Derniers sujets
» Bonne fête Alex Bélanger
Aujourd'hui à 10:22 par Alexandre Deslauriers

» Arrivage Signature - 25 mai 2017
Aujourd'hui à 9:27 par mathieu Cloutier

» Semaine du 21 mai 2017
Aujourd'hui à 7:42 par Patrick Ayotte

» Bouchon DIAM
Aujourd'hui à 2:45 par Patrick Essa

» Dégustation Combat du Sud !
Hier à 23:16 par Jérôme Berlinguette

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 14:19 par Andrew Nevard

» Arrivage du 25 mai 2017 à la Signature Mtl
Jeu 25 Mai 2017 - 12:00 par Mario Vaillancourt

» Semaine du 14 mai 2017
Mer 24 Mai 2017 - 22:50 par Stéphanie Chénier

» Bonne fête Pat Essa
Mer 24 Mai 2017 - 6:42 par Patrick Essa

» It is happening again...
Mar 23 Mai 2017 - 23:15 par Patrick Pollefeys

» Foillard Côte de Py 2014
Lun 22 Mai 2017 - 19:53 par Patrick Ayotte

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Le Pape de la SAQ

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Pape de la SAQ

Message par Richard Philippe Guay le Ven 14 Aoû 2009 - 11:06

Je me permet de reproduire un commentaire de Fédérico auquel je suis parfaitement en accord.

Bonjour à tous,



UNE CRITIQUE



Plusieurs d'entre vous avez reçu le dernier Courrier Vinicole sur les Bordeaux 2008. Un autre catalogue sur lequel l'empreinte de Monsieur Marsan est encore fortement présente.



Avec l'arrogance de celui qui se croit tout permis, Monsieur Marsan nous présente une fois de plus un catalogue qui brille par l'absence de plusieurs vins essentiels à toute offre de primeurs quise respecte: Léoville Las Cases, Palmer, Ducru Beaucaillou, Montrose, Pichon Baron, Pape Clément et j'en passe!



De toute évidence, Monsieur Marsan a décidé que les 2008 de ces châteaux, pourtant parmi les plus renommés de tout le bordelais, n'étaient pas dignes de votre cave. Et tant pis pour vous si vous aviez une longue verticale de ces vins! Monsieur Marsan a décidé que pour la continuer il vous faudra chercher ces vins ailleurs qu'au Québec (heureusement que la LCBO travaille différemment!)



Le courrier vinicole est, encore cette année, un catalogue haut en couleur, dans lequel la présentation est beaucoup plus soignée que le contenu. Les couleurs vives et les titres à caractère cubitaux serviraient-ils à cacher le fait que la plupart des pages sont presque vides. Et que dire des commentaires de dégustation? Les vins offerts sont encore une fois accompagnés par les notes de Monsieur Marsan, alors que pour les journalistes accrédités on ne fournit que les pointages, en deuxième plan. N'arrive-t-il donc pas à comprendre que les commentaires et les pointages de la personne même qui a sélectionné les vins, n'ont aucune valeur objective?



Ce qui est encore plus frustrant, c'est l'énorme gaspillage de ressources financières (nos ressouces, puisque la SAQ est une société d'État) pour produire et distribuer une publication aussi incomplète!



Depuis trop longtemps, le Courrier vinicole est devenu le jouet d'une seule personne! Bref, c'est exaspérant mais, en ce qui concerne le commerce du vin, il semble qu'au Québec il y ait un monopole dans le monopole...

Richard Philippe Guay

Messages : 908
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Ven 14 Aoû 2009 - 11:16

C'est assez dévastateur, il y a du vrai, mais aussi du moins vrai dans ce texte.

Je pense que ce n'est pas parce qu'un vin n'est pas dans le CV qu'il n'arrivera pas sur les tablettes dans 2 ans. Plusieurs vins arriveront tout simplement plus tard... Mais je suis d'accord que la sélection est limitée.

D'accord également que les notes DM, ça commence à faire! Totalement ridicule et inapproprié, le pire c'est que j'ai vu des acheteurs se laisser influencer par ça, preuve que c'est un bon coup de marketing. Mais un manque de respect pour l'amateur. Si M. Marsan veut se faire un guide de vin, qu'il le fasse, mais pas au sein de ses fonctions actuelles.

Un problème que j'ai avec le CV, c'est qu'il est désormais "signé" par une personalité, M. Marsan. Pourquoi ne pas travailler dans l'ombre et nous offrir de la qualité, pourquoi cette obsession de vouloir mettre sa photo dans un catalogue de primeurs? Avez-vous vu ça ailleurs dans le monde?

Ludwig Desjardins

Messages : 4311
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Martin Loranger le Ven 14 Aoû 2009 - 12:07

J'ai bien rigolé en lisant le message de Federico, somme toute très près de ce que je pense de toute cette "opération" du Courrier Vinicole Bordeau.

Plus d'humilité ne ferait pas de tort au directeur du esthétiquement fabuleux dépliant.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Michel Larouche le Ven 14 Aoû 2009 - 14:32

Et a voir ce qu'ils boivent sur la photo du CV...Un vin blanc Twisted Evil
avatar
Michel Larouche

Messages : 590
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Michelle Champagne le Dim 16 Aoû 2009 - 9:51

Ce que je trouve pathétique dans vos commentaires, c'est que vous ignorez totalement le fait que les vins ont été sélectionné en collaboration avec la Sommelière Jessica Harnois...Est-ce parce qu'il s'agit d'une femme???

Moi, ce qui me fait rigoler, c'est que M.Federico a également la prétention d'être une référence, alors pour la leçon d'humilité on repassera.....

Michelle Champagne
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1356
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Martin Loranger le Dim 16 Aoû 2009 - 10:54

Bien hâte de vous rencontrer Michelle.
Vos commentaires éditoriaux n'ont sûrement d'égaux que vos qualités de dégustatrice.

Au plaisir de vous rencontrer un jour!
et bienvenue sur le site...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Yves Martineau le Dim 16 Aoû 2009 - 11:13

Michelle Champagne a écrit:Ce que je trouve pathétique dans vos commentaires, c'est que vous ignorez totalement le fait que les vins ont été sélectionné en collaboration avec la Sommelière Jessica Harnois...Est-ce parce qu'il s'agit d'une femme???

Moi, ce qui me fait rigoler, c'est que M.Federico a également la prétention d'être une référence, alors pour la leçon d'humilité on repassera.....

Michelle Champagne

Michelle,

Je ne vois absolument rien de misogyne dans nos commentaires et le tien me semble une tentative de provocation, pour faire dévier le débat vers autre chose. Est-ce que tu souhaites qu'on bitch sur Jessica alors qu'elle a été épargnée jusqu'ici, par souci d'égalité??

Bien loin de ce que tu sous-entends, je pense que seul un homme peut avoir un tel orgueil et un désir de se mettre en évidence ainsi. Ce qui est inacceptable à mon point de vue est qu'un employé de l'état, payé avec nos taxes, se pose en vedette de cette façon et nous impose ses notes de dégustation comme s'il s'agissait d'un commentaire objectif et crédible, d'un dégustateur réputé.

C'est un acheteur qui dépense l'argent de l'état. Qu'a-t-il accompli pour justifier de se mettre en vedette ainsi? Même les entreprises privées ne le font pas alors qu'ils pourraient plus facilement le justifier.

Si tu penses que Jessica H. est aussi responsable que Marsan, ce dont je doute fort, je ne crois pas que tu lui rends service. Quant à la sélection des vins, je ne comprends pas ton argument. Nous critiquons surtout l'absence de certains vins. Je ne vois pas la difficulté de "choisir" d'acheter Margaux, Léoville Barton, ou Pontet Canet. Je me questionne cependant quant aux motifs de l'absence d'autres vins. Je ne sais même pas si D. Marsan en est responsable et ce serait présomptueux d'en attribuer le blâme à cette sommelière que tu défends alors qu'on ne lui reproche rien (n'est-ce pas Fred?)

Ceci dit, bienvenue Michelle!
avatar
Yves Martineau

Messages : 4979
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Dim 16 Aoû 2009 - 13:22

Je ne me porterai pas à sa rescousse, il est je crois en mesure de très bien se défendre lui-même lorsque la situation l'exige. Tentons simplement ici d'y aller d'un peu d'objectivité.

Que Denis Marsan fasse ou non l'unanimité, ici comme ailleurs, il a la réputation d'être un excellent dégustateur. L'homme fait tout de même le tour de la planète vin depuis nombre d'années, il doit donc assurément avoir une bonne dose de connaissances et une crédibilité certaine. Or, que ses notes et commentaires se retrouvent dans le catalogue du Courrier vinicole, aux côté des Parker et Wine Spectator, cela ne me froisse d'aucune façon. Et soyons honnêtes, hors de ce petit cercle d'initiés que nous représentons — des poussières en fait, je sais pour l'avoir entendu en maintes occasions que ses commentaires sont appréciés, amateurs, restaurateurs, entre autres.

Contrairement à ce que Yves prétend, de nombreuses entreprises privées mettent en vedette leurs acheteurs/décideurs... Wine Library, K&L, pour ne nommer que celles-là. Pourquoi serait-il mal vu qu'un monopole d'état agisse de même ? À ce que je sache, la SAQ est une entreprise dont l'objectif est la rentabilité, et la seule différence entre notre monopole d'état et le privé ne résiderait-elle pas dans le simple fait que les profits sont versés au gouvernement plutôt qu'à des actionnaires ?

Alors, il est où le soi-disant conflit d'intérêt, ce manque d'objectivité ? SVP, précisez.

Federico Bonfiglio a écrit:le Courrier vinicole est devenu le jouet d'une seule personne!

Ce commentaire me semble des plus étranges, car Jessica Harnois est très impliquée dans le Courrier vinicole, qui plus est, Federico Bonfiglio le sait très bien. Toutefois, aucune mention de Madame Harnois dans sa missive...

Valeur objective écrit-il ? Parlons-en.

En ce qui a trait à la sélection Bordeaux 2008 offerte au sein du Courrier vinicole, certes, peut-être un peu mince compte tenu de la qualité du millésime, quelques stars y sont effectivement absentes. Mais y'a-t-il peut-être dans ces décisions d'achats des considérations financières/économiques ou autres que nous tous ici ignorons ? Possible.

Il est tellement facile de cracher sur l'un et sur l'autre, confortablement assis dans sa bulle derrière l'écran, que ce soit ou non jusitifié de le faire, car vous savez, nul n’est parfait. Mais auriez-vous le cran de tenir les mêmes propos si vous vous retrouviez en face-à-face avec celui que vous vilipendez ?

Selon ce dont j'ai été témoin en quelques occasions, j'en doute. Ce que j'ai observé était plutôt du mutisme, de l’indifférence ou ce qui s'apparente à du gros et gras lèche-postérieur : « Bonjour Monsieur Marsan... », « Oh, comment allez-vous Monsieur Marsan ?... », « Plaisir de vous croiser Monsieur Marsan... ».

Vous n’avez pas les couilles requises pour rencontrer ou téléphoner le principal intéressé afin de lui faire part de vos doléances et frustrations ?

Abstenez-vous.

Simple question de respect... d’autrui, et de vous-même. Wink

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Yves Martineau le Dim 16 Aoû 2009 - 14:37

Tu donnes des leçons de respect et de courage Stéphane? Priceless.

Si tu ne vois pas de conflit d'intérêt et que tu apprécies les notes DM, alors sois heureux. Si tu ne vois pas d'autre différence entre le public et le privé, où quelqu'un assume pleinement les risques de son entreprise et de ses décisions, nous avons des points de vue différents.

Allez, j'me casse pour deux jours, au revoir à tous et à mardi.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4979
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Dim 16 Aoû 2009 - 14:58

Yves,

Priceless, as much as YOU want it to be! Wink

Je ne vois sincèrement pas où conflit d'intérêt il y a, et je ne demande qu'à être éclairé à ce sujet.

Alors plutôt que de faire dans l'insinuation, nommons, clairement. On pourra ainsi valider la réelle pertinence des perceptions.

Assumer pleinement les risques... mais de quels risques parle-t-on ? Car à ce que je sache, il y a des siècles que la SAQ n’a pas été déficitaire (l’a-t-elle d’ailleurs déjà été ?), au contraire, même en temps de crise économique, elle réalise d'énormes profits. Alors les décisions prises à l’interne doivent de toute évidence être justes, réfléchies, la preuve y est non ?

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Martin Loranger le Dim 16 Aoû 2009 - 15:30

Je suggère que pour la bonne entente générale, on change de sujet.

Le ton me rappelle de vieilles chamailles...

Dac les amis?

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Dim 16 Aoû 2009 - 15:52

D'accord avec toi Martin. On donnera peut-être suite hors forum, l'occasion se présentera, nul doute.

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Dim 16 Aoû 2009 - 18:39

Difficile d'être déficitaire pour la SAQ quand il n'y a pas de compétition Stéphane! La SAQ n'a jamais fait de déficit parce que c'est un monopole Wink

De toute manière ce n'est pas parce que la SAQ fait du profit que toutes les décisions derrière se trouvent automatiquement à être "justes".

Ludwig Desjardins

Messages : 4311
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Yanouk Lévesque le Dim 16 Aoû 2009 - 19:13

Je vois une possibilité de conflit. Les vins cotés très fort par WA, WS au prix correct vont partir peu importe le commentaire de M. Marsan. Par contre, si les cotes des dégustateurs ne sont pas très hautes, il peut très bien hausser volontairement sa note/description pour mousser les ventes et ne pas rester avec trop de stock. Non?

Yanouk
avatar
Yanouk Lévesque

Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2009
Localisation : Rive-Sud Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2009 - 12:09

Yves Martineau a écrit:Tu donnes des leçons de respect et de courage Stéphane? Priceless.


Tu m'enlèves les mots de la bouche, Yves. Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Franz-E. Schürch le Lun 17 Aoû 2009 - 12:25

Stéphane Hébert a écrit:Yves,

Priceless, as much as YOU want it to be! Wink

Je ne vois sincèrement pas où conflit d'intérêt il y a, et je ne demande qu'à être éclairé à ce sujet.

Alors plutôt que de faire dans l'insinuation, nommons, clairement. On pourra ainsi valider la réelle pertinence des perceptions.

Assumer pleinement les risques... mais de quels risques parle-t-on ? Car à ce que je sache, il y a des siècles que la SAQ n’a pas été déficitaire (l’a-t-elle d’ailleurs déjà été ?), au contraire, même en temps de crise économique, elle réalise d'énormes profits. Alors les décisions prises à l’interne doivent de toute évidence être justes, réfléchies, la preuve y est non ?

Justement, on ne court aucun risque quand on est un monopole public! C'est ça la différence. Comment voulez-vous être déficitaire quand vous vendez de l'alcool en situation de monopole? Il n'y a dans cette réussite aucun mérite.

Pour ce qui est du conflit d'intérêt, il n'est sans doute pas très grave, mais évident puisqu'on parle d'un individu qui est responsable de la sélection des vins pour l'ensemble du Québec (et encore une fois en situation de monopole, c'est-à-dire qu'il nous impose ses choix sans appel et que nous n'avons en principe aucun compétiteur vers lequel nous tourner pour avoir une sélection différente) et qui ensuite met ses impressions (ayant guidé ces choix) sur le même pied que celles de critiques indépendants pour influencer le consommateur à acheter ces vins. Pour ma part, toutefois, je serais plutôt choqué par le manque d'élégance qu'affiche un tel comportement, que par le conflit d'intérêt qu'il implique.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Lun 17 Aoû 2009 - 12:51

Comme le dit bien Yves, un autre élément amusant du CV est cette idée de "sélection". On tente de donner l'impression que le CV représente la crème des vins du millésime 2008, alors qu'en fait l'amateur sérieux veut surtout acheter les vins qu'il a lui-même identifié.

Si j'étais aux États-Unis ou en France je pourrais probablement acheter n'importe quel Bordeaux 2008 en primeur, alors que là on présélectionne pour moi. Franchement je ne vois pas l'intérêt et je me fout un peu qui sélectionne, je veux le plus de vin possible offerts... Tant qu'à y être à quand un Courrier Vinicole "Coups de coeur de Marsan", où on nous vendrait ses 20 vins préférés?

Ludwig Desjardins

Messages : 4311
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2009 - 14:04

je viens de jeter un coup d'oeil sans trop lire. Faut pas s'attendre à autre chose qu'une orientation marketing et une proposition de vins pour la plupart des gens, pas forcément pour l'amateur passionné. Tout ca orienté à la facon d'une entreprise (d'état) pour faire un maximum de profit pour un minimum de risque sans se soucier de l'amateur.
Quant à la négociation, ca me fait marrer, elle est où?

mais attention, je ne sais pas si vous avez vu cette info mais à peine les prix sorties en primeurs (pour les grands crus), ca augmente déjà...à cause des des des ...chinois

Bordeaux : Le prix des grands crus repart à la hausse

Sous l’effet de la demande, notamment d’acheteurs chinois , les prix des grands crus bordelais, qui s’étaient tassés lors de la vente en primeur en mai dernier, repartent à la hausse. Ainsi la caisse de Château Latour 2008, qui se négociait 1850 € lors de sa mise en marché en mai dernier, se revend deux mois plus tard près du double. Même envolée des prix pour le Château Rothschild 2008 commercialisé à 2 280 € la caisse en primeur et qui se négocie aujourd’hui à 4 100 €. “Le marché du vin a été très tendu au début de l’année du fait de la crise. Mais la Chine a probablement été moins touchée que d’autres pays et il y a une progression importante du nombre de Chinois très riches, qui raffolent de grands noms comme cLatour et Laffite”, commente Simon Berry, le PDG du distributeur de vins Berry Bros & Ruddy. Une tendance que confirme la société de cotations Liv-ex, qui observe un retournement de tendance après la chute des prix observée depuis mi-2008. L’index des prix des 100 meilleurs vins sur le marché a progressé de 4,5% depuis le début de l’année.

source Vitisphère
http://www.vitisphere.com/breve-55687-Bordeaux,prix,des,grands,crus,repart,hausse.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Richard Philippe Guay le Lun 17 Aoû 2009 - 14:28

Je crois que j'ai fait une erreur en débutant ce sujet. Pas envie de revivre C&S. Peut-on le faire disparaître ???

Richard Philippe Guay

Messages : 908
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Lun 17 Aoû 2009 - 15:17

Avant de jeter le blâme sur un seul homme, ne serait-ce pas sage et judicieux de se renseigner sur le modus operandi du système Primeurs à Bordeaux, de bien le comprendre. On saisirait peut-être en partie les raisons pour lesquelles certains vins ne figurent pas dans l'offre du Courrier vinicole.

À titre d'exemple — et ils sont nombreux, si une entreprise X désire sécuriser une allocation de disons 20 caisses du Château Lafite Rothschild 2008, elle se verra souvent dans l'obligation d'aussi acheter 50 caisses de Carruades de Lafite 2008, 100 caisses du Château Rieussec 2008, et lors d'un millésime aux rendements très bas (c'est le cas en 2008) et/ou de qualité moyenne pour une majorité de produits, probablement aussi 100 caisses de Château Duhart-Milon 2008, 50 caisses du Château L’Evangile 2008 et 100 caisses de « R » de Rieussec 2008.

Je spécule et sur les marques et sur les quantités, mais vous comprenez le principe ?

Que se lèvent ceux et celles qui achèteraient Carruades de Lafite 2008, Château Rieussec 2008, Château Duhart-Milon 2008, Château L’Evangile 2008 et « R » de Rieussec 2008.

Ceci n'expliquerait-il pas à tout hasard cela ? Si tel était le cas, force serait d'admettre que la SAQ a agit de façon responsable non ?

Simple hypothèse, comme ça...

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Ludwig Desjardins le Lun 17 Aoû 2009 - 15:29

Manifestement la LCBO elle ne s'embarrasse pas trop de comment le système primeur fonctionne, elle offre tous les grands noms cités plus haut par Federico...

Quand même étrange que l'acheteur soi-disant le plus important au monde, qui prétend avoir fait jouer les prix de main de maître, serait celui qui offre la moins grande sélection de vin en primeur, non? Very Happy

Également, on ne met pas tout le blâme sur un même homme. Peut-être que c'est la direction de la SAQ qui est responsable, et que cet homme n'a pas trop de marge de manoeuvre. Mais il signe quand même la circulaire, il doit donc être prêt à prendre la critique, qu'elle soit positive ou négative non? Plusieurs personnes ici vont quand même mettre des milliers de dollars dans cette opération, le droit de critiquer existe même en situation de monopole...

Ludwig Desjardins

Messages : 4311
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Guest le Lun 17 Aoû 2009 - 15:40

Ludwig,

Comptent parmi les clients du Courrier vinicole l'amateur, mais tout aussi importants et rentables — sinon plus, les restaurateurs.

La restauration au Québec me semble en chute libre depuis quelques années, tandis qu'en Ontario (Toronto du moins), elle est je crois plutôt prospère. En lien direct avec l'écomomie globale de chacune des deux provinces...

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Claude Boulanger le Mar 18 Aoû 2009 - 13:16

Richard Philippe Guay a écrit:Je crois que j'ai fait une erreur en débutant ce sujet. Pas envie de revivre C&S. Peut-on le faire disparaître ???

Pas fait fort, mon Richard...

Au contraire, je trouve la discussion intéressante. Nous sommes sur un forum de discussion, et nous sommes sur un site qui traite du vin. Nous sommes des amateurs de vin, et nous sommes au Québec...et donc, confinés dans une situation de monopole. A tort ou à raison.

Il y a des pour et des contre sur la SAQ et son existence même. Mais en ce moment c'est comme ça. Le fait cependant que ce soit une société étatique attire inévitablement les critiques, incluant celles des contribuables que nous sommes. La SAQ - et ses dirigeants - doivent en avoir conscience, et accuser les coups comme de grands garçons... Si les coups font trop mal, il y a le privé comme alternative...

Nous avons le droit de nous exprimer sur ceux qui décident, qu'ils soient de l'Hydro, de la Caisse ou de la SAQ. que ce soit monsieur Marsan ou madame ou monsieur X qui se retrouve à l'avant-scène, on peut - on doit - transmettre nos idées. Tant qu'on ne vise pas l'intégrité personnelle du personnage 'semi-public' intéressé. Et même là, il y a une certaine marge. En démocratie, la limite de la liberté d'expression s'arrête au libelle ou à la diffamation. Et à lire quelques jugements récents sur la question, la perception initiale du pauvre diffamé est bien souvent dégonflée pour ne pas dire totalement ignorée par le tribunal au final... Et de toute façon, personne n'est obligé de lire. Arrêtons de nous offenser avec des commentaires un peu criards, car on risque de tuer dans l'oeuf de nécessaires débats. Je le répète: c'est un forum de discussion.

Et puis, enfin! Un peu d'action! Oui commentons nos belles bouteilles, leur prix et leurs producteurs, mais il y a autre chose. Il y a la Mère de les celliers québécois ... LA SAQ!

Laissons s'exprimer le débat, et passons l'éponge sur un ou deux commentaires mal livrés. Le bébé s'amuse, l'eau du bain n'est pas si sale...

Je lisais récemment que la différence entre les Français et les Québécois, c'est lorsque le ton monte: les premiers commencent alors la discussion, alors que derniers la terminent. Je crois que c'est exact!

ZIn
avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Frederick Blais le Mar 18 Aoû 2009 - 16:29

Quand je regarde l'opération du courrier vinicole... je ne vois pas une opération primeur, mais plutôt une personne qui a dégusté des vins et qui nous fait une recommendation de différents vins à différents prix. C'est comme les sommeliers ou critique en vins nombreux déjà au Québec qui nous recommende des bons vins à chaque semaine suivant les mises en tablettes sur leur site/journal/blogs.

Ce qui peut être douteux, sans remettre en question le talent de Mr. Marsan, c'est la facilité pour un individu dans sa situation de s'élevé à ce niveau. Je pense que Mr Marsan connait déjà la musique sur sa position, ses critiques et les gens qui l'apprécie. Qu'il soit talentueux ou pas, il doit remplir le mandat de ses patrons, bien avant de satisfaire l'amateur de vins... oui c'est malheureux pour nous.

Pour Jessica, pourquoi je pense qu'elle a été épargnée, c'est simplement parce que plusieurs années avant qu'elle joigne l'équipe, la publication était déjà fait avec la même vision.

Bientot on va appelé cette époque de la SAQ, la Saga Marsan tellement on en parle souvent dans les cercles d'importateurs, de dégustateurs et d'employés de la SAQ Very Happy
avatar
Frederick Blais

Messages : 1816
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Michel Larouche le Mar 18 Aoû 2009 - 16:29

Tres bien dit maitre Zin cheers
avatar
Michel Larouche

Messages : 590
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 53
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Pape de la SAQ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum