Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Alexandre Trudel le Jeu 7 Juil 2011 - 10:50

Superbe dégustation, encore une fois...

Je reviendrai plus tard avec quelques commentaires, mais disons rapidement que le vin de la soirée dans les CNP n'a pas été celui auquel on pouvait s'attendre. Yves était content! Surprised

Alexandre Trudel

Messages : 990
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Alex Bélanger le Jeu 7 Juil 2011 - 11:02

entre 19h et 5h, j’ai bien eu le temps de déguster. Merci de t’en soucier Vince!

pour info, 25 bouteilles à 11. Faites le calcul…
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Gael Giraud le Jeu 7 Juil 2011 - 21:19

Mordorée wins ?
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 7 Juil 2011 - 21:43

Ouais et la plupart des dégustateurs à l'aveugle pensaient que c'était Pegau , quelques-uns ont cru à Beaucastel.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Gael Giraud le Jeu 7 Juil 2011 - 22:19

eheheh, ils font des beaux vins les Delorme... et leur Lirac à 33$ n'est pas le dernier...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 7 Juil 2011 - 22:42

Pour ça je suis bien d'accord, remarque qu'au domaine, la reine des bois 2001 se vendait, en 2003, 35euros. Ça c'est de la moralité!
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Gael Giraud le Jeu 7 Juil 2011 - 22:51

ils ont monté un peu, maintenant c'est aux alentours de 41 euros au domaine je crois. Vive la moralité ! Very Happy
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 7 Juil 2011 - 22:51

Je viens d'acheter du 2000, bien content de voir que ça vieillit bien!

Ludwig Desjardins

Messages : 4482
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Gael Giraud le Jeu 7 Juil 2011 - 22:59

c'est quoi leur premier millésime ? 1998 ?
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 7 Juil 2011 - 23:18

Je pense que oui.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Martin Letarte le Jeu 7 Juil 2011 - 23:50

Non, le domaine a commencé en 1986 et à acheté en chateauneuf en 1989.....je crois premier en 1990... Smile
avatar
Martin Letarte

Messages : 460
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Ven 8 Juil 2011 - 0:51

C'est vrai j'ai déjà goûté, très surpris par la qualité extraordinaire, au Reine des bois 1996, con que je suis de l'avoir oublié. Mais ont-ils fait une cuvée Reine des bois avant 1996?
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Ven 8 Juil 2011 - 0:56

Parker commente le Châteauneuf générique depuis 1992 et le Reine des bois depuis 1994.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Gael Giraud le Ven 8 Juil 2011 - 8:23

Ah oui... des raretés dans ce cas. J'ai bu un 99 il y a deux ans, c'était superbe.
Je suis ce domaine depuis ce millésime.
Ils ont fait en 2003 et 2005 leur fameuse plume du peintre, mais depuis... plus rien.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Yves Martineau le Ven 8 Juil 2011 - 13:39

Une magnifique dégustation sur laquelle je reviendrai, mais la Reine des Bois a causé toute une surprise!

Olivier et Martin: Pouvez-vous me confirmer quelle aération la bouteille a reçue?

C'était la 4e fois que j'y goûtais et ce fut la meilleure. Je vais donc essayer de recréer les mêmes conditions car j'ai le grand bonheur d'en avoir en cave.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5310
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Olivier Collin le Ven 8 Juil 2011 - 15:49

Effectivement, une magnifique dégustation. Contrairement à la première dégustation, ces 1998 semblent en pleine force de l'âge : commencent à avoir des profils évolutifs intéressants mais, également, présentent encore un beau potentiel de développement.

D'ailleurs, on constatait une plus grande typicité pour chaque vin et l'exercice à l'aveugle fut moins difficile que pour la première dégustation. Cela ne nous prémunissait pas des erreurs d'identification possibles : j'ai personnellement permuté entre eux trois vins (Mordorée Reine des Bois, Da Capo et Les Cailloux Cuvée Centenaire) mais identifié les six autres.

Le traitement des vins : ouverture vers 17h30, passage en bouteille anonyme en prenant soin de ne laisser aucun dépôt passer, pour service environ 2 heures plus tard. L'air a aidé les vins à s'exprimer dès le début, sans entamer l'évolution attendue dans le verre.

Les très grands
Reine des Bois (100pts), Hommage à Jacques Perrin (98pts) et Secret de Sabon (98pts) m'ont semblé être, chacun dans un style très différent, les plus grands vins de la soirée. Et d'ailleurs le fossé s'est creusé encore plus au fil de la soirée, comme j'ai pu le constater en re-dégustant les vins plus de 4 heures après le service.

Reine des Bois est un vin qui a tout : puissance du sud, texture enveloppée malgré des tanins encore bien appuyés, minéralité en finale exceptionnelle à Châteauneuf et semblait encore très jeune.
Hommage a pris du temps pour se révéler, fermé à double tour initialement et présentant des notes animales prononcées pendant un certain temps. Mais le développement fut spectaculaire, avec cette retenue typique du cru, probablement attribuable au travail des mourvèdre et syrah au domaine.
Secret de Sabon est quant à lui un vin décadent, oenologiquement précaire mais si profond et marquant. L'évolution au cours de la soirée a confirmé qu'il n'était pas près du déclin, quoique son équilibre de base soit plus précaire que les deux premiers.

Les grands
Cailloux Cuvée Centenaire (96pts), Rayas (95pts) et Pégau Cuvée Laurence (94pts) se sont révélés admirables et le contraste des styles est une merveille. Pégau reéalise très bien le style traditionnel, un brin rustique du Châteauneuf à l'ancienne, Rayas va chercher une grande finesse aromatique, un soyeux de texture, mais semble quand même un peu limité en complexité finale par rapport aux plus grands vins du millésime. Finalement la Cuvée Centenaire surprend par son modernisme assumé qui réussit, ici, très bien.

Les limites de certains vins
Le Clos Saint-Michel Les Clos (88pts) avec son 100% Mourvèdre détonne et semble bien ordinaire à côté de la fourchette de vins offerts ce soir-là. Certains soupçonnaient le TCA comme cause de la déception, mais l'évolution semble avoir rallié beaucoup de gens à l'idée qu'il s'agissait tout simplement d'un vin pas à sa place dans cette dégustation là.
Quant à lui le Beaucastel (92pts) est un très beau vin qui évolue cependant plus rapidement au cours des dernières années que ce qu'il annonçait au début de sa vie. A ce stade-ci, il est meilleur à table qu'en dégustation pure, ce qui ne lui enlève absolument rien.

Déception
Une bouteille de Da Capo (92pts) qui passe derrière de nombreux vins en dégustation, c'est rare. Rien d'inquiétant, puisque c'est le vin qui semblait le plus dur, masculin et pas prêt, mais tout de même une déception. Les heureux propriétaires ayant des conditions parfaites de garde pourront attendre patiemment.


Dernière édition par Olivier Collin le Ven 8 Juil 2011 - 15:58, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Olivier Collin

Messages : 2036
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Franz-E. Schürch le Ven 8 Juil 2011 - 16:10

Olivier Collin a écrit:
Secret de Sabon est quant à lui un vin décadent, oenologiquement précaire mais si profond et marquant. L'évolution au cours de la soirée a confirmé qu'il n'était pas près du déclin, quoique son équilibre de base soit plus précaire que les deux premiers.

POurrais-tu expliquer un peu plus ce que tu veux dire par équilibre précaire, ici?
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Invité le Sam 9 Juil 2011 - 0:05

Olivier Collin a écrit:
(...) j'ai personnellement permuté entre eux trois vins (Mordorée Reine des Bois, Da Capo et Les Cailloux Cuvée Centenaire) mais identifié les six autres.

Le traitement des vins : ouverture vers 17h30, passage en bouteille anonyme en prenant soin de ne laisser aucun dépôt passer, pour service environ 2 heures plus tard. L'air a aidé les vins à s'exprimer dès le début, sans entamer l'évolution attendue dans le verre.


Ça aide à bien s'orienter...

Cela dit, merci pour les commentaires concis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Michel Therrien le Sam 9 Juil 2011 - 13:14

Yves Martineau a écrit:

Une magnifique dégustation sur laquelle je reviendrai, mais la Reine des Bois a causé toute une surprise!
C'était la 4e fois que j'y goûtais et ce fut la meilleure. Je vais donc essayer de recréer les mêmes conditions car j'ai le grand bonheur d'en avoir en cave.


Assez surpris de ce constat car dégusté en ta compagnie, le vin avait plus que déçu lors d'une dégustation 98-2000 si je me souviens bien qui avait eu lieu chez Christophe. Il était boisé et cuit à mes souvenirs avec un côté très moderne. Ne l'avions pas dégusté ensemble à une autre reprise avec moins de déception mais sans réelle grandeur?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 9 Juil 2011 - 13:19

Merci Olivier pour ce CR fort bien organisé!

Olivier Collin a écrit:Secret de Sabon est quant à lui un vin décadent, oenologiquement précaire mais si profond et marquant. L'évolution au cours de la soirée a confirmé qu'il n'était pas près du déclin, quoique son équilibre de base soit plus précaire que les deux premiers.

Je n'ai pas bu le 98 ... je n'ai bu qu'une fois en fait le Secret de Sabon, sur le millésime 2003, et j'en garde un souvenir émouvant ... ta description m'a fait revivre ce moment! Merci.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7537
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Michel Therrien le Sam 9 Juil 2011 - 13:20

Olivier Collin a écrit:Effectivement, une magnifique dégustation. Contrairement à la première dégustation, ces 1998 semblent en pleine force de l'âge : commencent à avoir des profils évolutifs intéressants mais, également, présentent encore un beau potentiel de développement.

D'ailleurs, on constatait une plus grande typicité pour chaque vin et l'exercice à l'aveugle fut moins difficile que pour la première dégustation. Cela ne nous prémunissait pas des erreurs d'identification possibles : j'ai personnellement permuté entre eux trois vins (Mordorée Reine des Bois, Da Capo et Les Cailloux Cuvée Centenaire) mais identifié les six autres.


Merci Olivier pour le partage. Ça se lit toujours aussi bien
Y-a-t-il eu un peu consensus sur les plus grands.
Sans connaître la Cuvée Centenaire, il me semble facile de permuter, l'un pour l'autre, Da Capo et Reine des Bois par leur richesse et leur modernité quoique toujours préféré Da Capo?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Olivier Collin le Sam 9 Juil 2011 - 23:06

Franz-E. Schürch a écrit:
Pourrais-tu expliquer un peu plus ce que tu veux dire par équilibre précaire, ici?

Pour moi le Secret de Sabon 1998 est un vin à l'équilibre précaire pour plusieurs raisons : acidité volatile présente mais non dérangeante, notes aromatiques rappelant l'Italie à l'ancienne - presque dans un style Amarone - ainsi que des notes de soya et de cacao, propres aux vins du Rhône sud en début de déclin. Mais paradoxalement je n'y ai pas trouvé des signes clairs de déclin réel à ce stade-ci, simplement une intuition qu'un tel équilibre serait difficile à maintenir pour longtemps. Même chose en bouche, l'alcool, la maturité du fruit et les tannins tout de même massifs donnent un vin un peu rustique mais tellement long et complexe en finale... mais durera-t-il? J'ai moins confiance pour dans 10 ans, disons, qu'avec plusieurs vins présentés à cette dégustation, y compris la Da Capo qui m'a déçue à ce stade.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2036
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Olivier Collin le Sam 9 Juil 2011 - 23:47

Michel Therrien a écrit:
Y-a-t-il eu un peu consensus sur les plus grands.
Sans connaître la Cuvée Centenaire, il me semble facile de permuter, l'un pour l'autre, Da Capo et Reine des Bois par leur richesse et leur modernité quoique toujours préféré Da Capo?

Martin pourra confirmer, mais des mémoire il y a eu un consensus assez prononcé pour dire que le vin #9 (Reine des Bois) était au sommet. Ceci dit, le "vote" est pris après discussion, interventions, et de manière ouverte à l'influence des autres personnes ayant voté au cours du tour de table.

J'aurais cru que Reine des Bois allait être facilement identifiable : extraction de couleur et de tanins prononcée, oxygénation très ménagée en vinification, une qualité aromatique moderne. Le vin qui me semblait proche de cette description en dégustation fut le Cuvée Centenaire et il est vrai que ce vin partage certaines de ces caractéristiques.
Le Da Capo était tout simplement le vin le plus fermé, viril, tannique, et j'ai cru à tort que la Cuvée Centenaire aurait ce profil. Il me restait alors un vin (#9), qui me semblait proche de la perfection pour un vin de Châteauneuf, alors je me suis dit que ce devait être Da Capo.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2036
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Yves Martineau le Dim 10 Juil 2011 - 11:38

Michel Therrien a écrit:
Yves Martineau a écrit:
Une magnifique dégustation sur laquelle je reviendrai, mais la Reine des Bois a causé toute une surprise!
C'était la 4e fois que j'y goûtais et ce fut la meilleure. Je vais donc essayer de recréer les mêmes conditions car j'ai le grand bonheur d'en avoir en cave.

Assez surpris de ce constat car dégusté en ta compagnie, le vin avait plus que déçu lors d'une dégustation 98-2000 si je me souviens bien qui avait eu lieu chez Christophe. Il était boisé et cuit à mes souvenirs avec un côté très moderne. Ne l'avions pas dégusté ensemble à une autre reprise avec moins de déception mais sans réelle grandeur?

Il t'avais peut-être déçu mais pas moi. D'abord à la verticale du domaine qui couvrait 1998-2005, il avait été superbe. Plus en demi-teinte la seconde fois à l'horizontale 98 en ta compagnie (les deux fois chez Christophe), voici les notes des deux occasions en question, toutes deux en 2008. Ceci dit, il fut supérieur cette fois, je transcris mes notes aujourd'hui.


11/26/2008 Un vin controversé que j’ai beaucoup aimé. Fine confiture de fraises au nez. Un autre vin suave et magnifique, d’un équilibre exemplaire, gourmand, tout en finesse. Supérieure à la bouteille prise lors de la dégustation CNP 1998, probablement à cause d’un plus long carafage. 95 pts
10/1/2008 Nez animal, fruit noir et épices, belle texture, richesse. Finale épicée et délicieuse avec une certaine rusticité. Éclipsé par le Clos des Papes ce soir là. 92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5310
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Daniel.Thai le Dim 10 Juil 2011 - 12:44

Y-a-t-il eu un peu consensus sur les plus grands?

J'étais le seul qui a voté Da Capo comme le meilleur parmi des 9 vins dégustés. Le vin était puissant, généreux et structuré, riche en alcool et en tanins. En bouche, le vin le moins épicés par rapport aux autres.

Merci Martin et Lan pour la belle soirée.
avatar
Daniel.Thai

Messages : 525
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Chateauneuf-du-Pape 1998

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum