Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Le Pape de la SAQ

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Frederick Blais le Mar 18 Aoû 2009 - 16:53

J'ajouterais simplement que la meilleur façon de montrer son mécontentement ou que cette revue ne répond pas à vos besoins, c'est de ne rien acheté...

De mon coté, depuis les Portos 2000, niet !
avatar
Frederick Blais

Messages : 1833
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Marc-Antoine Paquin le Mar 18 Aoû 2009 - 21:40

Le bébé s'amuse, l'eau du bain n'est pas si sale...

Zin, t'es un vrai poète!

Pour ce qui est du débat présent, je me contente de dire ceci: cyclops clown I love you pirat tongue cat drunken jocolor flower

J'espère être clair.
avatar
Marc-Antoine Paquin

Messages : 146
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Patrick Pollefeys le Mar 18 Aoû 2009 - 22:53

Marc-Antoine Paquin a écrit:cyclops clown I love you pirat tongue cat drunken jocolor flower

Traduction (c'est pas clair):

Ce manque de vision de la SAQ est une vraie farce. Mais j'aime les Bordeaux 2008 et je vais en commander et m'en servir comme pirate pour de futures dégustations. Je me moque de vos commentaires et je me sens à l'aise avec ma décision comme un chat dormant dans une mare de soleil. D'ici 2011, je vais me contenter de boire du vin, de faire des folies afin de m'épanouir telle une fleur.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Franz-E. Schürch le Mer 19 Aoû 2009 - 0:30

Très exact comme traduction. C'est épatant.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Mer 19 Aoû 2009 - 8:19

Patrick Pollefeys a écrit:
Marc-Antoine Paquin a écrit:cyclops clown I love you pirat tongue cat drunken jocolor flower

Traduction (c'est pas clair):

Ce manque de vision de la SAQ est une vraie farce. Mais j'aime les Bordeaux 2008 et je vais en commander et m'en servir comme pirate pour de futures dégustations. Je me moque de vos commentaires et je me sens à l'aise avec ma décision comme un chat dormant dans une mare de soleil. D'ici 2011, je vais me contenter de boire du vin, de faire des folies afin de m'épanouir telle une fleur.


Je vais militer pour que ces deux messages soient inscrits officiellement au Temple de la renommée des forums internets Québécois.

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Federico Bonfiglio le Ven 21 Aoû 2009 - 11:33

Je n'ai pas l'habitude de participer aux forums de discussion, mais comme j'ai une certaine part de résponsabilité dans ce débat, je voulais quand mettre quelques choses au clair.

Michelle Champagne a écrit:Ce que je trouve pathétique dans vos commentaires, c'est que vous ignorez totalement le fait que les vins ont été sélectionné en collaboration avec la Sommelière Jessica Harnois...Est-ce parce qu'il s'agit d'une femme???

Moi, ce qui me fait rigoler, c'est que M.Federico a également la prétention d'être une référence, alors pour la leçon d'humilité on repassera.....

Michelle Champagne

J'ai pris grand soin d'éviter de mentionner le nom de Jessica pour deux raisons.

Premièrement, parce qu'il me semble évident que, malgré la collaboration de Jessica, la formule du Courrier Vinicole n'ait pas changé d'une miette! Le CV est et demeure "le jouet de Monsieur Marsan!"

Deuxièmement, parce que j'ai eu le plaisir de rencontrer Jessica à quelques reprises, ce qui m'a permis de constater qu'il s'agit d'une jeune femme compétente, motivée et très sympathique.

Dans votre commentaire, Madame Champagne, vous ragez que je puisse avoir omis de mentionner que Jessica a contribuer à sélectionner les vins parce que c'est une femme (une raison complètement absurde, qui frôle la paranoïa), alors que vous survolez l'essence même du problème que j'essayais de souligner avec ma critique: que dans une campagne de primeur de Bordeaux, un commerçant n'a aucunement besoin de sélectionner! Il achète, un point c'est tout! Vous n'avez qu'à regarder l'offre de la LCBO pour vous faire une idée de ce qui est un travail bien fait.

Federico

Federico Bonfiglio

Messages : 5
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Federico Bonfiglio le Ven 21 Aoû 2009 - 11:38

Ludwig Desjardins a écrit:Je pense que ce n'est pas parce qu'un vin n'est pas dans le CV qu'il n'arrivera pas sur les tablettes dans 2 ans. Plusieurs vins arriveront tout simplement plus tard... Mais je suis d'accord que la sélection est limitée.

Ce que vous dites est sûrement vrai, mais la question est surtout: pourquoi donc dépenser une fortune (car la production et la distribution d'une publication comme le CV coûtent extrêmement cher!) pour produire un catalogue incomplet?

Si une compagnie décide d'investir des ressources (humaines et financières) dans une publication comme le CV des primeurs de Bordeaux, il me semble que ça devrait être naturel de s'arranger pour que les produits essentiels soient disponibles en même temps...

Ceci étant dit, je trouve que tout le long de cet échange vos commentaires ont été parmi les plus pertinents.

Cordialement,
Federico

Federico Bonfiglio

Messages : 5
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Ven 21 Aoû 2009 - 11:44

Federico avec une plume si "efficace" vous devriez participer plus souvent aux forums de discussion! Wink

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Federico Bonfiglio le Ven 21 Aoû 2009 - 11:56

Stéphane Hébert a écrit:Contrairement à ce que Yves prétend, de nombreuses entreprises privées mettent en vedette leurs acheteurs/décideurs... Wine Library, K&L, pour ne nommer que celles-là. Pourquoi serait-il mal vu qu'un monopole d'état agisse de même ?

Vous faites un très bon point. Mais je demeure convaincu que me faire dire qu'un vin est très réussi, par la personne même qui a sélectionné le vin et qui essaye de me le vendre, manque de crédibilité.

Il est improbable que cette personne, en l'occurrence Monsieur Marsan, ait l'honnêteté de me dire: "franchement, ce vin est assez médiocre mais je l'ai mis sur mon catalogue parce qu'il coûtait pas cher, pis ça me prenait des vins à bon marché!" Ou: "ce château s'est planté royalement en 2008 mais je me suis dit qu'avec leur réputation le vin se vendrait quand même!"

Stéphane Hébert a écrit:Il est tellement facile de cracher sur l'un et sur l'autre, confortablement assis dans sa bulle derrière l'écran, que ce soit ou non jusitifié de le faire, car vous savez, nul n’est parfait. Mais auriez-vous le cran de tenir les mêmes propos si vous vous retrouviez en face-à-face avec celui que vous vilipendez ?

Selon ce dont j'ai été témoin en quelques occasions, j'en doute. Ce que j'ai observé était plutôt du mutisme, de l’indifférence ou ce qui s'apparente à du gros et gras lèche-postérieur : « Bonjour Monsieur Marsan... », « Oh, comment allez-vous Monsieur Marsan ?... », « Plaisir de vous croiser Monsieur Marsan... ».

Vous n’avez pas les couilles requises pour rencontrer ou téléphoner le principal intéressé afin de lui faire part de vos doléances et frustrations ?

Vous vous trompez! La première fois que j'ai manifesté mon mécontentement sur le travail de Monsieur Marsan, je l'ai fait en envoyant une lettre à la SAQ. À l'époque c'était relativement à l'absence de certains grand crus classés dans le Courrier Vinicole des Bordeaux 1994! À ma grande surprise, Monsieur Marsan lui-même m'a rappelé quelques jours plus tard et je ne me suis pas gêné pour lui réitérer mon insatisfaction de vive voix. Ce qui n'a absolument rien changé car tout le monde sait qu'IL est parfait et infaillible! En effet, près de quinze ans après, peu de choses ont changé. IL jouit toujours d'autant de liberté au sein de notre entreprise d'État et le CV continue d'être une publication dans laquelle la présentation compte beaucoup plus que le contenu.

Federico Bonfiglio

Messages : 5
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 21 Aoû 2009 - 12:10

Federico,

Comme Ludwig, je vous souhaite la bienvenue et espère que vous écrirez fréquemment.

Simplement, j'apprécierais connaître votre nom complet afin d'ajuster votre profil.

Bonne journée,

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Federico Bonfiglio le Ven 21 Aoû 2009 - 12:29

Certainement: Federico Bonfiglio
Au plaisir

Federico Bonfiglio

Messages : 5
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Ven 21 Aoû 2009 - 12:40

Federico a écrit:Mais je demeure convaincu que me faire dire qu'un vin est très réussi, par la personne même qui a sélectionné le vin et qui essaye de me le vendre, manque de crédibilité.

Il est improbable que cette personne, en l'occurrence Monsieur Marsan, ait l'honnêteté de me dire: "franchement, ce vin est assez médiocre mais je l'ai mis sur mon catalogue parce qu'il coûtait pas cher, pis ça me prenait des vins à bon marché!" Ou: "ce château s'est planté royalement en 2008 mais je me suis dit qu'avec leur réputation le vin se vendrait quand même!"

Exception faite d'une poignée de vins qui n'ont que seuls commentaires et notes ceux de Denis Marsan, la majorité des produits offerts au sein de cette édition du Courrier vinicole sont AUSSI associés aux notes des Wine Advocate, Wine Spectator, Revue du Vin de France, de même que celles de Denis Marsan — et par extension, celles de Jessica Harnois, puisque de toute évidence, elle y joue un rôle important, très loin de la simple fonction de potiche. Je le sais, pour l'avoir vu, entendu, ici et à Bordeaux lorsque j'y suis dans le cadre des Primeurs.

Y'a-t-il dans ce catalogue des vins dont les notes auraient été gonflées par Denis Marsan dans un seul objectif de rentabilité ? Je crois pas, car ses notes me semblent assez consistantes avec celles des autres critiques (WA, WS, RVF).

Alors, il sont où ces vins médiocres (exclusivement selon Marsan) que l'on aurait intégrés à cette offre strictement sous la base d'un coût d'achat bon marché et/ou d'une quelconque réputation ?

Désolé Federico, je saisis pas. À la lecture de tes deux interventions et jusqu'à preuve du contraire, demeure en moi cette drôle d'impression qu'il y a avant tout dans cette charge de ta part un truc personnel entre deux hommes, qui va peut-être bien au-delà d'une sincère plaidoirie visant d'abord la défense de la veuve et de l'orphelin.

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Federico Bonfiglio le Ven 21 Aoû 2009 - 13:10

Voilà pourquoi je n'aime pas le forums de discussion...

Bon, comment est-ce que pourrais te faire comprendre mon raisonnement? Car il me semblait clair que mon argument n'était qu'un exemple hypothétique sur l'inutilité objective de tout commentaire ou tout autre sorte d'évaluation venant d'une personne impliquée dans une possible transaction...

Supposons que je décide d'acheter une voiture et que je me trouve dans un concessionnaire où le vendeur est en train de me faire tous les éloges du cas sur tel ou tel modèle... ses évaluations seront, pour moi, absolument inutiles, pour la simple raison qu'il est en train d'essayer de me vendre le-dit modèle. Il n'ira jamais me dire: "écoute, ce modèle là a un tas de problèmes, c'est un vrai citron! Achète pas ça!" Je préfère donc me renseigner auprès d'une publication spécialisé à laquelle je fais confiance. Une source de renseignement neutre. Est-ce que le concept est plus clair comme ça?

Pis tu peux y voir un "truc personnel" si tu veux... car, somme toute, c'est vrai que son arrogance me lève un peu le coeur (avoir le courage de mettre noir sur blanc que la SAQ a contribué à faire baisser le prix des bordeaux, c'est un peu excessif. Non mais il y a une limite à se trouver bon!)

Ce qui reste indiscutable est que le CV est une oeuvre incomplète et c'est enrageant de voir autant de ressources gaspillées sur une publication aussi superficielle: de bien belles couleurs, mais où le contenu?

Federico Bonfiglio

Messages : 5
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Michelle Champagne le Ven 21 Aoû 2009 - 14:09

Federico Bonfiglio a écrit:

J'ai pris grand soin d'éviter de mentionner le nom de Jessica pour deux raisons.

Premièrement, parce qu'il me semble évident que, malgré la collaboration de Jessica, la formule du Courrier Vinicole n'ait pas changé d'une miette! Le CV est et demeure "le jouet de Monsieur Marsan!"

Deuxièmement, parce que j'ai eu le plaisir de rencontrer Jessica à quelques reprises, ce qui m'a permis de constater qu'il s'agit d'une jeune femme compétente, motivée et très sympathique.

Federico

Rassurez-vous M.Federico, je ne suis pas paranoïaque! Ce que je constate cependant est que malgré les compétences de Jessica, son apport n'a pas été reconnu...Il y a donc matière à réflexion. Devant votre souci de l'argent investi dans une telle opération, ne devrait-on pas la congédier? Puisque de toute évidence, selon vous elle ne sert à rien.

Non , je crois plutôt qu'il s'agit d'une petite guerre personnelle entre deux hommes à "l'ego très élevé." Nous pouvons certes déplorer l'absence de certain vin mais pas le choix de ceux qui sont offert. Entre vous et moi et comme vous le dites si bien: on s'en fou des notes du "vendeur".

En terminant, doit-on être de votre avis pour avoir droit à une marque de politesse?

Cordialement

Michelle Champagne
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1396
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Ven 21 Aoû 2009 - 14:12

Federico,

J'appuierais ton argument/jugement SI seules les notes de Denis Marsan figuraient au sein du Courrier vinicole ET que ses notes détonnaient de celles des autres critiques, WA, WS, RVF.

Ce n'est pas le cas.

Les notes et commentaires de Denis Marsan y sont. Utiles pour certains, sans importance pour d'autres. Soit.

En ce qui a trait à cette « oeuvre incomplète » que tu dénonces, j'en conviens, bien mince que cette offre, où sont les chouchous des québécois, Rauzan-Ségla, Palmer, Montrose, Lynch-Bages, Smith Haut Lafitte, Domaine de Chevalier, Pape Clément, La Conseillante, pour ne nommer que ceux-là ?

Mais cette décision vient-elle de l'acheteur ou d'ailleurs... sous quelles bases a-t-on ficelé le contenu de ce Courrier vinicole... y'a-t-il des considérations financières/économiques dont il faut tenir compte... toutes des questions pertinentes, dont ni toi ni moi ne connaissons les réponses.

À défaut d'être pleinement informé des tenants et aboutissants, je refuse de pointer quiconque du doigt. Injuste ce serait.

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Ven 21 Aoû 2009 - 14:42

Michelle Champagne a écrit:Rassurez-vous M.Federico, je ne suis pas paranoïaque! Ce que je constate cependant est que malgré les compétences de Jessica, son apport n'a pas été reconnu...Il y a donc matière à réflexion. Devant votre souci de l'argent investi dans une telle opération, ne devrait-on pas la congédier? Puisque de toute évidence, selon vous elle ne sert à rien.


Mais je me demande qui a commencé à parler de Jessica Harnois ici? Il y a tout une tonne de gens qui travaillent dans l'ombre pour le Courrier Vinicole. Est-ce que parce qu'on dit que le CV est mal fait on est en train de dire qu'il faut les congédier?? C'est vraiment n'importe quoi... En matière de déviation de débat, difficile à battre.

C'est juste une vente primeurs, tout ce que l'amateur veut c'est avoir le choix et payer un juste prix, c'est pas une oeuvre artistique dont il faut célébrer la création. En principe l'amateur moyen ne devrait même pas savoir qui est M. Marsan ou Mme. Harnois, leur présence dans le catalogue est superflue et n'apporte rien du tout.

Ludwig Desjardins

Messages : 4363
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Olivier Collin le Ven 21 Aoû 2009 - 15:36

Michelle Champagne a écrit:
En terminant, doit-on être de votre avis pour avoir droit à une marque de politesse?

Madame Champagne, mais où voyez-vous dans l'intervention à votre égard de Federico un manque de respect parce que vous n'êtes pas d'accord avec lui?!?

Pour ce qui est de ce sujet somme toute peu productif j'aimerais, de mon côté, que :

1) l'on arrête de dire que Denis Marsan est un excellent dégustateur quand on n'en sait rien.

2) que tous ceux qui ont des reproches à faire à Monsieur Marsan pour ce qu'ils pensent être un manque de
qualité dans son travail se plaignent auprès de lui ou ses supérieurs.

3) que la presse professionnelle remplisse son rôle en demandant à la SAQ des questions pertinentes telles "Pourquoi manque-t-il tant de produits vedettes dans le CV 2008?", "N'êtes-vous pas gênés de voir la sélection offerte à la LCBO quand on affirme constamment les liens spéciaux entre Bordeaux et la SAQ?" ou encore "Pourquoi n'y avait-il pratiquement aucun blanc sec dans le CV 2007 alors que tous s'entendaient pour y voir là un grand millésime?"

A ce titre, je voudrais féliciter Federico d'avoir le courage de ses opinions et de mettre sur la place publique son mécontentement face à la situation.

C'est à travers ce genre de question et les réponses qu'elles susciterons que nous aurons un meilleur service, plutôt que des discussions sur des forums Internet.


Dernière édition par Olivier Collin le Sam 22 Aoû 2009 - 8:41, édité 1 fois (Raison : ajout d'un mot manquant)
avatar
Olivier Collin

Messages : 2010
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 21 Aoû 2009 - 15:47

Alléluia!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Frederik Boivin le Ven 21 Aoû 2009 - 15:59

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Alléluia!

tu m'enlèves les mots de la bouche, Vincent.
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1781
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Claude Boulanger le Ven 21 Aoû 2009 - 16:49

Avez-vous fini de vous les enlever de la bouche, les gars, c'est pas très hygiénique et un peu dégoûtant, à la fin... Very Happy

Pour nourrir un peu le débat -pas les égos-, j'apporterais ce qui suit:

1 - La première chose que je me suis dite (et pas touche à ma bouche!) en voyant le dernier CV, la Une traversée de l'inscription en lettres d'or sur fond rouge "UNE OFFRE EXCEPTIONNELLE / BORDEAUX 2008": "Devrait y avoir de bons deals: bon millésime vs économie mauvaise...";
2- Après quelques minutes de feuilletage, et en regardant autour s'il n'y avait pas un supplément oublié dans l'envoi postal: "Where's the Beef". Otés les grands formats, les 1er GC, et les offres à la caisse, il ne reste plus grand chose... On était nettement habitués à beaucoup plus!
3- Lecture de l'intro de monsieur Marsan: "... après 450 produits minutieusement dégustés par nous à Bordeaux, nous avons finalement sélectionnés ceux-ci..." Heu... silent Sleep

Déception. Je commande toujours quelques fioles au CV, plus ou moins selon les années, ça fait partie du plaisir, rituel saisonnier, y mettant quelques valeurs sûres pour le cellier, ajoutant quelques intrusions risquées à viellir <a prix plus raisonnable. Mais cette année, pas grand'chose pour s'amuser...

Si le CV se ramène à celà pour l'avenir, eh! bien, on n'en a plus vraiment besoin. Une liste télécopiée des produits disponibles fera très bien l'affaire. Les importateurs privés se débrouillent parfaitement de leur côté pour nous procurer une offre intéressante à la caisse au fil des mois. Alors, est-ce une mort annoncée pour le Courrier Vinicole? Bof, finalement. On s'auto-débrouille assez bien, avec nos sources habituelles, les contacts, ... Ah, et pour monsieur Marsan et als? Le monde existait avant le CV...

Alors, avons-nous 'besoin' du CV?

ZIn.
avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Gael Giraud le Sam 22 Aoû 2009 - 0:31

cette affirmation de Denis M. dans son intro au CV :
... après 450 produits minutieusement dégustés par nous à Bordeaux, nous avons finalement sélectionnés ceux-ci...

répond partiellement à la question posée par Stéphane H. :
Mais cette décision vient-elle de l'acheteur ou d'ailleurs... sous quelles bases a-t-on ficelé le contenu de ce Courrier vinicole... y'a-t-il des considérations financières/économiques dont il faut tenir compte... toutes des questions pertinentes, dont ni toi ni moi ne connaissons les réponses.
.

Cette décision vient d'un choix pur et simple des dégustateurs de la SAQ, en tout cas, version officielle.

Excellente intervention Olivier C.

Gaël G.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1890
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Franz-E. Schürch le Sam 22 Aoû 2009 - 1:54

Vive Olivier Collin.

une dernière petite chose:
Le C.V. primeur Bordeaux, c'est vraiment ce qu'il y a de mieux question sélections comme C.V. Si vous voulez vraiment commencer à vous plaindre sérieusement, parlez des autres éditions!
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Michelle Champagne le Sam 22 Aoû 2009 - 10:29

Olivier Collin a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
En terminant, doit-on être de votre avis pour avoir droit à une marque de politesse?

Madame Champagne, mais où voyez-vous dans l'intervention à votre égard de Federico un manque de respect parce que vous n'êtes pas d'accord avec lui?!?

Je n'ai pas dit manque de respect, j'ai dit marque de politesse. C'est ma faute, je pensais qu'en inscrivant "Cordialement" à la fin les gens auraient compris....
Olivier Collin a écrit:

2) que tous ceux qui ont des reproches à faire à Monsieur Marsan pour ce qu'ils pensent être un manque de
qualité dans son travail se plaignent auprès de lui ou ses supérieurs.

A ce titre, je voudrais féliciter Federico d'avoir le courage de ses opinions et de mettre sur la place publique son mécontentement face à la situation.

Cela ne te semble pas contradictoire? Personnellement, je n'ai rien contre le fait que quelqu'un émettre ses opinions. Ce qui me dérange, ce sont les attaques personnelles, c'est tout.

Ps Ludwig: c'est ce qu'on appelle de l'ironie...

Sans rancune
Michelle Champagne
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1396
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Sam 22 Aoû 2009 - 14:59

Je vous invite à procéder à une brève analyse de l'offre Bordeaux Primeur 2008 de Vintages en Ontario. Surtout de la (très grande) quantité de produits encore disponibles malgré cette troisième offre reçue hier, campagne qui vient à échéance dans moins de 2 semaines.

On ne peut en tirer quelconques conclusions, mais il est certainement possible d'y percevoir certains indices quant à la tendance actuelle d'achat Bordeaux.

Et par extension, qui sait, les raisons qui ont motivé cette récente offre SAQ.

Ces données suscitent une question : une entreprise devrait-elle s'encombrer de 50 caisses d'un vin X dans le seul but de satisfaire une poignée de clients ? J'utilise le verbe « encombrer » car ladite entreprise sait très bien qu'elle ne pourra rapidement écouler les stocks commandés pendant sa campagne Primeurs et qu'elle se verra peut-être un jour ou l'autre dans l'obligation de les brader en-deçà du prix initialement demandés, puisque si le marché n'achète pas aujourd'hui, pourquoi le ferait-il dans 2 ou 5 ans ?

Je suis simplement en mode « Thinking outside the box ».

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Gael Giraud le Sam 22 Aoû 2009 - 18:40

Certes, mais un monopole d'ÉTAT doit il avoir comme préoccupation la rentabilité ou le bien être collectif ?... dans le cas de la SAQ, la rentabilité... je sais... mais c'est bien ordinaire.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1890
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum