Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Degustation Clos Rougeard

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Christophe Cardona le Sam 10 Mar 2012 - 14:33

Merci Michel pour ces belles bouteilles!

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Olivier Collin le Sam 10 Mar 2012 - 15:00

Outre le quatuor de blancs à l'aveugle, il pourrait être intéressant de mettre à l'aveugle les millésimes pour lesquels l'on a du Poyeux et Bourg, soit 2004 et 2007. Un autre quatuor vraiment intéressant à l'aveugle.

Je vais transvider le 1990 au cellier vers 18h30 pour éviter de promener les dépôts avant service. L'opération faite à l'horizontale devrait faire en sorte que tout le monde ait une bonne quantité du vin et sans dépôt.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1979
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 16:26

J'aime bien l'idée de comparer Poyeux et Bourg dans les mêmes millésimes.

Le Bourg 2004 est parfait, pas ermité. Un peu de dépôt. Déjà à l'ouverture vers 11h ce matin, il semblait très ouvert.

À toute!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 11 Mar 2012 - 16:45

Y a-t-il des survivants??

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7271
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Michel Therrien le Dim 11 Mar 2012 - 16:53

Accroché les pieds jusqu'à 4 hres du matin encore! scratch
Le 10 km de jogging au programme de la journée a été plus difficile que d'habitude ce midi.
Je ferai un CR demain lorsque je serai plus en forme!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7407
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Alexandre Deslauriers le Dim 11 Mar 2012 - 17:48

Ça ferme tard Chez Christophe lol! Bien hâte d'avoir votre CR... Une dégustation que j'aurais aimé ne pas manquer!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1047
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Gael Giraud le Dim 11 Mar 2012 - 19:15

Degustation Clos Rougeard

Bon, autant dire tout de suite que si la soirée a été encore une fois réussie pour tout le monde, elle a été gâchée pour moi par un lamentable accident. Drôle mais vraiment pénible.
J'ai mal rebouché ma bouteille avant de la mettre dans mon sac et elle a tout simplement et gentiment coulé affraid quasi intégralement sur moi dans la voiture de Christophe. Rolling Eyes

Sans blaguer, j'étais en furie contre moi même et j'ai failli ne pas venir au resto mais Christophe m'a quand même persuadé de venir et je remercie tout le monde pour ne pas m'en avoir voulu. Et m'excuser encore pour la déception causée.


J'ai remplacé mon 2001 par un Chassagne Morgeot blanc 2008 de Ramonet et un Gourt de Mautens 2006.

A part ça, c'était vraiment sympa, belle équipe une fois de plus et pas mal de rires et d'excès.

CR à venir. Certains vins étaient magnifiques.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Gael Giraud le Mar 13 Mar 2012 - 11:02

Quelques notes succinctes.


Vague 1 : Blancs

1/Un peu de poire, de beurre, beaucoup d'acidité mais de la matière et de la tension. Bouche un peu citronnée. Un peu d'amertume en
finale. Rougeard Brezé 06

2/ Nez caramel et bouche assez acide, tendu. Il fait très jeune. Plus fougueux. Rougeard Brézé 05

3/ Nez un peu oxydé, sur la pomme, les noix. Très particulier vs. les autres, vraiment à part. S'améliore. Bouche est assez volumineuse, plus fruitée. Guiberteau 05

4/ Au nez, à nouveau de la pomme, voire de la tarte aux pommes, mais ça reste discret. Un peu de citron. Bouche puissante, ample, moins tendue que chez Rougeard. Beaucoup de matière et belle longueur. Guiberteau 06

Mes préférences : 1-4-2-3


Vague 2
Poyeux 05/06

1/Nez discret sur des notes un peu florales, fraise (rayas sans les arômes plus classiques de chateauneuf). Puis devient un peu sucreux, avec une jolie acidité bien agréable pour équilibrer et apporter un peu de finesse. Un peu d'amertume en finale. Poyeux 2006

2/ Nez assez discret, pas trop de fruits, un peu animal, bien plus vineux, des notes légèrement vertes. En bouche, c'est puissant avec plus de tension.
À l'aveugle je le mettrais en Rhône nord. Un peu plus fermé que le 1er.
Très belle bouteille, mon premier très beau vin de la soirée. 2005.

Les deux sont accessibles et surtout le 06 Pas de tannins dérangeants. J'adore les deux. Difficile de hiérarchiser mais quand même, le 2005 l'emporte pour son potentiel.


Vague 3 : Bourg et Poyeux 2004 et 2007

1/ Nez plus expressif que les autres. Grosse bouche solide mais pas fort longue. Tannique. Plus démonstratif que 3 et 4. Poyeux 2004

2/ Caramel, un peu de sueur. La bouche est plus accessible mais pas bouleversante.
Poyeux 2007

3/ Discret, un peu vert, bouche un peu tannique mais c équilibré. Plus complexe. Un peu d'acidité et asséchant en finale. Bourg 2004

4/ Un peu de réduction pour ce nez très caramélisé. Je trouve ça un petit poil fluet en bouche mais c est sûrement une question de finesse supplémentaire vs 1 et 2 plus juteux et fruités. Ici c'est minéral et élégant, avec beaucoup de réserve. J'adore. Bourg 2007


3 et 4 plus austères mais plus élégants, plus profonds. Plaisir plus immédiat avec 1 et 2.


Vague 4 : Clos rougeard 1990
Loin d'être mort. Sur son plateau. Nez qui truffe à mort, quasiment monoarome pour moi tellement ça truffe. Bouche soyeuse, sur son plateau, élégante sans être superlative. C'est un très beau vin que j'aurais mis à Bordeaux à l'aveugle.


Extra.

Gourt de Mautens 2006, too too much. Trop de tout. Le fond de bouteille hier soir était plus agréable, sur les fruits noirs, mais cette impression de cuit domine

Hermitage marquise de Tourettes 2009 : jolie bouteille bien jeune, mais buvable quoique un peu cuit et riche, comme pas mal de 2009 que j'ai goûté en rhône nord.

La Soumade 2001 Fleur de confiance : même farine que Gourt de Mautens


Sabon réserve 2009 : je commence à perdre le contrôle de mon stylo. Ne me fait pas délirer. Un peu lacté. Malgré tout, bien plus fin et agréable que mes 3 expériences avec Ferrand 2009.

Vosne Romanée Michel Gros 2006 Aux Brûlées. Superbe vin, fin, soyeux, qui remet les idées en place après les 3 golgoths précédents.

Vincent Paris Granit 60 2009, j'aime beaucoup, on trouve le petit côté soufreteux des natures. Je me régale, et ça n'a pas l'air d'être le cas de tout le monde.

Fargues 2001 : un poil déçu, c'est trop sucré et un peu vernis. A revoir dans des conditions moins "too much" !

Superbe soirée les amis, on remet ça sous peu !


Dernière édition par Gael Giraud le Jeu 15 Mar 2012 - 11:38, édité 1 fois
avatar
Gael Giraud

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Invité le Mar 13 Mar 2012 - 17:53

J'ai une soudaine envie de boire un Clos Rougeard 1990.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Michel Therrien le Mer 14 Mar 2012 - 20:02

Un début de CR car cette rare dégustation en vaut le temps.
Merci à Gaël.......toujours réussie tes dégustations de haut niveau!
Merci également pour l'excellente mise en bouche.

Chassagne-Montrachet Boudriottes 2008, Domaine Ramonet
Notes grillées (style Germain), pointe de menthol sur un fond de pain grillé et de poires Williams. Bouche puissante et droite avec un volume encore emprisonné par un écrin alternant entre tension et gras. Longue finale beurrée avec arômes de noisette et de poires. Équilibre naturel entre puissance, tension et chair des grands vins de la Côte de Beaune. Vraiment adoré.......d'ailleurs un des seuls.....est-ce l'étiquette? 17,5-18/20.

Peu d'écrits sur le Clos Rougeard mais j'ai retenu quelques faits.....
En préambule, je mentionnerais que le Clos Rougeard demeure le seul vieux fantasme vinicole non réalisé encore........j'ai visité le Domaine de La Romanée Conti comme j'ai visité François et son père Paul Cotat..........ne reste que les frères Foucault........pas facile!

Nady et Charly FOUCAULT,
49400 Chacé (France).
Téléphone : 02.41.52.92.65
8 ème génération
Jean-Louis = Charly
Bernard = Nady……..mari de Anne Vatan
Aux commandes x 1969
Environ 10 hectares dont un hectare de chenin.
Sous-sol de calcaire de type Tuffeau
Exposé sus/sud-ouest
Sable éolien
Clos Rougeard = 4,5 hectares………comme un village
Bourg = 1 ha, argilo-silico-calcaire, fûts neufs, 24-30 mois……..comme un grand cru
Poyeux = 3 ha, silico-calcaire (+sableux et siliceux), fûts d’un vin, 18-24 mois…comme un 1er cru
Brézé = 1 ha, terroir de calcaire
Bio depuis + de 30 ans sans jamais utiliser de produits de synthèse.
Toujours fait de la barrique.
La finesse est recherchée mais avec une telle concentration, l’élevage long est de mise. Pour ce faire, une cave froide avec haute humidité constante………deux facteurs nécessaires.

Un quatuor de blanc sur Brézé : Clos Rougeard et de Romain Guiberteau

#1 Robe la plus foncée. Abricot, pommes chaudes et pointe de noisette. Drôle de nez mais non oxydatif. Ample et gras, très vineux, une pointe de bois au finale, grande longueur. Beaucoup aimé. 17,5 /20. Le préféré de 5 personnes. Rougeard 2006.

#2 Une robe pâle. Un peu herbacé et vert au nez en plus de pommes cuites et poires……ça me plaît moins! Ce nez « spécial » précède une bouche éclatante, vive, droite et saline. Vin déroutant qui a pris du volume tout en gardant sa fraicheur à l’évolution. 16,5/20. Rougeard 2005.

#3 Nez intense de tarte tatin, de miel et d’abricots confits. Vin délicat et fin en bouche. Une grande longueur saline mais l’évolution le ratatine! 16-16,5/20. Guiberteau 2005.

#4 Robe pâle comme le #2. Fruits exotiques dont carambole et litchi puis du miel et du menthol. La bouche offre densité et plénitude avec un côté vaporeux en milieu de bouche. Vin de grâce avec un touché d’ensemble magnifique. J’adore. 18/20. Grand vin. Le préféré de 4 personnes. Guiberteau 2006.

Les surprises au dévoilement…..
* Alternance de robe et de producteurs…….les foncées étaient Rougeard 2006 et Guiberteau 2005!
* Les deux préférés et de loin furent les 2006 : Rougeard 2006 et Guiberteau 2006

Conclusions personnelles …..
* Rapport Q/P excellent
* Guiberteau n’a pas à rougir du tout.
* Faire attention aux millésimes chauds ou humides comme Olivier le mentionnait.


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7407
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 14 Mar 2012 - 21:36

Merci Michel pour le CR.

Je semble comprendre de ton commentaire que le Ramoner n'a pas fait l'unanimité?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7271
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Michel Therrien le Mer 14 Mar 2012 - 22:00

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Merci Michel pour le CR.

Je semble comprendre de ton commentaire que le Ramonet n'a pas fait l'unanimité?

Effectivement.
Les gens semblaient gelés un peu au départ et parlaient de bois, de Leflaive qui est plus fin, de Meursault qui est mieux............bref pas de commentaires positifs sur le vin..........aussi peu de commentaires négatifs......comme si le vin présent ne l'était pas! scratch

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7407
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Invité le Jeu 15 Mar 2012 - 9:51

Michel Therrien a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Merci Michel pour le CR.

Je semble comprendre de ton commentaire que le Ramonet n'a pas fait l'unanimité?

Effectivement.
Les gens semblaient gelés un peu au départ et parlaient de bois, de Leflaive qui est plus fin, de Meursault qui est mieux............bref pas de commentaires positifs sur le vin..........aussi peu de commentaires négatifs......comme si le vin présent ne l'était pas! scratch

Je l'ai bien aimé, ce Ramonet. Possiblement plus que les Brézé.

Merci Michel pour le CR. J'en ferai un aussi, probablement ce week-end.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Gael Giraud le Jeu 15 Mar 2012 - 10:43

J'ai également adoré le Ramonet, je le place au dessus des Loire sans hésiter.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Michel Therrien le Jeu 15 Mar 2012 - 11:30




On s'attaque ensuite aux rouges du Clos Rougeard en trois temps!

Un duel 2005 vs 2006 version Poyeux semi aveugle

#1 Une robe rubis d'intensité moyenne sans évolution et peu violacé au ménisque. Bouquet de framboises, mine de crayon (ça sent le minéral de Sociando) puis de la truffe. La bouche est magnifique avec un côté tendre, un touché de bouche fin avec une texture soyeuse à veloutée. La fraîcheur est ce qui domine de l'ensemble avec des tannins fins. Grande longueur sur un fruité rouge et une pointe de truffe. Mon vin rouge de tous les Rougeard de la soirée. 17,5/20. Tout de même moins grande que celle dégustée lors de l'événement "Qu'est-ce qu'un grand vin? ".

#2 Une robe vraiment plus dense et foncée avec un cerise intense et des reflets violacés au ménisque. Un nez moins jasant avec fruité noir, pointe de réglisse et le fameux poivron!. La bouche est charnue, charpentée, demeure fraîche avec une longue finale sur un fruité noir et une pointe de menthol. Vin pour demain, nettement plus concentré et serré qui devrait faire une grande bouteille dans une dizaine d'année voir plus. 17+/20 actuellement vers 18-19/20. Difficile à noter car vraiment un vin avec grand potentiel et j'ai peu d'expérience avec ce cru.

Tous ont bien identifié les millésimes. 2006 Poyeux pour le #1 et Poyeux 2005 pour le #2.
Une bonne majorité a préféré l'accessibilité du 2006 en rapport avec le 2005.
Nous verrons dans le temps celui qui ira le plus loin.........j'ai des deux en cave! Wink


Une paire de duo 2004-2007 façon Poyeux et Bourg semi aveugle

#1 Une robe rubis moyenne bien soutenue et sans évolution. Un bouquet axé sur un beau fruité rouge et des framboises. La texture est souple, le milieu de bouche est fondu puis un certain assèchement en fin de bouche. Pas le plus long ni le plus complexe. 15,5/20.

#2 La robe est plus pâle avec fin liséré violet au ménisque. Fruité rouge et plein d'épices! La bouche est droite, franche et fraîche sur une bonne longueur et un côté tendre à l'ensemble. Style Vosnien ai-je écrit. 16,5/20. Belle bouteille mais non enthousiasmé à date en comparaison avec 2005 et 2006 préalablement.

#3 La robe se fonce! Un boisé noble, épicé avec un fruité noir sur le cassis et la fraise confite. Ample en entrée de bouche puis charpenté sans grande chair et qui assèche un peu au final. Vin de structure mais avec fond de chair déficient. 16/20.

#4 Ça sent Cos d'Estournel..............Moka et café intense! La bouche est droite et serrée, les tannins sont charpentés, l'acidité est bonne à vive, la finale est longue, encore sur la structure et le poivron arrive en toute fin. Bien confiance en cette bouteille.........oui de la structure mais le fond y est. Un vin concentré et puissant, pour la finesse, il faudra revoir. 17-17,5/20.

#1 Poyeux 2004
#2 Poyeux 2007
#3 Bourg 2004
#4 Bourg 2007


Une série où je n'ai pas essayé d'identifier les millésimes et le cru quoiqu'assez évident pour tous en comparaison.....sauf pour le vin #2 ou plusieurs dont moi, pensions plutôt à 2004 avec cette robe plus pâle que le #1.

Cette dégustation m' a procuré émotions et joies. Un domaine dont j'ai tant lu et entendu parler au cours des 20 dernières années............le début de ma passion du vin. Merci Gaël pour la mise en oeuvre de cette dégustation et à tous pour les belles quilles de vos caves.

Je pense préférer Poyeux à Bourg! Ça confirme mes expériences antérieures d'ailleurs.

Une série qui a souffert des 2005 et 2006 version Poyeux qui la précédait à mon avis.



Une finale magnifique! Saumur Champigny 1990, Clos Rougeard

La robe est rubis moyenne avec fin dégradé progressif sur une teinte claire tuilée.
Un bouquet charmeur de truffe noire, de poivron et de mine de crayon! Un vieux Sociando mais à la robe trop pâle!
Vin ample et rond, les tannins sont fins et fondus, l'acidité est bonne, peu gras et peu puissant avec une finale de longueur moyenne à bonne sur la minéralité et le crayeux. La fraîcheur marque encore ce vin, la finesse est au RDV mais sans la profondeur d'un grand vin. Je demeure plus qu'impressionné par ce "simple saumur-champigny" 1990. Grand merci Olivier d'avoir fait confiance à l'encan Iegor et surtout de partager!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7407
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Clos Rougeard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum