Derniers sujets
» SAQ Inspire
Hier à 17:00 par Jérôme Berlinguette

» Semaine du 19 février 2017
Hier à 14:41 par Alain Roy

» Bourgogne blanc 2011
Jeu 23 Fév 2017 - 21:39 par Stéphanie Chénier

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Jeu 23 Fév 2017 - 13:35 par Stéphanie Chénier

» Domaine Dujac Chambolle-Musigny 2014
Jeu 23 Fév 2017 - 8:47 par Daniel.Thai

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Mer 22 Fév 2017 - 17:07 par Yves Martineau

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Mar 21 Fév 2017 - 20:08 par Stéphanie Chénier

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Mario Vaillancourt le Mar 11 Aoû 2009 - 16:22

Olivier Collin a écrit:Oui, on devrait élargir de deux façons :

1) pas forcément se concentrer sur le cépage, exemple : shiraz australienne, riesling d'Autriche, etc.

2) peut-être ne pas choisir le pire cépage à son avis, mais simplement un cépage que l'on aimerait mieux apprécier.

Je serais partant pour le concept dans le sens qu'Olivier le présente au point no 2.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Claude Boulanger le Mar 11 Aoû 2009 - 22:57

Que voilà une dégustation intéressante en perspective... Mais riche en pièges... intéressants! I'm in!

J'ai de la misère avec le gamay (merci gang, je croyais être un extra-terrestre... ça a beau ressembler à s’y méprendre au pinot après quelques années, je persiste à préférer le… vrai pinot). *

J'ai également de la misère avec les "sublimes" allemands à 8-9% d'alcool. Pas capable. J'ai essayé, ré-essayé: pas capable. C'est pas le manque d'alcool, je ne suis pas – je m’en convainc, du moins – alcoolique! C'est... c'est... je ne sais pas moi... le manque de… ‘vinicosité’?!? C’est certainement autre chose que du vin, ce liquide acide-pétrole-eau-de-neige-fondue-gomme-juicy-fruit-mâchée-finie-faut-la-jeter… Avec respect… Je connais de bons potes qui ont le riesling allemand en religion…

J'ai aussi en aversion les vins de l’Auberge et autres Botteros de douteuse provenance des partys de Noèl... (indifféremment, d’ailleurs, les blancs et les rouges…) Et je m’en confesse, je suis prêt à tout pour me tirer de l’impasse … J’ai déjà entré un Brolio garni d’un chou au resto (en fait, une cabane à sucre en mal d’hiver) du party de bureau, en plus du cadeau de circonstance, pour ensuite l’ouvrir en douce, sous la table… Conseil : n’oubliez pas votre limonadier!

Et puis bien sûr, karma parmi les karmas, mère de toutes les corvées, LA bouteille de la cuvée de garage du voisin! Mais, dans ce cas précis, pas le choix,... c'est comme le numéro de téléphone du bureau sur l'afficheur en vacances: tu réponds... La technique du « Wow! Merci, Roger! Ruby-cabernet 2009!!! Viens, on descend mettre ton vin à vieillir dans ma cave, et on s’en choisit une bonne » marche inévitablement la première fois, mais la stratégie finit par se retourner contre vous… En fait, le bon vieux Roger s’inquiète de l’état de SA bouteille aux trois mois, et après quelques trimestres, le problématique trésor finit par aboutir dans une carafe, au centre de la table, vedette obligée de la soirée, le flanc aux attentes des commentaires (élogieux Sad ) du voisin-hôte, subtilement attisés par un ou deux coup de pieds bien placés de la voisine-hôte… Nahh… Faites-moi confiance : technique à proscrire…

Bon, pour la dégus, je comprends que je dois apporter un vin que j’affectionne particulièrement, et qui n’est pas particulièrement apprécié par un membre du groupe… Comment vois-tu ça Olivier?

Ça promets!

ZIn.

*À QUI DE DROIT : belle occasion pour une livraison de gamays inopinés….

Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Ludwig Desjardins le Mer 12 Aoû 2009 - 8:02

Je rajouterais l'Amarone à ma liste, ne m'a jamais provoqué de grandes émotions...

Ludwig Desjardins

Messages : 4215
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Michel Therrien le Mer 12 Aoû 2009 - 8:18

Martin Lord a écrit:Le vin jaune et les xérès secs.

Pénibles.

Assez surpris de ne pas voir plus souvent cette réponse......vin jaune!
J'apporterais ce vin avec des fromages pour la fin de dégustation si jamais elle a lieu.

De mon côté, deux vins blancs que j'affectionne peu: ceux à base de Gewurzt. en sec et à base de viognier surtout du Rhône Nord de l'appellation Condrieu.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7361
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Yves Martineau le Mer 12 Aoû 2009 - 8:33

Vous avez dit vin jaune?

J'ai un Château Chalon 1983 à offrir (avec un fromage Comté) avec lequel je me demande toujours quoi faire....

Je ne suis pas trop convaincu du thème proposé car si c'est trop disparate il y a peu de chance que quiconque en sorte en ayant changé d'idée. Mais bon, comme l'enthousiasme semble y être même chez l'ami Zin, je n'ai pas le choix!

Comme plusieurs ont écrit Gamay, je serais évidemment heureux de participer à l'élévation des masses... tongue

À QUI DE DROIT: oui, avec plaisir, je n'ai jamais goûté du gamay inopiné, ça ressemble à du Bojo? cat

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Olivier Collin le Mer 12 Aoû 2009 - 10:40

Yves, je suis d'accord que c'est une dégustation au thème un peu limite. J'essaie d'organiser ça la semaine prochaine. Cela aidera si plusieurs, comme Michel, ont des réticences envers plusieurs types de vins, puisqu'il faut pour chaque personne trouver un vin peu apprécié et un vin de qualité qui serait également peu apprécié par quelqu'un d'autre.

Olivier Collin

Messages : 1955
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Claude Boulanger le Mer 12 Aoû 2009 - 11:01

Ah, et puis, vous savez, moi, j'ai un flash, là... les vins du DRC, je n'aime pas vraiment... Pas du tout, même... Je les détestent, pas buvables... infects... Dégueulasses... Ouashhhh...

ZIn.

À QUI DE DROIT: ...inopynés, eus-je du opportunément dire...

Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Ludwig Desjardins le Mer 12 Aoû 2009 - 12:11

Claude Boulanger a écrit:Ah, et puis, vous savez, moi, j'ai un flash, là... les vins du DRC, je n'aime pas vraiment... Pas du tout, même... Je les détestent, pas buvables... infects... Dégueulasses... Ouashhhh...

ZIn.

À QUI DE DROIT: ...inopynés, eus-je du opportunément dire...

Laughing Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 4215
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Patrick Essa le Mer 12 Aoû 2009 - 12:58

Les vins de Peyre Rose. J'avoue ne pas comprendre le délire - je précise avoir dégusté toutes les cuvées depuis 94 - dont le domaine fait preuve. Bon mais pas plus. Les Vin du sud le plus surfait de la planète il me semble.

Patrick Essa

Messages : 934
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 13 Aoû 2009 - 19:51

Patrick Essa a écrit:Les vins de Peyre Rose. J'avoue ne pas comprendre le délire - je précise avoir dégusté toutes les cuvées depuis 94 - dont le domaine fait preuve. Bon mais pas plus. Les Vin du sud le plus surfait de la planète il me semble.

Pourtant il me semble avoir un bon souvenir des 98 bus vers 2001.

Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vin qui ne vous rentre pas dans la bouche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum