Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Jacques Prieur et Nadine Gublin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 29 Oct 2011 - 10:47

Bruno Allard a écrit:Bonjour Alexandre,

J'ai vu qu'il restait quelques places pour la dégustation. J'ai un de mes copains qui aimerait se joindre à nous. Est-ce possible?

Effectivement, il reste une place! Aucun problème pour ton ami Smile
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Ven 4 Nov 2011 - 17:59

Vous pouvez laissez vos verres à la maison, nous aurons en masse de Riedel Ouverture pour la gang! Assez de verres pour voir les vins évolués et ne pas être obligé de les finir rapidement par manque de verres!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Michel Therrien le Ven 4 Nov 2011 - 18:56

Alexandre Deslauriers a écrit:Vous pouvez laissez vos verres à la maison, nous aurons en masse de Riedel Ouverture pour la gang! Assez de verres pour voir les vins évolués et ne pas être obligé de les finir rapidement par manque de verres!

Une organisation sans faille..........merci Alexandre! Cool

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Lun 7 Nov 2011 - 16:24

Plus qu'un dodo avant cette dégustation!!! Voici le repas qui sera servi après la dégustation technique des vins:

Potage du soir
Casserole de lapin a la creme de vin blanc et moutarde, avec pomme de terre, champignons et oignons caramélisés
Filet de veau et risotto aux champignons sauvages parfumé a la truffe
Fromage et dessert
Café

N'oubliez pas, on vous attends pour 18h30 pour commencer la dégustation à 19h!!

drunken
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Michel Therrien le Mer 9 Nov 2011 - 10:42

Un début de Cr par des photos.........

Les blancs,





Les rouges,



_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 9 Nov 2011 - 11:13

Bien qu'une image valle mille mots ... j'ai bien hâte de les lire!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Mer 9 Nov 2011 - 20:21

J'ai bien peu de temps cette semaine, je vais écrire rapidement un petit CR. Un gros merci à tous les participants d'avoir participé à cette dégustation. Un énorme merci à Nadine Gublin qui s'est montrée très généreuse et fort humble dans ses commentaires sur les vins, le domaine Jacques Prieur, mais aussi plus globalement sur la Bourgogne. Une grande dame de la Bourgogne à ne point en douter!

Un petit commentaire rapide sur le resto Monsieur B, qui a su nous servir un repas de grande qualité, en fonction des vins et qui ont su nous offrir le temps voulu pour la dégustation avant et après le repas! Un seul petit bémol (hors de leur contrôle!), le bruit présent malgré un mardi soir, l'étroitesse des lieux favorisant la propagation du son.

Jacques Prieur est propriétaire de 22ha de vignes, quasi exclusive sur un patrimoine de vigne en 1er et Grand Cru. Seul appellation village, le Clos de Mazeray à Meursault en blanc et rouge, un monopole du domaine! Des commentaires rapides sur les vins, je suis certains que d'autres complèteront!

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes 2009
Un nez exotique, assez expensif, avec un apport de bois plus discret selon moi que les deux autres vins en 2007. Une bouche grasse, avec un beau volume, sur les fruits exotique et une légère touche minéral en fin de bouche. Un vin blanc qui me semble typé Prieur et 2009.

Meursault 1er Cru Perrières 2007
Un nez au premier abord que j'ai trouvé boisé (que Mme Gublin a décrit comme réduit) et peu expressif. Par la suite, des notes de silex, de fleurs blanches et de noisette. La bouche est tendu, vigoureuse, une acidité présente mais pas dérangeante, plutôt minéral avec un peu de fruits à chair jaune. S'est avéré un très bel accord sur la casserole de lapin, sauce crème vin blanc, champignons et oignons caramélisé

Montrachet Grand Cru 2007
Un vin que j'a eu beaucoup de difficulté à saisir... Probablement (en fait certainement!) trop jeune, le nez s'est montré peu expressif une bonne partie du temps dans mon verre. Après 2h d'aération, un côté de chèvrefeuille, d'épices, beurré s'est dévoilé. La bouche, ample, puissante, compacte, d'une belle longueur, mais qui démontrait peu d'attribut à ce moment... Un très beau vin certainement, mais qui actuellement, ne me donne pas le plaisir que j'ai ressenti avec le Montrachet 2002 il y a deux ans!

Beaune 1er Cru Champs-Pimont 2009
Un nez frais, accessible, sur les fruits rouges et des notes un peu végétal. La bouche se voulait fraîche, accessible, agréable, sur les fruits rouges et les épices. Un vin agréable maintenant!

Volnay 1er Cru Clos des Santenots 2009
Un nez aérien, complexe, sur la griotte et le sous-bois. La bouche est tendu, en dentelle mais avec une puissance qui montre que le vin n'est que dans les premiers stade de sa vie. Un vin très volnay, que j'ai trouvé peu boisé comparativement au Beaune, alors que le Clos des Santenots fait 100% de fût neuf.

Échezeaux Grand Cru 2009
Un nez puissant, viril, sur les fruits noirs, la griotte et presque animal. La bouche est pleine, vigoureuse, avec énormément de matière qui se prolonge dans une superbe finale. Un diamant encore brut, que le temps devrait réussir à polir pour nous dévoiler un vin plus civilisé dans quelques années. Un des très beau Échezeaux que j'ai eu la chance de boire dans ma vie.

Musigny Grand Cru 2009
Un nez réservé, plus floral que sur les fruits rouge typiques des vins rouges bourguignons. La bouche est incroyable, qui s'avance comme une vague de saveur qui déferle sur le palais. J'ai été un peu décontenancé face à cette fougue contenu au premier abords, mais qui nous montre après quelques instant toute cette race et qui se termine dans une finale excessivement longue. Mon meilleur vin de la soirée.

Clos-de-Vougeot Grand Cru 2007
Un nez parfumé, aérien, sur les fruits rouges et qui se montre très ouvert par rapport au deux ''bêtes'' précédente. La bouche peine à suivre la comparaison face au Musigny, mais démontre un vin accessible, parfumé, sur des notes de petits fruits des champs et une finale de longueur moyenne. Un vin qui à très certainement souffert de la comparaison avec le Musigny.

Nadine Gublin me mentionnait avoir été excessivement surprise par les vins choisi pour cette dégustation puisque fort rare d'avoir la chance (même pour elle!) de déguster le Montrachet, l'Échezeaux et le Musigny au cours d'une même dégustation!! Un gros merci pour les offrandes en extra, aucune note prise mais simplement le plaisir de terminer une belle soirée dans la bonne humeur!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 9 Nov 2011 - 21:30

Merci Alex! Très intéressant à lire.

Font-ils toujours dégusté le Clos de Vougeot après le Musigny?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Invité le Mer 9 Nov 2011 - 23:52

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Merci Alex! Très intéressant à lire.

Font-ils toujours dégusté le Clos de Vougeot après le Musigny?

D'autant 2007, ici.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Jeu 10 Nov 2011 - 6:38

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Merci Alex! Très intéressant à lire.

Font-ils toujours dégusté le Clos de Vougeot après le Musigny?

J'ai demandé à Nadine pourquoi cette ordre de dégustation et elle m'a dit l'avoir isolé vu que c'était le seul 2007. Elle ne voulait pas le mettre avec les 1er cru et donc, l'avoir tout simplement isolé à la fin. Dans un même millésime, je suis certain que le Clos de Vougeot passe avant l'Échezeaux et le Musigny!!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Michel Therrien le Jeu 10 Nov 2011 - 14:28

Un retour sur cette grande dégustation d'un producteur +/- reconnu comme propriétaire mais plutôt perçu comme négoce. Pourtant il n'en est rien. Le domaine de plus de 22 hectares de vignes avec 9 grands crus sur les 2 côtes, il possède donc tout un patrimoine! En plus des grands crus de la soirée, le domaine produit du Chambertin, Chambertin Clos de Bèze (pas très bien situé), Chevalier-Montrachet, Corton-Bressandes et Corton-Charlemagne. De plus, 13 autres vins en appellation 1er cru avec un seul vin d'appellation communale.
Bref, un domaine quasi uniquement constitué en 1er et grand cru........fait assez rare tout de même!
Une autre particularité, le domaine produit plusieurs vins dans les deux couleurs sur le même cru i:e sur Beaune er cru Grèves, Beaune 1er cru Champs-Pimonts, Beaune 1er cru Clos de la Féguine et Meursault Clos du Mazeray.

Un mot sur Mme Nadine Gublin. Une dame que j'ai trouvé très généreuse et passionnée tout en étant calme et intéressée par nos différentes questions. Cette dame, nommée Vigneron de l'Année en 1997 par la RVF, est également consultante à plusieurs autres domaines comme chez JM Brocard à chablis.
Elle parle ainsi du millésime 2009,
"Au départ, le millésime me déçoit car plusieurs vins se ressemblaient. Heureusement un hiver glacial a bloqué les malos et puis les vins ont gagné progressivement en complexité et le terroir a repris le dessus"
Elle nous apprend, aussi, avoir cessé tout bâtonnage depuis 2008 en raison de la richesse naturelle des vins qu'elle attribue, entre autre, aux soins à la vigne en biologie depuis 2000. Elle a en même temps augmenté l'apport des lies.

Il faut souligner les quantités plus que généreuses servies à tous pour cette dégustation. Merci à Sylvie d'UniVins.

Pour la logistique, tout comme Alexandre, je suis d'accord pour l'excellence de la cuisine et de leur générosité de ne pas nous presser. Cependant, ce n'est pas un bon endroit pour ce genre d'événement car trop bruyant, trop à l'étroit et une longue table n'est pas conviviale pour ce genre de rencontre où tous veulent entendre et pouvoir questionner l'invité!

Maintenant un bref CR sur les vins.
J'ai trouvé l'ensemble nettement moins boisé que ce que le Domaine m'a habitué. Mme Gublin mentionne faire affaire avec 5 tonneliers différents qui utilisent seulement du chêne français et avec de petite chauffe. De plus, les robes des blancs étaient fort pâles. Des vins purs et droits en bouche qui m'ont semblé bien jeunes et peu expressifs au niveau aromatique.


Puligny-Montrachet 1er Cru Les Combettes 2009
Bran de scie, pain grillé, pomme-poire et beurre chaud. Vin puissant et gras avec une finale sur la cannelle et un peu de chaleur. Vin assez opulent dans son ensemble.

Meursault 1er Cru Perrières 2007
Réduction au départ avec "oeufs pas net" puis noisette, pain grillé et pierre à fusil. Le vin est droit sans être tranchant avec un joli ras qui devrait prendre du volume avec un peu plus de bouteille. La finale est longue sur les amères. Un vin que j'ai bien aimé à l'évolution.

Montrachet Grand Cru 2007
J'ai un grand souvenir du 99 bu en compagnie de Pat Essa.
Le Domaine exploite ses vignes (0,5863ha) sur Chassagne-Montrachet. Le vin est peu aromatique en intensité. La bouche est tout autrement. Il affiche immédiatement un poids, une densité et une fraîcheur. Ya du vin les amis! La bouche tout en étant droite, se veut suave et élégante tout en étant saline en fin de bouche. Une très belle réussite selon moi. Pas de surprise, le vin des blancs!

Beaune 1er Cru Champs-Pimont 2009
Un bouquet fort 2009 avec un fruité cuit et aux accents sudistes par ses épices. Le vin est droit, assez charpenté peu de mâche et avec une finale un peu diffuse. Sans excès de chaleur et de bois, ce vin se déguste facilement et n'est pas osseux. À boire sur le fruit et dans les 2-3 prochaines années à mon avis.

Volnay 1er Cru Clos des Santenots 2009
Nettement plus qualitatif. Le fruité est plus rouge et même des fleurs. La bouche est certes puissante mais également séveuse et riche. La finale aura besoin d'un peu de bouteille pour perdre sa chaleur juvénile. En fait, un Clos issu du milieu des Santenots du Milieu sur la frontière du finage entre meursault et volnay.

Échezeaux Grand Cru 2009
Une parcelle de 0,36ha issue des Champs Traversins et un vin d'une vendange entièrement égrappée.
Une robe nettement plus dense et rubis de moyenne intensité. Le fruité est noir peu confit. La bouche est droite et assez vive. La matière est bien liée et développe peu de mâche. Un vin tendu où je perçois peu de profondeur à ce stade. C'est bon mais il manque le facteur WOW pour un vin de ce prix. J'ai préféré le précédent...........ça se dit quasiment pas!

Musigny Grand Cru 2009
0,77ha de la Combe d'Orveau et donc la partie la plus au sud de l'appellation grand cru Musigny. Un bouquet où le bois est plus perçu avec des notes de fumées et de cannelle. Un fruité noir avec des épices chaudes à l'évolution. La bouche offre un beau volume avec bonne mâche, sans mollesse malgré une acidité normale à basse, des tannins bien enrobés et un peu gommeux. Un style bien en chair et parfait pour l'amateur de vin riche..............l'analogie avec une belle syrah rhodanienne est facile et évidente. Mon vin de la soirée aussi.

Clos-de-Vougeot Grand Cru 2007
Pas le meilleur "casting" que ce grand cru souvent peu en chair après un Musigny 2009.
Une parcelle de 1,28ha dans le milieu du bas du Clos Vougeot........plus riche en argile si je me souviens bien.
Tendre tout en étant mince et un peu vert au nez. J'ai peu aimé et je me suis peu attardé à ce vin........paresse!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Eric Lefebvre le Jeu 10 Nov 2011 - 16:38

Superbe compte rendu Michel, tes descriptions rejoignent très bien ce que j'ai perçu lors de cette surperbe soirée.

La seule exception est l'Échézeaux, que j'ai attendu jusqu'à la toute fin (même après les supplémentaires), et qui a fini par se réveiller et se livrer. Un vin d'exception, mais faut être patient! À $265, je trouve que c'est somme toute "raisonnable", quoique le Volnay me semble un meilleur achat.

Eric Lefebvre

Messages : 433
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Jean-Sebastien Rivard le Jeu 10 Nov 2011 - 17:23

On peut avoir une idée des extras?

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Jeu 10 Nov 2011 - 17:56

Hermitage Marquise de la Tourette 1999 Delas
Hermitage La Sizeranne 2001 M. Chapoutier
Volnay 1er Cru Brouillard 2006 L. Boillot (bouchonné)
Sauternes Cru Barréjat 1996
Nuits-Saint-Georges 1er Cru Didier H.Lignier 2008
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 11 Nov 2011 - 13:33


_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Ven 11 Nov 2011 - 16:03


Je lui ai posé LA question sur l'oxydation prématuré des vins blancs... Elle m'a mentionné que le changement climatique pourrait y avoir jouer un rôle, comme tous les autres composants déjà mentionné. Elle disait que la différence entre la maturité et la surmaturité du chardonnay pouvait être une question d'une journée ou deux, ce qui est très peu! J'ai d'ailleurs bien aimé sa réponse face à cette question!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Olivier Collin le Ven 11 Nov 2011 - 20:59

Vraiment une belle dégustation à laquelle malheureusement je n'ai pas pu assister. Fécilitations Alexandre pour l'organisation de ce genre d'événement. Je viens de lire ce que tu as écrit sur FDV à propos d'une rumeur sur le coût inapproprié de la dégustation : ne te laisse pas influencer par ce genre de conneries.

Alexandre Deslauriers a écrit:
Je lui ai posé LA question sur l'oxydation prématuré des vins blancs... Elle m'a mentionné que le changement climatique pourrait y avoir jouer un rôle, comme tous les autres composants déjà mentionné. Elle disait que la différence entre la maturité et la surmaturité du chardonnay pouvait être une question d'une journée ou deux, ce qui est très peu! J'ai d'ailleurs bien aimé sa réponse face à cette question!

De mon côté la réponse ne me satisfait pas vraiment... Y a-t-il eu un changement climatique si brusque entre 1992 (dont plusieurs vins vieillissent admirablement encore aujourd'hui) et 1996? Ca me semble peu plausible comme explication - au moins pour ces années - surtout que le problème ne semble pas affecter toute la production d'un même producteur.

Pour ce qui est de la surmaturité comme cause possible, il ne me semble pas que les vins de plusieurs millésimes affectés goûtaient la surmaturité en jeunesse... et d'ailleurs les fins palais amateurs de Bourgogne sont souvent sensibles à une certaine maturité certaine, pourtant je n'ai jamais vraiment lu des plaintes de surmaturité en jeunesse sur les 1995, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2004. Pourtant les problèmes continuent de surgir.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 12 Nov 2011 - 8:54

Je comprend ton point!

J'ai cru comprendre lorsqu'elle a expliqué ceci, qu'elle avait réellement noté un changement dans la maturité des raisins par rapport aux années pré-1990 et qu'il pouvait y avoir eu une impact au final avec tout les autres élément déjà mis en cause... À savoir, si c'est un élément réel et qui vraiment eu un impact, alors là, je ne peux pas m'avancer!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1084
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Michel Therrien le Mar 7 Fév 2012 - 13:21


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jacques Prieur et Nadine Gublin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum