Derniers sujets
» Bonne fête Pat Essa
Aujourd'hui à 20:02 par Sébastien Desforges

» Semaine du 21 mai 2017
Aujourd'hui à 16:59 par Alain Roy

» It is happening again...
Aujourd'hui à 10:39 par Jonathan Ménard

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Aujourd'hui à 8:37 par FrancisRémillard

» Foillard Côte de Py 2014
Hier à 19:53 par Patrick Ayotte

» Semaine du 14 mai 2017
Hier à 19:51 par Patrick Ayotte

» Bouchon DIAM
Dim 21 Mai 2017 - 11:34 par Michel Therrien

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

» Semaine du 7 mai 2017
Mar 16 Mai 2017 - 20:34 par Patrick Ayotte

» Beaujolais "Deluxe"
Mar 16 Mai 2017 - 4:05 par Michel Therrien

» Bonne fête des mères
Dim 14 Mai 2017 - 16:27 par Michel Therrien

» Signature ou Entrepôt
Sam 13 Mai 2017 - 9:32 par Yves Martineau

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Deux mal aimés qui livrent la marchandise!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deux mal aimés qui livrent la marchandise!

Message par Olivier Collin le Lun 19 Mar 2012 - 20:50


Pris coup sur coup dimanche et lundi soir pour accompagner chacun un plat agencé, j'ai été épaté par la performance des deux vins suivants, chacun ayant au fil des ans subi sa part de critique pour des raisons différentes.

Château Potensac Médoc 2001 Arborant une robe d'une grande jeunesse, pourpre au centre avec une légère décoloration au bord du disque, le vin se montre solidement encré sur son plateau et devrait s'y maintenir une bonne dizaine d'années encore. Le nez est très pur, avec peu d'élevage, sur des notes de cassis, de poivron rôti, évoluant peu à peu vers un fruit plus concentré, de la mûre, avec une belle maturité de fruit. La bouche se déploie en deux temps : attache d'un grand charme, patinée par la décennie, une belle onctuosité s'installe sans jamais tomber dans la lourdeur, puis resserrement en finale, belle assise tannique équilibrée par une qualité de fruit impeccable, le vin semble encore en avoir beaucoup à offrir au vieillissement. L'austérité des années teen commence à faire place à un vin racé, digeste et puissant à la fois. 90pts

Domaine Albert Grivault Clos des Perrières 2002 Plusieurs bouteilles atteintes d'oxydation prématurée au fil des ans fait, mais quand le vin livre ce qu'il avait promis en jeunesse, c'est vraiment l'exutoire! D'une robe dorée brillante avec une texture onctueuse qui surprend, le vin se révèle par paliers aromatiques : suc d'ananas, amande grillée, puis un virage vers des notes de citron confit avec une empreinte saline, avant d'atteindre un registre floral et de miel qui persistera sur plus d'une heure. L'attaque est à la fois douce, grasse et pourvue d'une certaine tension au point de vue tactile, beaucoup de rétro-olfaction à partir du milieu de bouche, notamment la pierre chauffée et l'aubépine, très bonne longueur avec une toute légère trace noisettée. 93-94pts C'était la dernière en cave et un peu de regret malgré deux bouteilles vieillottes sur six dégustées.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux mal aimés qui livrent la marchandise!

Message par Yves Martineau le Jeu 22 Mar 2012 - 8:06

Quelle quantité incroyable de Clos des Perrières vieillies en succursales ou autrement oxydées...Pour ma part, c'est plus de 50%. Mais j'ai eu 2 bouteilles superbes sur 5.

Je ne me souviens plus d'une controverse sur Potensac.....quelle était-elle? J'ai souvenir qu'on le disait fermé et qu'il avait besoin de temps.

Les Médoc 2001 se boivent bien en ce moment, très équilibrés, sans doute pas pour la très longue garde.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4975
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux mal aimés qui livrent la marchandise!

Message par Michel Therrien le Jeu 22 Mar 2012 - 8:14

Olivier Collin a écrit:

Domaine Albert Grivault Clos des Perrières 2002 très bonne longueur avec une toute légère trace noisettée. 93-94pts C'était la dernière en cave et un peu de regret malgré deux bouteilles vieillottes sur six dégustées.

Caractère noble d'un vin murisaltien au vieillissement ai-je déjà lu Pat Essa.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deux mal aimés qui livrent la marchandise!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum