Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 5 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 5 juin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 5 Juin 2011 - 17:08

Huet Le Haut-Lieu vouvray 2009 : Alors que j’ai eu des expériences mixtes sur le vieillissement avec cette cuvée, je me suis toujours régalé en jeunesse … Et peut-être plus qu’à l’habitude hier soir. Nez primaire, intense et appétissant, sur des notes de poire fraîche, de miel fin, de melon miel, puis de bougie et de poussière de roche. La bouche est d’une gourmandise, ronde, juteuse, pulpeuse, mais sans excès, tendre sans être indûment sucrée, ample, sans être très grasse … Mais le tout avec retenue, classe et précision. Moyennement complexe, pour l’heure, mais tellement, tellement séduisant … Décidément, il faudrait que nous puissions en acheter des magnums tant ça se boit bien! Joli accord avec un homard simplement arrosé de citron. Très bien!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Michelle Champagne le Dim 5 Juin 2011 - 19:18

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Huet Le Haut-Lieu vouvray 2009 : Alors que j’ai eu des expériences mixtes sur le vieillissement avec cette cuvée, je me suis toujours régalé en jeunesse …

Qu'entends-tu par "expériences mixtes" ? S'agit-il de mauvaises expériences? En ce qui me concerne, j'ai été déçue à quelques reprises et maintenant je les déguste en jeunesse seulement. Un ami m'avait déjà dit; du chenin, tu peux le mettre en cave derrière un mur de brique et l'oublier! Ce n'est pas l'expérience que j'ai eu avec Le Haut-Lieu. Est-ce un effet de la biodynamie?

Michelle
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1447
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 5 Juin 2011 - 20:37

Par expériences mixtes, j'entendais hétérogènes. J'ai eu de très beaux Haut-Lieu avec de l'âge ... et de fort décevants.

L'an dernier, j'ai ouvert mes deux derniers Haut-Lieu 2002 ... la première était très évoluée, médicamenteuse et tourbée, alors que la seconde s'est révélée magnifique, patinée, aromatique, encore fruitée, mais subtilement fumée, ample et suave.

Je ne crois pas qu'il s'agisse là de l'effet de la biodynamie ... cette dernière soulignant davantage à mon sens les différences entre millésimes.


À noter que j'ai noté moins de variabilité sur les grandes cuvées moelleuses produites par le domaine.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Ludwig Desjardins le Dim 5 Juin 2011 - 21:01

Le Haut-Lieu 2002 se porte encore très bien et est excellent, tout comme le 2005. Par contre je ne serais pas porté à garder le 2009 très longtemps, un vin beaucoup moins en structure et déjà plaisant, vu l'effet du millésime.

Ludwig Desjardins

Messages : 4448
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 5 Juin 2011 - 21:44

Pas de misère à croire que les belles bouteilles de 2002 soient resplendissantes (et qu'elles le resteront longtemps). Reste que cette hétérogénéité me questionne ... j'espère que ce sera moins flagrant sur 2005, tant il m'en reste!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Patrick Ayotte le Lun 6 Juin 2011 - 21:54

Pour soulager après une grosse journée chaude, un Huet Le Haut-Lieu Vouvray 2009 , Code SAQ : 00871814

Commentaires plus tard cette semaine, je veux prendre le temps de le savourer sur quelques jours Wink

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Alain Roy le Mar 7 Juin 2011 - 13:44



CUVÉE BARGETON 2005, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, P.LESEC, acheté en 2011, 75$.

Un big CNP pour accoter le stew de babbo. Très jolie robe, moyennement opaque, très nette, rouge grenat, à l'oeil ça ne devrait pas goûter la mélasse ! Nez très présent et particulier: beaucoup de fruits...bleus ! Cassis, prune, mûre ? Aussi de la vanille, du bois, délicatement. En bouche, rien de moins qu'un wow à la première sip. Deuxième sip: re-wow ! Gras et onctueux mais digeste, explosion de saveurs, un peu sucré, fruité à souhait, longue finale élégamment amère, beaucoup de caractère, peut-être même un peu trop ! Ce cnp tire cependant 16.2 % d'alcool, lui procurant une chaleur un peu raide. Mais comme disait l'autre: "C'est du bon !".


CHÂTEAU HAUT-BAGES LIBÉRAL 2000, PAUILLAC, acheté en 2011, 95$.

Un p'tit vieux bordeaux, d'habitude ça me fait peur car je suis souvent déçu. Robe superbe sans signe d'évolution, rouge bordelais de classe, fluide. Nez subtil et invitant de petits fruits noirs genre cassis et un peu truffé. Fiou le bois est discret, en fait ça sent très bon ! En bouche: very very sweet ! Du bordeaux comme je les aime: doux, un peu sucré, rond, un peu sûrette et boisé en finale mais pas dérangeant du tout. Un vin fondu, selon moi à son apogée, que nous avons énormément apprécié.
avatar
Alain Roy

Messages : 1921
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Patrick Ayotte le Mer 8 Juin 2011 - 22:17

Puisque demain est mon jour «anniversaire» de mariage (déjà 10 ans !), on commence a ouvrir des 2001 en cave depuis un bout. Ce soir, ce fut un excellent Parker Estate Cabernet Sauvignon Terra Rossa First Growth Coonawarra, Australie 2001

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Patrick Ayotte le Jeu 9 Juin 2011 - 7:11

Parker Estate Terra Rossa First Growth Coonawarra 2001 (non disponible)



Filtré et passé en carafe 30 minute avant le service

Le vin est très foncé, presque noir comme une mûre et aucune trace d’évolution. Au nez, des arômes de fruits noirs, un peu d’épice, de cuir, de fumée tout comme un peu de bois de cèdre sont moyennement intense, un peu sur la retenue. En bouche, que c’est savoureux ! Un ensemble balancé avec juste l’acidité qu’il faut. Saveur de fruits noirs, seulement un soupçon d’épices, de bois de cèdre et une touche minérale sur une longue finale. Ce vin est encore bien jeune. Je n’ouvre pas ma dernière avant un bon 5 ans. Superbe !

Je dirais que ce vin n’est pas loin du niveau du 1998 à dix ans d'âge. Il ne lui manque qu’un peu de temps encore Wink

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Michel Therrien le Jeu 9 Juin 2011 - 10:15

Merci Patrick.
Ça semble avoir été très bon.
Combien à l'époque et l'encépagement?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Gael Giraud le Jeu 9 Juin 2011 - 12:05

J'ai bu le 1998, j'en ai un superbe souvenir.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 9 Juin 2011 - 15:54

Montecillo Gran Reserva rioja 2001 : Découvert à l’hiver puis regoûté cette semaine. Nez expressif, mais frais, sur des notes de cerise sûre, de rhubarbe et de fraise des bois, agrémenté de cuir, de vanille, de havane et d’épices. La bouche est de bonne ampleur, franche, reposant sur des tanins légèrement granuleux qui, s’ils confèrent un rien de rusticité, procurent également du relief à la finale de fort bonne longueur. Le lendemain, le vin a conservé toute sa fraîcheur et la bouche est plus fondue. 10 dans le corps et encore de fort belles devant! Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Patrick Ayotte le Jeu 9 Juin 2011 - 21:08

Michel Therrien a écrit:Merci Patrick.
Ça semble avoir été très bon.
Combien à l'époque et l'encépagement?

Payé 45$ dans la section «Bin ends» de Vintages online de la LCBO.

Pour les détails techniques:

Cépages : 85,8% Cabernet-Sauvignon, 14,2% Merlot
Élevage : 20 mois en barriques neuves française


Ce vin fait très Bordelais. A déjà été comparé au Gruaud-Larose dans un numéro de la revue Decanter.

Et oui Gael, j'ai aussi bu le 98 (j'étais là aussi) et c'est pour ca que j'ai acheté de ce 2001 Wink

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Patrick Essa le Ven 10 Juin 2011 - 7:58

Corton-Charlemagne 2007 - Maison Drouhin à Beaune
Corton est le plus vaste des grands crus bourguignons. Il englobe la quasi totalité de la fameuse "Montagne de Corton" que se partagent les villages de Pernand-Vergelesses, Aloxe Corton et Ladoix-Serrigny. C'est une appellation assez difficile à appréhender car elle mêle des expositions variées, des substrats géologiques différents, des cépages multiples, des noms différents sur un même climat et cerise sur le gâteau a le droit de s'exprimer en blanc et en rouge sur toutes ses parcelles! Et encore cela serait-il simple si certains blancs n'avaient le droit de se nommer en quelques endroits "Corton-Charlemagne" et en d'autres "Corton blanc", voire "Charlemagne" seul...Le consommateur peut y perdre son latin et a bien du mal à distinguer en moyenne une vraie unité dans cette complexe "mer" de vignes.

Pourtant les vins ne manquent pas d'atouts, tant ils peuvent transcender leurs sols et s'exprimer avec une puissance tellurique inouïe. Ainsi produit-on ici sur certaines parcelles les rouges les plus corsés que le cépage pinot noir peut engendrer, aussi denses que les Chambertin et intenses que les Richebourg vosniens, avec un "je ne sais quoi" de plus sauvage et de moins raffiné, mais également avec un potentiel de longévité hors du commun. Les blancs quant à eux sont sans conteste les plus vineux et les plus riches de Bourgogne et demandent une patience infinie avant de se livrer pleinement. Ils ne sont jamais meilleur qu'après 25 ans de maturation et certains exemples de bouteilles centenaires peuvent encore aujourd'hui défier le temps.

Les Corton-Charlemagne sont en général plantés sur les versants sud, sud-est et sud-ouest de la "Montagne" et forment une bande médiane haute qui monte jusqu'aux sapins qui coiffent le coteaux. Plusieurs sous lieux-dits le composent mais les plus recherchés sont proche de la fameuse croix du Charlemagne : En Charlemagne,Languettes, Pougets. Quelques zones existent également du côté de Ladoix et dans la partie qui regarde l'ouest sur Pernand, mais celles-ci sont un peu moins qualitatives en dépit de leur statut de grand cru. Il convient donc de connaître avec précision le parcellaire de ces presques 100 hectares de vignes, sans négliger la qualité de la viticulture qui l'accompagne.

La colline est très pentue et marquée en ces endroits par des sols clairs, caillouteux et filtrants du jurassique supérieur. Ces terres blondes exposées sud donnent des vins d'une force interne ahurissante qui peuvent parfois évoquer la trame tannique d'un vin rouge en déclinant des arômes épicés extrêmement originaux. Le fait de pouvoir planter différents types de pinots - blancs, liébaut, beurot- en complément du chardonnay dominant, voire d'associer l'aligoté - un usage ancestral- marque encore plus ce vin vibrant et unique lorsqu'il est réussi. Las, l'oenologie moderne a beaucoup niveller le cru ces 15 dernières années en demandant aux vignerons de couper plus précocément leurs parcelles. Le vin y a sans doute perdu un peu de son âme vineuse, tout en se "recentrant" sur des canons plus actuels liés à la tension acide. Je suis parfois dérouté par le conformisme de l'appellation sur ces dernières millésimes, mais il reste que lorsque le vin est réussi, il peut dominer de la tête et des épaules n'importe quel très grand vin blanc.

Ce 2007 a été dégusté après les Perrières et Clos des Mouches blancs de la maison. Inutile de dire qu'il se devait d'être à la hauteur sans quoi il aurait un peu déçu les dégustateurs exigeants qui l'attendaient avec une certaine impatience. De robe scintillante et claire il se montre d'emblée dominateur par ses senteurs de fleur blanche et de gingembre surlignée par une fine trace mentholée. Le vin évoluera vers le rhum blanc à l'aération et introduira en bouche les mêmes directions aromatqiues. L'élevage est encore un peu présent et apporte une composante vanillée en même temps qu'une allure "princière à ce vin richement doté. La finale souligne la densité de la texture en se montrant également aérienne et finement saline. Un superbe Corton-Charlemagne. Excellent.

style classique

avatar
Patrick Essa

Messages : 967
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Julien Martel le Sam 11 Juin 2011 - 12:53

Quelques vins bus ces derniers jours:

2005 Bouchard Père et Fils Beaune 1er Cru Clos de la Mousse
La meilleure bouteille à ce jour. Un très beau nez, qui nous rappelle le potentiel immense du pinot et de ses arômes uniques. Bouche suave et toute aussi délicieuse. 91

2008 Gérard Boulay Sancerre Monts Damnés
Délicieux, mais d'un bloc. De toutes les cuvées du Boulay sur 2006, 2007 et 2008, celle-ci m'a paru la moins accessible en jeunesse. Beau potentiel à moyen terme.

2008 Les Héritiers du Comte Lafon Mâcon-Villages
Qu'il était bon ce vin! La bouteille la plus équilibrée et savoureuse bue à ce jour. Disparue à une vitesse ahurissante. 90
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 11 Juin 2011 - 14:13

Soirée festive en famille et entre amis pour souligner un bel accomplissement …

En commence avec des bulles, Saignée de Sorbée, un peu étriqué au début, se révèle à l’air, très beau nez, nuancé et profond, avec une réelle vinosité en bouche et une amertume structurante. Frédéric Émile 2005 de Trimbach s’est révélé concentré, riche, juvénile, de fort belle longueur. En rouge, un très beau Vieilles Vignes 2004 du Clos des Fées épicé, fruits noirs, olives, avec une bouche fraîche, puissante et bien équilibrée, puis un Villa de Corullon 2006 de Palacios à l’élevage encore marqué, mais avec une réelle finesse tannique, beaucoup de fruit et une fort belle longueur.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7496
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Yves Martineau le Dim 12 Juin 2011 - 13:33

Une très belle trouvaille sur la carte chez Bu.

Château Jean-Pierre Gaussen Bandol, Longue Garde 2001
Nez animal, avec des accents de raisins de Corinthe, du fruit noir.
Le vin montre encore une solide structure tannique, mais avec de belles saveurs plus évoluées de fruit confit et d'épices. Beaucoup de classe dans ce vin viril, équilibré, aux tanins encore solides mais soyeux. Il offre beaucoup de plaisir maintenant mais sera génial dans 4-5 ans, quand les angles seront plus arrondis. 92+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Luc Rodrigue le Dim 12 Juin 2011 - 15:04

Hier soir, avec un repas de ris de veau BBQ et sauce aux champignons

Apero : Meurseault 1er cru Bouche Chère Buisson Charles 2007
Arômes de fleurs blanches, de poires, de miel, de banane. Rondeur en bouche, assez souple. Finale fraiche. Excellent

Chambolle Musigny, 1er Cru, Geantet-Pansiot, 2001
Ce vin est prêt, juste à point. Matière bien liée et d’une souplesse inouïe. Le fruit est très expressif et éclatant. Du bonbon naturel aux fruits. Une démonstration éloquente du résultat de patience avec nos vins, ce que je n’ai pas toujours eu ... Superbe

Richebourg, DRC, 2000
Sans être demeuré très jeune, n’a pas beaucoup de signes d’évolution. Arômes signée DRC, … l’ADN de la DRC. Du fuit pur, des épices, du soya et encore du fruit pur. Souplesse, fraicheur et élégance en bouche. Allonge puissante et persistante. Une portion d’éternité! Sublime

Vosne Romanée, 1er cru Les Beaux Monts, Jean Grivot, 1997
Fruits un peu moins éclatants que les deux précédents. Arômes dominés par une touche de balsame, de cire, de cerise et de champignon. Attaque franche et gouleyante en bouche. Superbe

Bref ... une soirée mémorable Wink


Dernière édition par Luc Rodrigue le Dim 12 Juin 2011 - 20:18, édité 1 fois
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Michel Therrien le Dim 12 Juin 2011 - 17:03

Salut Luc,
S'il te reste un peu de vins de ces 4 belles bouteilles, je suis disponible à en boire un peu mercredi midi. Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7620
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Luc Rodrigue le Dim 12 Juin 2011 - 20:18

Michel Therrien a écrit:Salut Luc,
S'il te reste un peu de vins de ces 4 belles bouteilles, je suis disponible à en boire un peu mercredi midi. Wink

Finito!! Razz Kaput! Laughing
Et ce soir, j'ai fini la demi de MSD Dujac 07 laissée vendredi après la victoire des Canucks.
J'apporterai autre chose de digne mercredi !!

avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum