Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


CR Dégustation thématique de la Landonne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Martin Letarte le Mar 16 Aoû 2011 - 10:44

Effectivement, très grande dégustation. Tous des grands vins, le niveau des vins étaient tellement grand que certains semblaient plus faibles. Les Guigal un style et une profondeur vraiment à part, les Rostaing très difficile à apprivoisé pour plusieurs, les Gérin d'une simplicité, d'un équilibre et d'une belle fraicheur et Delas un style plus moderne qui a beaucoup de potentiel.



Je crois que d'affirmer que Guigal est très dispendieux...n'est pas faux, mais les gens étaient tous d'accord à faire ce sacrifice pour quelques bouteilles. Et dans l'autre cas, à moitié où bien trois fois moins coûteux étaient de très beaux achats.



Mon classement (6 ) : Guigal 1999- Guigal 1988- Guigal 1998- Guigal 2003- Rostaing 2003- Guigal 2005-



Belle surprise pour moi, car j'avais rarement été convaincu par le style Guigal



belle soirée et je remercie les gens pour leur simplicité, convivialité ainsi leur partage d'aussi grands vins pour la dégustation et La Paulée.



lol!
avatar
Martin Letarte

Messages : 458
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Michel Therrien le Mar 16 Aoû 2011 - 15:05

Dégustation Landonne

Quoi faire le jour de sa fête? Un CR pour remettre un tant soit peu......

Une soirée exceptionnelle!
Grands vins, excellente compagnie, accueil chaleureux, saine camaraderie et également une grande place aux vins. Tout le monde voulant s’exprimer a pu le faire mais……… toujours après moi (avant que le chevalier intervienne!).

Un bref CR dans l’ordre de présentation des vins après dévoilement,

La vague des adolescents

Rostaing 2001: La robe la plus Claire de la soirée. D’ailleurs ce constat de robe claire se confirme avec les autres bouteilles Rostaing tout au long de la soirée. Un bouquet fin avec du poivre blanc. La mâche est fine, l’ensemble est frais et délicat. Vraiment l’idée d’une belle Côte Rôtie mais peut-être pas d’une Landonne. 16,5/20

Rostaing 2003: Un bouquet certes plus que complexe mais souvent hostile! On passe par une puanteur de fosse septique puis par l’urinoir du grand-père pour enfin avoir un peu de fruits confits et finalement par du pamplemousse au style sauvignon Néo-Zélandais! Le vin est sévère, très sec et quasi osseux et avec beaucoup d’amertume. Je n’aime pas du tout. Faut y croire…pas moi.

Guigal 1999: Un bouquet fort complexe à nouveau mais agréable et non sphinctérien. Poivre, fruits noirs, fleurs mauves et lard fumé me viennent au nez mais aussi une profondeur difficile à décrire. En bouche la grandeur opère! C’est ample, velouté avec une bonne mâche et de la fraicheur en plus. Que demander de plus. L’équilibre est parfait, c’est harmonieux et l’ensemble culmine au finale en finesse. Vin parfait 20/20.

Gerin 2001: Une robe aussi un brin évoluée. Des notes de tabac et de poivre sur une infusion de fruits rouges. Ample et soyeux tout en étant frais et raffiné mais sans la complexité du précédent. Faire si belle figure après un vin de légende est assez incroyable. 18,5/20.

Guigal 1998 : L’élevage Guigal fait acte de présence et me rappelle Cos d’Estournel d’il y a quelques années. Derrière ce café moka une bonne dose de lard fumé avec du fruit noir. La bouche est ample et puissante, l’ensemble est ici plus droit et craquant avec une très longue finale épicée. Encore en présence d’un grand vin. 19,5/20.

Guigal 2003 : La robe la plus foncée de la série. Un nez qui agite les conversations. C’est grillé, réglissé et avec des notes de clou de girofle un peu trop insistante. Certes un millésime plus que chaud mais je pense que la bouteille a également eu trop chaud. Les tannins sont gommeux et aussi charpentés, l’acidité est basse à moyenne, la texture est veloutée, la finale est plus structurelle et tannique………un ensemble précaire et difficile au niveau plaisir mais je crois en son potentiel. 17-18/20.

Podium personnel
Guigal 1999
Guigal 1998
Gerin 2001
Guigal 2003
Rostaing 2001


Commentaires à cette série:
* Guigal est grand.
* Gerin offre beaucoup………ne jamais oublier qu’il était entre 99 et 98 de Guigal!
* Rostaing me laisse perplexe.
* Martin nous fait vivre un événement hors du commun!
* Guigal 98 a été préféré chez la majorité p/r au 99……..seul Martin et moi pour le 99.


La vague des enfants

Delas 2005 : Pointe animal puis de l’encre et un fruité noir. Vraiment surpris de l’arôme d’encre qui ressemblait à un vin de Cahors. Un vin mûr, plein et charnu avec une acidité moyenne. Je n’aurais pas été sur le cru Côte Rôtie à l’aveugle. 17,5/20.

Rostaing 2005 : Une robe claire et des agrumes………….c’est Rostaing! Un vin sec de chez sec. Vin de structure et très fermé. Plaisir non immédiat. 17/20 (?)

Guigal 2005 : Le boisé est plus appuyé. Un fruité noir, du cassis, du poivre noir et de la cannelle. Plénitude et fermeté mais en même temps long et fin. Potentiel énorme. 19-20/20.

Gerin 2005 : Du fruit à revendre mais aussi un peu de chaleur au nez. La bouche est autrement moins opulente. Une belle rondeur, une mâche gourmande mais fine, une bonne acidité. Un ensemble non pas « guidoune » mais plutôt charnel et moderne. 17-18/20.

Podium personnel
Guigal 2005
Delas et Gerin 2005
Rostaing 2005

Commentaires à cette série :
* Guigal confirme sa grandeur.
* Rostaing s’identifie facilement.
* Gerin est mal noté par Parker!
* Delas est à déguster plus souvent.
* Une série qui devrait être prise au début……………pour ne pas avoir le regret des vins précédents.
* Beaucoup moins de profondeur dans le commentaire car les vins étaient plutôt fermés.


La vague des adultes

Guigal 1983: WOW et reWOW, j’ai été longtemps subjugué par ce vin. Une merveille de sensualité et de finesse à la texture soyeuse mais pleine. J’ai eu peine à passer au suivant! Un vin mature et de joie. 19,5/20.

Guigal 1988 : Plus plein que le précédent et avec une fraicheur déconcertante. Vin parfait et hors norme. 20/20 au même titre que le 99. Comment faire pour poursuivre?

Guigal 1995 : Une touche oxydative de tomates puis tabac et belles fleurs rouges et mauves. Le vin est puissant, charpenté et avec une bonne acidité. C’est plus craquant que croquant. L’ensemble est sec et de style plus stricte et j’oserais avancer plus Hermitage que Côte Rôtie. 18-18,5/20.

Rostaing 1996 : Bouchon sans hésitation et discussions passionnées!

Guigal 1996 : Le boisé noble est d’office avec un fruité plus démonstratif. Ressemble beaucoup à l’avant dernier mais plus acide et plus charpenté. 18,5/20.


Podium personnel
Guigal 1988
Guigal 1983
Guigal 1996
Guigal 1995

Commentaires à cette série
* Guigal est au firmament des grands vins……tout simplement!
* Il est clair que ces vins se dégustatient très bien après les vins jeunes!
* Encore moins de commentaires car en mode jouissance!

Commentaires généraux et questionnements,

* Faudra se souvenir que les grands vins se prennent en fin de dégustation. Comment aurions-nous perçus les 2005 après la dernière série.............encore moins emballants selon moi.

* Landonne de Guigal……………au sommet des grands vins français que j’ai eu la chance de boire comme ceux du Domaine de la Romanée Conti ou certains Roumier/Dujac/Mugnier ou de certains 1ers GCC bordelais.

* Je n’achète pas assez de ces vins et je m’explique. Depuis environ 5 ans, je me permets d’acheter des vins à plus de 100$ mais plus que très rarement au dessus de 250$. À 300-400$ les LaLaLa de Guigal m’apparaissent comme d’excellents rapports Q/P………..Martineau va sauter ici! J’ai rarement eu autant de grands vins du même producteur et du même cru à travers autant de millésimes sur 3 décennies. Plusieurs vins parfaits ou tout près de l’être.

* Et maintenant, allez-vous considérer l’achat de Landonne dans le futur? Moi……..oui!

La Paulée d’après a été aussi géniale mais sans prise de notes…….je vais laisser le soin aux autres de les commenter,

Mouton 1986…………..fou ce David!
Cornas Vielles Fontaines 2005, Voge.
Patrimonio 2005, Y Leccia Domaine d'E Croce. Merci Gaël.
Walla Walla Valley Syrah "En Chamberlin" 2006, Cayuse. Merci Karl.
Chateauneuf du Pape Boisrenard 2007. Merci Olivier.
Hermitage 2003, Domaine du Colombier.
Côte Rôtie Les Grandes Places 2001, Monteillet. Merci Karl.
Chambolle 1er cru Les Amoureuses 2008, Bertheau. Merci Martin.
Hermitage 2003, Domaine Chave. Merci Martin
Chambertin 2006, Dujac. Merci Martin


Pour conclure, merci à tous...........nous sommes tous des passionnés de vins fins!
Guigal 99-98-88-83 et 2005............pas facile d'aller plus haut en termes de grands vins!



Dernière édition par Michel Therrien le Mar 16 Aoû 2011 - 16:02, édité 1 fois (Raison : Une Chave oubliée.....)

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Aoû 2011 - 15:55

Tu oublies Chave 2003 entre Amoureuses et Chambertin!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Frederik Boivin le Mar 16 Aoû 2011 - 18:38

[thread semi-hack...]

comment était le mouton 86? la dernière fois que je l'ai bu, il commençait l'adolescence... et j'ai encore une boutanche qui dort en cave...
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1796
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Patrick Ayotte le Mar 16 Aoû 2011 - 21:33

Superbe CR Michel !

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2981
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Yves Martineau le Mar 16 Aoû 2011 - 22:57

Michel Therrien a écrit:

Rostaing 2003: Un bouquet certes plus que complexe mais souvent hostile! On passe par une puanteur de fosse septique puis par l’urinoir du grand-père pour enfin avoir un peu de fruits confits et finalement par du pamplemousse au style sauvignon Néo-Zélandais! Le vin est sévère, très sec et quasi osseux et avec beaucoup d’amertume. Je n’aime pas du tout. Faut y croire…pas moi.

Une note d'anthologie!!! lol! cheers
Malheureusement, ça ressemble à ces deux Rostaing imbuvables pris lors d'une belle dégustation Chez Cristophe ...j'avais évoqué l'urinoir, mais pas celui de grand-papa!!

Excellents cr, merci de nous faire vivre par procuration cette soirée!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5200
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Francois Dagesse le Mer 17 Aoû 2011 - 23:02

Bonsoir, quel belle degustation que vous avez fait!! vraiment impressionnant ! merci pour tout les comptes rendus mais j'attends avec impatience le compte rendu de M. Collin ...
petit question, comment l'Hermitage de Chave s'est-il comporté par rapport au cayuse en chambelin ?

merci
Francois

Francois Dagesse

Messages : 44
Date d'inscription : 23/06/2009
Age : 35
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 23 Aoû 2011 - 18:14

Je continue dans la retranscription de mes notes:

Deuxième série, en semi-aveugle :

Delas Landonne côte-rôtie 2005 : Nez plus discret, avec de belles notes de fleur mauve et d’encens, mais quelques nuances fermentaires de yogourt qui me plaisent moins. La bouche est puissante, large, bien en chair. Finale un peu cahoteuse entre des notes amères et une certaine chaleur … Peut-être a-t-il encore besoin de réclusion pour tomber en place, mais ce vin me laisse un peu perplexe. Il faut dire que la compétition était pour le moins féroce! Très bien, mais à revoir.

Rostaing Landonne côte-rôtie 2005 : Nez intense, immédiatement plus acide, sur des notes de cassis frais, de buis et de goudron. La patte Rostaing! La bouche est costaude, puissante, serrée, avec des tanins presqu’acérés. Très longue structure tannique qui appelle à la réclusion. J’ai beaucoup aimé l’intensité et l’éclat du vin, même s’il se livrait plutôt brutalement en l’état. Excellent, voire davantage.

Guigal Landonne côte-rôtie 2005 : Nez joliment expressif, avec une touche boisée, puis de superbes arômes de violette, de cassis et de charbon. Tout de suite, on sent une dimension, une profondeur et un détail un cran (si ce n’est deux!) au-dessus des autres. La bouche est intense, immense, structurée certes, mais étonnamment aromatique, avec une chair qui demande à se délier (plus facile à entrevoir que sur le Rostaing). Immense longueur et finale expansive. Superbe et assurément sublime à maturité (mais il faudra être patient!).

Gérin Landonne côte-rôtie 2005 : Nez fermé, qui s’ouvrira sur les bleuets, le cacao, et une note sucrée de fleur blanche vanillée (aubépine). L’aération amène quelques relents réglissés. Si on sent le travail (étonnamment plus que sur le Guigal), cela reste superbement bien fait! La bouche structurée, juvénile et éclatante, avec une intense présence anisée qui m’intrigue un peu. La finale et juteuse et bien équilibrée. Un vin moins puissant que les autres, mais de fort belle tenue. Peut-être le plus gourmand ce soir là … Excellent, voire davantage.

Mon classement pour cette seconde série : Guigal – Gérin – Rostaing - Delas

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Gael Giraud le Mar 23 Aoû 2011 - 20:12

J'en profite pour poster mon CR des extras... histoire de ne pas finir la soirée trop tôt...

Tout fut servie à l'aveugle :

Servi trop vite, juste en fin de dernière série des Landonne, nous avons tous un peu quitté la table sans trop nous attarder sur cette merveille qui en a profité pour respirer dans le verre. Ca renifle le Bordeaux à maturité, plein et de grande année. La bouche est soyeuse, les tannins parfaitement intégrés avec encore beaucoup beaucoup de matière. Je pense que j'aurais situé la région, mais jamais le vin ni l'année, que j'aurais vu plus jeune. Une offrande merveilleuse que je bois pour la première... et sûrement la dernière fois. Un grand merci à David !
Mouton R 1986


Pas vraiment de souvenir à part peut être quelques notes d'élevage et beaucoup de puissance. Un vin à revoir dans quelques années. Merci Michel.
Cornas Vielles Fontaines 2005, Voge.


M'a un poil déçu malgré un très joli nez sudiste voir rhodanien, un peu déséquilibré et de chaleur en final. Malgré tout j'aime ce genre de vin et je rachèterai. Je voulais piéger les copains à l'aveugle et voir si certains le plaçaient en Rhône Nord. Ce fut plutôt Chateauneuf. Merci moi.
Patrimonio 2005, Y Leccia Domaine d'E Croce.


Je pense nouveau monde, c'est plus toasté, élevé, avec quand même un très beau fruit au nez et en bouche, et une puissance majeure. Belle bouteille à revoir dans 5/7 ans. Merci Karl.
Walla Walla Valley Syrah "En Chamberlin" 2006, Cayuse.


Puissant, matière en quantité, je ne vibre pas vraiment et le palais fatigue. Merci Olivier.
Chateauneuf du Pape Boisrenard 2007.


Me rappelle les Bessards 2003 bu deux mois avant. Joli bouteille débordant de fruits, nez rhodanien du nord. Merci Mr Mike
Hermitage 2003, Domaine du Colombier.


Côte Rôtie Les Grandes Places 2001, Monteillet. Peu de souvenirs. Merci Karl.


Bouteille de la discorde. Je trouve le vin particulièrement clair et ça me fait penser à un rayas de petite année genre 02 ou 1994 que j'ai déjà bu, sans le fruit rouge et la fraise. C'est encore assez austère, sur la réserve, mais il y a du soyeux et de la dentelle. Je serai curieux de revoir ça dans 10 ans, je me demande comment ça peut évoluer.
En tout cas, si le vin n'a pas fait lever les foules, ça a mis un joyeux bordel à table entre Martin, Michel et Olivier, et rien que pour ça, un gros merci à Martin.
Chambolle 1er cru Les Amoureuses 2008, Bertheau.


Là là, la magie opère... et vite, c'est un monument que l'on boit, un vin superlatif, situé en rhône nord, puissant et massif, jeune, qui me rappelle un Pavillon 06 de Chapoutier de la dégustation Grandes Syrahs. Je propose donc Pavillon de Chapoutier et je me trompe. Un petit poil en dessous de Chave 05 d'il y a deux mois. Encore un immense merci Martin ! Hermitage 2003, Domaine Chave.

Je ne savais même pas que ce vin existait, Michel et Olivier le placent dans le nord du Rhône, moi en Bourgogne, je suis assez content, surtout au vu de tout ce que Martin leur a envoyé par la suite... C'est puissant, le nez est foutrement expressif, et j'y trouve des épices, de la cerise, du pinot... la bouche est au diapason. Grand vin, comme le précédent et grand merci encore à Martin ! Chambertin 2006, Dujac.

On pense conclure avec un petit blanc pour la route, c'est assez gras, très équilibré avec une jolie pointe d'acidité, c'est fin et élégant.
Encore une bouteille mythique, et un dépucelage pour moi avec ce 1er Raveneau, Montée de Tonnerre 2001

puis, comme on avait pas encore envie de dormir,

un vin plus rond, plus mielleux, moins acide et minéral que le précédent, ce qui me surprend assez j'avoue, un Raveneau Grand Cru Valmur 1999, une très belle bouteille mais je préfère le 2001.

Merci à qui vous savez de m'avoir fait découvrir ces deux Chablis de Raveneau. Vraiment un hôte de toute première catégorie. santa santa santa

lol!

Gaël
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Michel Therrien le Mer 24 Aoû 2011 - 8:47

Gael Giraud a écrit:
Bouteille de la discorde. Je trouve le vin particulièrement clair et ça me fait penser à un rayas de petite année genre 02 ou 1994 que j'ai déjà bu, sans le fruit rouge et la fraise. C'est encore assez austère, sur la réserve, mais il y a du soyeux et de la dentelle. Je serai curieux de revoir ça dans 10 ans, je me demande comment ça peut évoluer.
En tout cas, si le vin n'a pas fait lever les foules, ça a mis un joyeux bordel à table entre Martin, Michel et Olivier, et rien que pour ça, un gros merci à Martin.
Chambolle 1er cru Les Amoureuses 2008, Bertheau.

Gaël


Une bonne discussion à la française...........un peu plus direct que le style québécois plus lissé!
J'aimerais aussi revoir dans quelques années mais surtout en comparaison avec d'autres Amoureuses!
Une dégustation de prestige à la hauteur d'organisation de Gaël ou Martin........j'ai celle de Groffier sur 2007.
Le Clos Rougeard serait aussi une bonne idée!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Gael Giraud le Mer 24 Aoû 2011 - 9:19

Michel, Michel, tu es trop gourmand, je lancerai Clos Rougeard en octobre, à moins que quelqu'un ne me devance ou ne créé ou édite un post à ma place... Wink

J'ai pas d'amoureuses, à mon prochain passage en France, je regarderai ça...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Alexandre Trudel le Mer 24 Aoû 2011 - 10:16

Gael Giraud a écrit:
Puissant, matière en quantité, je ne vibre pas vraiment et le palais fatigue. Merci Olivier.
Chateauneuf du Pape Boisrenard 2007.

Un achat avisé selon vous?

Je remarque que Parker n'a pas coté très haut ce 2007:

The luxury cuvee, the 2007 Chateauneuf du Pape Boisrenard, has a very saturated purple color, a big, sweet nose of toast, chocolate, black currants, and black cherries, with hints of licorice and lavender. Lush as well as intriguingly spicy, this multi-layered, beautifully textured and voluptuous Chateauneuf du Pape seems surprisingly accessible for this cuvee, which normally need 2-5 years of bottle age to round into drinkable shape. However, there is plenty of richness, and the wine should evolve for 15 or more years. (92+)
Score: 92. —Robert Parker, October 2009.

Alexandre Trudel

Messages : 969
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Gael Giraud le Mer 24 Aoû 2011 - 10:29

combien ça vaut ?
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Alexandre Trudel le Mer 24 Aoû 2011 - 10:33

65$, soit environ 10$ de moins que le 2005, toujours disponible...

Alexandre Trudel

Messages : 969
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Gael Giraud le Mer 24 Aoû 2011 - 10:45

pas donné quand même. A ce prix la je prends un trevallon 06
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Alexandre Deslauriers le Mer 24 Aoû 2011 - 12:12

Michel Therrien a écrit:
Une bonne discussion à la française...........un peu plus direct que le style québécois plus lissé!
J'aimerais aussi revoir dans quelques années mais surtout en comparaison avec d'autres Amoureuses!
Une dégustation de prestige à la hauteur d'organisation de Gaël ou Martin........j'ai celle de Groffier sur 2007.
Le Clos Rougeard serait aussi une bonne idée!

J'aimerais beaucoup en être... Mais aucune Amoureuse ici actuellement quoique Jadot et Vogüe dispo à la SAQ actuellement! Je peux aussi me charger de l'organiser, mais impossible au mois de septembre pour moi avec le bébé qui arrive Exclamation
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1070
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 31 Aoû 2011 - 11:06

Je termine la retranscription de mes notes avec un peu de retard, mais tout ça me permet de me replonger dans le souvenir de cette soirée unique.

Plusieurs ont déjà évoqué la discussion quant à l’ordre de service des vins. Je reste convaincu que lorsque l’on déguste des vins dotés d’un tel pedigree, de servir les plus matures en dernier me semble le plus indiqué. La manière dont les vins se sont livrés n’a pas fait mentir les tenants d’un tel ordre de service.

Guigal Landonne côte-rôtie 1983 : Nez épanoui, ouvert, légèrement tertiaire, sur des notes de thé fumé, de menthol, de figue et de cerise séchée. La bouche est ample, vaporeuse. Si les arômes conservent une certaine « sauvagerie », il n’en est rien de la texture en bouche … une caresse qui combine à la fois une belle droiture et une certaine douceur. La finale est de bonne longueur, sans être exceptionnelle, mais évanescente, agrémentée de quelques notes grillées. Superbe.

Guigal Landonne côte-rôtie 1988 : Nez plus jeune que le précédent, plus défini et intense, sur des notes de figue, de tabac, d’espresso et de cassis, qui évolueront vers des notes d’encre et d’encens d’une race incroyable. La bouche est tout simplement magique, aboutie, large, longue, tendre, puissante, fondue, précise … L’équilibre est magistral. Un vin d’une idéale beauté. Sublime, voilà tout.

Guigal Landonne côte-rôtie 1995 : Nez légèrement médicinal, d’impression poudreuse … difficile de passer après un tel vin … qui s’ouvrira sur des notes fraîches de cerise, de fumée et de viande. La bouche est minérale, structurée, d’une fort belle longueur, dotée d’un bel éclat. Un vin plus de structure, puissant. Excellent.

Rostaing Landonne côte-rôtie 1996 : Que de débat ici … un très drôle de nez … sec, vieillot … je faisais partie du clan y voyant un vin bouchonné. Je dois noter cependant, que les notes liégeuses étaient plus présentes après agitation du vin dans le verre qu’après un moment de repos, alors que je trouve que c’est normalement l’inverse en cas de vin bouchonné. Qu’importe le problème, il y avait là quelque chose de pourri au royaume de la Landonne!

Guigal Landonne côte-rôtie 1996 : Nez intriguant, avec des notes de gomme de pin, de viande grillée. Le tout est profond et bien défini. La bouche est très fraîche, légèrement sévère, mais de fort belle longueur. Finale tannique et minérale, avec de l’éclat. S’il me semble moins plein que le 1995, je l’ai trouvé peut-être plus prêt à boire … et disons qu’il est plus facile de succéder à un vin problématique qu’à un vin parfait … ordre de service, quand tu m’influences! Excellent.

Mon ordre de préférence : Guigal 1988 – Guigal 1983 – Guigal 1996 – Guigal 1995 – Rostaing 1996.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7464
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Richard Philippe Guay le Mar 27 Sep 2011 - 19:16

Olivier, nous as-tu oublie ???

Richard Philippe Guay

Messages : 917
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Dégustation thématique de la Landonne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum