autre vin baroque, fort similaire au 2008 m’a-t-il semblé, dont les angles sont peut-être plus arrondis grâce aux largesses du millésime, calmant un peu le caractère sauvage, presque violent, de la concentration du cru (qui n’est pas le plus qualitatif du domaine, rappelons-le!). Excellent, voire davantage.

Buisson-Charles Gouttes d’Or meursault 1er cru 2009 : Vin complètement différent des autres, tant par son registre olfactif, que son caractère intensément parfumé (les autres nez passant pour quasi muet en comparaison!). Notes de pain d’épices, de lilas, de gomme de pin, de poire mûre et d’encens composent un bouquet original, profond et détaillé. La bouche est riche, mais une superbe fraîcheur garde l’ensemble bien en place. D’impression cylindrique et dotée d’une grande longueur, l’ensemble dégage une sensation moelleuse, mais avec de la fraîcheur, de la netteté et du détail. À noter toutefois que je suis le seul à l’avoir apprécié. Je crois bien humblement cependant que ses différences l'ont desservi. Un vin hors norme, dont la douceur de grain et le registre aromatique interpellent, mais l’équilibre et le caractère infiniment pur m’évoque un travail d’orfèvrerie qui colle bien au patronyme du cru! Excellent.

Un millésime que j’ai bien apprécié. Mois classique que 2008, il me semble pourtant non seulement plus charmant, mais également plus abouti que 2007. Les profils sont plus riches, mais les équilibres me semblent tout à fait adéquats. Il fallait toutefois, à mon sens, jouer le jeu et assumer le millésime pour produire des bouteilles qui me semblent bien dotées pour non pas seulement se garder, mais se bonifier.

Mon ordre de préférence : Ramonet – Buisson-Charles – Sauzet – Germain

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Olivier Giroux le Sam 20 Oct 2012 - 17:25

Bref retour sur cette dégustation ayant permis de me familiariser davantage avec ces 1er Cru. Très «pédagogique» comme l'a si bien dit Michel..

Globalement, mes impressions rejoignent plutôt celle d'Alex Deslauriers (et Olivier).

Mon ordre de préférence:
2007: Germain - Carillon - Sauzet - Ramonet
2008: Germain - Morey - Ramonet - Sauzet
2009: Ramonet - Sauzet - Germain - Buisson-Charles

J'ai été étonné de la disparité entre la vague des 2009 vs 2007/08!

Désolé de ne pas avoir pu suivre au resto par la suite; au moins la facture du garage n'était pas trop salée le lendemain matin..
avatar
Olivier Giroux

Messages : 150
Date d'inscription : 06/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation 3x3x3x3x3

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum