Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Ornellaia 1997-2008

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Jeu 12 Mai 2011 - 0:09

12 millésimes en intégral du grand vin de Tenuta Dell’Ornellaia. Créé en 1981, on allait juger une « période clé » selon Axel Heinz, vinificateur en chef (en place depuis le millésime 1995). Bordelais dans l’âme, émule de Michel Rolland, on sent son perfectionnisme, son agilité « d’assembleur », sa passion pour la chose et ce côté un peu convenu.

Si je résume, je dirais que les élevages paraissent imposants malgré l’attention certaine (surtout dans les millésimes plus simples), on peut difficilement parler de terroir (comme à Bordeaux…) et qu’il sera intéressant de suivre « l’explosion » du cabernet franc dans la région (qui se fait sentir dans les nouveaux millésimes). Disons-le sans détour : les vins sont bons. Très bons, même. Cher aussi : 185$ à la SAQ pour le 2008. Mais c’est superbement soigné tant sur le plan de la viticulture, des vinif et de l’élevage. À la commercialisation, ils font bon aussi. Rien n’est laissé au hasard, quoi! Comme le carnet de note cartonné et personnalisé offert et qui pourrait trouver sa place dans votre bibliothèque.

Je suis arrivé en retard. Bill Z du Gazette m’avait gardé une place : « A masturbating wine session! ». En effet, pas facile d’écrire pour le grand public sur genre de vin. Sauf qu’en même temps, on allait pouvoir saisir un peu mieux l’autre bête de Bolgheri (Sassi étant LE point de référence). Dégusté à découvert et du plus jeune au plus vieux. La majorité des bouteilles provenaient du domaine et envoyées plusieurs semaines à l’avance. Passage en carafe pour 2008-2004. Les autres vins, ouverture 1h à l'avance.

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2008
54 CS 27 M 16 CF 3 PV
En bouteille depuis à peine un an, le vin montre toute sa splendeur de jeunesse : explosif, charnu tout en conservant une retenue de grande classe. Onctueux, élégant avec un élevage qui s’impose au fil du temps. Sauvage en finale sans perdre en précision. Serré, tout juste sévère, il faut lui donner une belle dizaine de réclusion. 17+

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2007
55 CS 27 M 14 CF 4 PV
On devine un aspect plus minéral que le précédent. Tonalités torréfiées, viandé, toujours cette intensité aromatique de fruits noirs et d’élevage. Puissant, lisse, pas aussi gras que le 2008, plus droit, bien frais, masse tannique d’une grande finesse mais structurante. Longue finale sur des notes d’eucalyptus. Ira plus loin que le 2008 mais pas le côté classique du 2006 ou du 2004. 17,5+

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2006
56 CS 27 M 12 CF 5 PV
Nettement plus discret, en réserve sur des notes florales, touche d’olive et d’eucalyptus. Impression de droiture en bouche, profond, masse tannique imposante relayée par un boisé toujours bien présent sans encombré l’ensemble. Belle vivacité. Longue finale. Fait candidement penser à Médoc 1996. 17-18+

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2005
60 CS 22 M 14 CF 4 PV
Arrière saison difficile ayant donné un fruit plus dilué. Nez tendre, fin, cacao, havane frais, fruits noirs. Généreux, superbement constitué dans la même profondeur, élégance indéniable et finale joufflue. La masse tannique manque de finesse, le bois semble prendre plus de place. Se fera plus rapidement. Maintenant. 16.5

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2004
60 CS 25 M 12 CF 3 PV
Nez magnifique, complexe, feutré, électrique, balsamique, chocolat noir, cigare, charbon, prune. Soyeux, velouté, superbe tension, tanins gommés tout en étant partie première de l’ensemble. Tonic, énergique, sur une finale harmonieuse, longue et encore ferme. Grand potentiel de développement. 18+

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2003
60 CS 15 M 20 CF 5 PV
Prune cuite, bergamote, betterave, moins épicé. Plantureux, joufflu avec acidité basse mais les tanins sont étonnamment fins et dynamisent le tout. Longue finale. Maintenant. 16

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2002
65 CS 30 M 5 CF
On sent la présence du cabernet, cassis, poivron, poivre, betterave, tomate séchée. Bouche franche, classique, la richesse a laissé la place à un corps droit, d’assez bonne finesse. Les tanins apparaissent un peu disproportionnés et laissent une impression sèche en finale. À boire à table. 15

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2001
65 CS 30M 5 CF
Superbe vin! Racé, intense, taquin en jouant sur le registre balsamique, viande crue, truffe noire, thé fin, épices orientales. Velouté, richesse et profondeur, soutenu, de bout en bout avec impression fondue et douce mais on sait en même temps que ce n’est que le début. Élégance royale à la Pippa Middleton (!). Chanceux ceux qui en ont en cave. LE vin de la série. 18.5+

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 2000
65 CS 30 M 5 CF
Jolie nez de cuir, viande, bordelais avec un rappel à l’exotisme d’un Cos ou Lynch-Bages. Fin, souple, élégant. Frais, fondu, dans de belles proportions, impression asséchante qui fait de l’ombre mais… beaucoup de plaisir! Fait penser au 2005. Maintenant. 16.5

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 1999
65 CS 30 M 5 CF
Pas net. Soupe à l’oignon, réduit, acidité volatile. Bouche décharnée. Le plus malheureux, c’est que c’était sur 2 bouteilles et… en provenance de la propriété. Millésime habituellement réputé. Dommage. Pas noté.

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 1998
60 CS 25 M 5 PV
Impression de poivron, légèrement poussiéreux, balsamique, belle intensité, gagne en complexité, touche goudronnée, fleurs séchées. Velouté, beaucoup d’harmonie mais on devine une impression tannique un peu sévère. Ça demeure très frais, vivant et d’une longueur plus qu’appréciable. La qualité de ses défauts. Beaucoup aimé. 17

Ornellaia Bolgheri DOC Rosso Superiore 1997
65 CS 30 M 5 CF
Le millésime qui, sans être le meilleur, a catapulté la région (et le domaine). Grande finesse couplée à une intensité remarquable : fleurs séchées, vieux balsamique, goudron fin, un fruité encore présent, vivant. Nez le plus racé de la série. Aucun signe de fatigue, velouté, sphérique, aspect gourmand que l’on retrouve aujourd’hui peu souvent sur les vins de ce millésime. Pas le plus profond ni le plus long mais une harmonie procurant un grand plaisir. Délicatesse en finale. Sur le haut de son plateau. Superbe bouteille. 18



Dernière édition par Patrick Désy le Jeu 12 Mai 2011 - 15:10, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Martin Loranger le Jeu 12 Mai 2011 - 7:16

Merci Patrick!
Je suis toujours demeuré intrigué par le succès de ces vins "Super"-Toscans aux prix pratiqués. Comme quoi, avec une excellente mise en marché, tout est possible.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Michel Therrien le Jeu 12 Mai 2011 - 8:05

Merci Patrick!
Une bonne lecture avant la verticale de 8 millésimes que je ferai la semaine prochaine. 1998 à 2008 si je me souviens bien.
As-tu l'encépagement des millésimes ou les changements majeurs notés au cours des années? Est-ce que le boisé est de plus en plus important ou en retrait?

ps: j'ai peu de ces vins mais dans de bons millésimes........97-2001 et 2004.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8818
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Jeu 12 Mai 2011 - 14:06

Michel Therrien a écrit:Merci Patrick!
Une bonne lecture avant la verticale de 8 millésimes que je ferai la semaine prochaine. 1998 à 2008 si je me souviens bien.
As-tu l'encépagement des millésimes ou les changements majeurs notés au cours des années? Est-ce que le boisé est de plus en plus important ou en retrait?

ps: j'ai peu de ces vins mais dans de bons millésimes........97-2001 et 2004.

Vous lisez toujours aussi en diagonale, Monsieur Therrien... Rolling Eyes

L'encépagement est donné (CS = cabernet sauvignon, M = merlot, CF = cabernet franc, PV = petit verdot).

Tout comme il est suggéré au début du texte que malgré 4 oenologues depuis la création du domaine, peu de changement si ce n'est la plus grande proportion de CF dans l'assemblage (j'ai d'ailleurs posé la question à Axel). Les élevages sont demeurés pratiquement les mêmes depuis le début, ce qui fait que les millésimes plus dilués comme 1998, 2000, 2002 ou 2005 souffrent, à mon sens, de tanins plus secs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Michel Therrien le Jeu 12 Mai 2011 - 14:16

J'ai lu les commentaires mais j'ai manqué les lettres en pâle....d'ailleurs pour le millésime 1998 que veut dire PM..........private message ou prime minister ou pauvre moi! Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8818
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Jeu 12 Mai 2011 - 15:15

Michel Therrien a écrit:J'ai lu les commentaires mais j'ai manqué les lettres en pâle....d'ailleurs pour le millésime 1998 que veut dire PM..........private message ou prime minister ou pauvre moi! Wink

Petit verdot, en effet...

Pour l'élevage, j'ai vérifié:

18 mois en barriques française (presque exclusivement François Frères... comme à DRC...). Proportion de 70% neuf, 30% d'une année. Pour 1997 et 1998, on parle de 50/50 et 60/40 pour le 1999.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Jeu 12 Mai 2011 - 15:58

Ornellaia 1997-2008 Img_1812

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Frederik Boivin le Ven 13 Mai 2011 - 11:12

merci Pat.
Frederik Boivin
Frederik Boivin

Messages : 1921
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 45
Localisation : montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Lun 16 Mai 2011 - 12:40

Patrick Désy a écrit:Très bons, même. Cher aussi : 185$ à la SAQ pour le 2008. Mais c’est superbement soigné tant sur le plan de la viticulture, des vinif et de l’élevage. À la commercialisation, ils font bon aussi. Rien n’est laissé au hasard, quoi! Comme le carnet de note cartonné et personnalisé offert et qui pourrait trouver sa place dans votre bibliothèque.

Cher ??? Un vin de ce calibre qui maintient son prix à 185$, versus 169$ pour les millésimes précédents. Vous dites que la qualité est au rendez-vous et que rien n’est laissé au hasard, il me semble que le prix est d’autant justifié. Je désire également mettre en relief que contrairement à Bordeaux, les prix demeurent stables même dans les grands millésimes et dans les petits, plusieurs producteurs italiens n’hésitent même pas à abandonner la première cuvée pour limiter les dégâts et éviter de ternir la marque.

Et vous devriez peut-être faire vos recherches concernant le millésime 1998. Plus loin, de mentionner que c’était un millésime dilué, peut-être dans le Chianti et à Montalcino, mais en Bolgheri, c'est un des grands millésimes de l'appellation. Plusieurs producteurs vont même vous dire qu'il est de beaucoup supérieur à 1997.
D'ailleurs, le Ornellaia 1998 n’a pas été nommé le Wine of the Year dans le Wine Spectator ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Yves Martineau le Lun 16 Mai 2011 - 13:39

Bonjour et bienvenue Anthony!

Cher? Bien....Pour ma part, j'ai peine à concevoir qu'un vin à plus de 150$ ne soit pas considéré comme cher.

De dire que la qualité soit bonne voire excellente ne change rien au prix, c'est bien la moindre des choses que le vin soit bon. Ce n'est plus la qualité qui justifie les prix à ce niveau, mais les lois de l'offre et de la demande. Bien sûr la qualité influence la demande dans une certaine mesure mais rendus à ces niveaux, il y a beaucoup d'autres considérations liées à l'image de la marque, à son prestige.

Qu'il maintienne son prix entre 160 ou 190 ne le rend pas moins cher. Bien sûr, les Bordelais font dans l'obscène au niveau des hausses de prix depuis un bon moment, il y a donc bien pire comme exemple. Mais un excès n'en justifie pas un autre à mon humble avis. Et il y a très longtemps qu'il est cher le Ornellaia, il avait donc de l'avance sur plusieurs Bordeaux de ce coté. S'ils pouvaient hausser leurs prix jusqu'au niveau des premiers crus bordelais, hésiteraient-ils? J'en doute, mais est-ce que le marché tiendrait? J'en doute aussi.

Qu'il soit Bordelais, Californien, Bourguignon ou Toscan, un vin qui se vend dans cet ordre de prix, même dans les petits ou moyens millésimes (j'ignore tout du 1998 peut-être grand, mais le phénomène d'abandon complet d'un petit millésime est très rare) demeure un vin vraiment cher.

Ceci dit, tu peux être heureux de l'acheter quand même à ce prix et en être satisfait. Mais si pour en être satisfait on a besoin de se convaincre qu'il n'est pas cher, je pense que c'est de la rationalisation extrême....


Dernière édition par Yves Martineau le Lun 16 Mai 2011 - 13:46, édité 2 fois
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6197
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Patrick Essa le Lun 16 Mai 2011 - 13:40

Superbe dégustation Patrick. Je me souviens d'un 1997 absolument superbe et d'un 2001 capable de dominer les plus grands vins de cette planète. J'adore Ornellaïa!
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 57
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Michel Therrien le Lun 16 Mai 2011 - 13:51

Anthony D'Amico Jr a écrit:
Je désire également mettre en relief que contrairement à Bordeaux, les prix demeurent stables même dans les grands millésimes et dans les petits, plusieurs producteurs italiens n’hésitent même pas à abandonner la première cuvée pour limiter les dégâts et éviter de ternir la marque.

Bienvenue Anthony,
Pas mal d'accord avec vous!
Je ne le trouve pas vraiment cher pour la qualité d'ailleurs.

Pour mon ami Yves maintenant,
Combien coûte Rayas et est-ce un vin cher?

ps: Ornellaia est aussi historique pour sa région.........tout d'un coup que tu me servirais cet argument, cher maître! Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8818
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Invité le Lun 16 Mai 2011 - 14:31

Rayas, à 150$, c'est toujours cher selon moi. Cela même si le vin est bon, voire très très bon. Même raisonnement pour Ornellaia. Bref, pas mal d'accord avec Yves.

Je déplore aussi tout le "flafla" marketing qui sert à positionner le vin comme marque de luxe.

J'acquiesce avec Anthony sur la stabilité des prix et la recherche de qualité. En même temps, je me questionne sur la "personnalité" de ce genre de vin. Du Bordeaux italien, ça goûte quoi au juste?

En revanche, c'est Axel Heinz lui-même qui a soulevé le côté légèrement plus dilué de certaines millésimes par rapport à d'autres, notamment 1998. Que Wine Speculator ai pu en faire le vin de l'année, ne change rien au résultat final: beaucoup de bois peut, dans ces conditions, durcir les tanins et donner cette impression de sécheresse en finale.

Au demeurant, un super moment de dégustation, mes notes en faisant foi, je crois...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Frederick Blais le Lun 16 Mai 2011 - 15:17

J'ai gouté le 98 à trois reprises, Une Grande Bombe Impressionnante à sa sortie qui pouvait justifié sa position de wine of the year, par contre, avec le temps le vin ne s'est psa bien comporté.

D'accord par contre que 98 est suppérieur à 97. 97 est pour moi un millésime qui a donné des vins très durs en Toscane, surtout en Chianti et Bolgheri. 98 est un millésime beaucoup plus frais et équilibré sans pour autant tomber dans le dillué. Sassicaia 98 est un monument qui se rapproche du 85.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2256
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Yves Martineau le Lun 16 Mai 2011 - 15:37

Michel Therrien a écrit:
Anthony D'Amico Jr a écrit:
Je désire également mettre en relief que contrairement à Bordeaux, les prix demeurent stables même dans les grands millésimes et dans les petits, plusieurs producteurs italiens n’hésitent même pas à abandonner la première cuvée pour limiter les dégâts et éviter de ternir la marque.

Bienvenue Anthony,
Pas mal d'accord avec vous!

Pour mon ami Yves maintenant,
Combien coûte Rayas et est-ce un vin cher?

ps: Ornellaia est aussi historique pour sa région.........tout d'un coup que tu me servirais cet argument, cher maître! Wink


Hélas, oui, Rayas est un vin cher. Mais il y a plus cher qui n'est pas meilleur, donc on pourrait prétendre qu'il n'est pas cher. Mais comme je disais, c'est un argument fallacieux. Objectivement, il reste un vin cher, que je serais cependant heureux d'acheter si j'en trouvais (sans prétendre pour autant qu'il n'est pas cher).

Cette propension de dire "puisque le vin A est beaucoup plus cher, forcément ce vin B n'est pas cher" est un pur sophisme. Si on compare aux vins plus chers, forcément un vin est toujours moins cher!! C'est agacant car comme il y a toujours des producteurs qui abusent, on trouvera toujours des vins plus chers pour comparer et se consoler, ce qui ne prouve strictement rien!

Si je lance le Château Piquette à 5000$ la bouteille, est-ce que soudainement Lafite et Latour deviennent des aubaines?

D'autre part, je serais curieux de savoir quels sont les millésimes où Ornellaia a abandonné sa première marque si on l'a produit en 2002.... Wink

Ceci dit, ne soyons pas naïfs svp et n'y voyez pas une démarche pro-consommateurs: cette pratique vise à protéger le prestige d'une marque, parce qu'on ne supporterait pas de devoir la mettre en marché à moindre prix....vendre un 2002 la moitié du prix d'un 2001 diminue le prestige de la marque et empêcherait de maintenir les prix élevés des autres millésimes à venir. Comme vous ne verrez jamais des marques d'autres produits de luxe (Louis Vutton, Rolex) en solde....m-a-r-k-e-t-i-n-g!

Je me souviens de Lafite 1984 et 1987 sous les 20$ US chez Sherry Lehman....j'ignore si les Toscans ont déjà connu de telles baisses. Les Bordelais aujourd'hui ne s'en soucient guère plus, ils ont adopté la réthorique voulant qu'il n'y a plus de mauvais millésimes, que la technologie permet le maintien de la qualité.....et des prix!
Pas fous ces commercants! Rolling Eyes
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6197
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Alain Roy le Lun 16 Mai 2011 - 15:55


Je pense qu'à partir d'un certain niveau de prix, je dirais 100$ et plus mettons, et considérant que le prix de production d'un Pétrus par exemple est autour de 60$ selon ce que j'ai déjà lu, la qualité n'influence plus le prix de vente, mais l'offre-demande-spéculation oui. Pour cela, je trouve tout ces vins chers, ce qui ne m'empêche pas d'en acheter certains en toute connaissance de cause.
Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2343
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Danny Moscato le Lun 16 Mai 2011 - 17:20

Intéressant sujet de discussion....et très belle verticale..... Surprised

Frederick Blais a écrit:J'ai gouté le 98 à trois reprises, Une Grande Bombe impressionnante à sa sortie qui pouvait justifié sa position de wine of the year, par contre, avec le temps le vin ne s'est pas bien comporté.

Pour ma part......c'est probablement le plus grand Ornellaia bu à ce jour.....

Il avait dominé dans une soirée consacrée au WOTY à l'automne 2009.....

http://fouduvin.ca/viewtopic.php?f=21&t=13469&hilit=

Et même constat l'été dernier......une très grande réussite selon moi.....

Frederick Blais a écrit:D'accord par contre que 98 est suppérieur à 97. 97 est pour moi un millésime qui a donné des vins très durs en Toscane, surtout en Chianti et Bolgheri. 98 est un millésime beaucoup plus frais et équilibré sans pour autant tomber dans le dillué. Sassicaia 98 est un monument qui se rapproche du 85.

Tout à fait d'accord pour dire que le milésime 1998 est supérieur à 1997....à Bolgheri...(Ornellaia 97 est tout de même superbe......mais je préfère le 98) et le Sassicaia 98 est un des grands vins produits par la maison......

Peut-être pas comme 1985.........mais il se rapproche certainement du 1988......!!!

Yves Martineau a écrit:
Anthony D'Amico Jr a écrit:
Je désire également mettre en relief que contrairement à Bordeaux, plusieurs producteurs italiens n’hésitent même pas à abandonner la première cuvée pour limiter les dégâts et éviter de ternir la marque.
D'autre part, je serais curieux de savoir quels sont les millésimes où Ornellaia a abandonné sa première marque si on l'a produit en 2002.... Wink

Je pense qu'Anthony ne faisait pas référence à Ornellaia........mais bien à plusieurs maisons qui on décidé de ne pas produire leurs grands vins en 2002.........
(Sette Ponti....Querciabella.....Felsina.....Antinori....Fontodi.....Marchese Mazzei......Castelo di Brolio...etc)
Ce qu'on n’est pas près de voir se produire à Bordeaux............!!!!

Danny Moscato

Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Yves Martineau le Lun 16 Mai 2011 - 19:36

Danny Moscato a écrit:Intéressant sujet de discussion....et très belle verticale..... Surprised


Yves Martineau a écrit:
Anthony D'Amico Jr a écrit:
Je désire également mettre en relief que contrairement à Bordeaux, plusieurs producteurs italiens n’hésitent même pas à abandonner la première cuvée pour limiter les dégâts et éviter de ternir la marque.
D'autre part, je serais curieux de savoir quels sont les millésimes où Ornellaia a abandonné sa première marque si on l'a produit en 2002.... Wink

Je pense qu'Anthony ne faisait pas référence à Ornellaia........mais bien à plusieurs maisons qui on décidé de ne pas produire leurs grands vins en 2002.........
(Sette Ponti....Querciabella.....Felsina.....Antinori....Fontodi.....Marchese Mazzei......Castelo di Brolio...etc)
Ce qu'on n’est pas près de voir se produire à Bordeaux............!!!!


Bienvenue Danny! cheers
C'est probable, mais la pertinence alors est un peu éloignée. D'ailleurs, on est loin des super Toscans et de leurs prix quand on parle de la plupart de ces exemples.
Mais penses-tu vraiment que cette pratique a pour but de faire plaisir aux consommateurs, ou qu'elle vise simplement à aider au maintien du prestige de la marque....et des prix! Question

(p.s.: Yquem l'a fait quelques fois, Petrus aussi je crois .....mais ne compte pas sur moi pour défendre les pratiques bordelaises, ce sont des génies du marketing et du commerce. Le but d'une telle pratique demeure essentiellement commercial à mon avis)
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6197
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Ludwig Desjardins le Lun 16 Mai 2011 - 21:12

Avec 150 000 bouteilles produites par année j'ai bien hâte de voir le millésime médiocre où Ornellaia ne sera pas produit. On peut tout aussi bien jamais...

On est dans le moule économique bordelais ici, on ne parle pas d'une micro-cuvée qu'on ne produit pas en raison d'un mauvais millésime.

Ludwig Desjardins

Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Danny Moscato le Lun 16 Mai 2011 - 22:23

Yves Martineau a écrit:Bienvenue Danny! cheers
Merci... Smile

Ludwig Desjardins a écrit:Avec 150 000 bouteilles produites par année j'ai bien hâte de voir le millésime médiocre où Ornellaia ne sera pas produit. On peut tout aussi bien jamais...

On est dans le moule économique bordelais ici, on ne parle pas d'une micro-cuvée qu'on ne produit pas en raison d'un mauvais millésime.

Ornellaia ne l'a peut-être pas fait....

Mais Antinori oui....

Guado al Tasso 140 000 btl

Tignanello........320 000 btl...(minimum)

2 vins du moule économique bordelais qui n'ont pas été produits en 2002...!!!
On parle de plusieurs millions d'euros de perte...!!!

Danny Moscato

Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Ludwig Desjardins le Lun 16 Mai 2011 - 22:54

Mais Antinori est une immense maison avec une large gamme de vin. Je ne comparerais pas du tout leur terrain de jeu avec le carré de sable d'Ornellaia qui fonctionne principalement en tenuta sur un vignoble.

D'ailleurs, Antinori a quand même produit Solaia en 2002.

Également, les bordelais baissent leurs prix dans les mauvais millésimes, ce qui ne mémoire est rarement le cas des supertoscans dont on parle ici. Même en 2002 si je ne m'abuse Ornellaia était vendu assez cher.

Ludwig Desjardins

Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Danny Moscato le Lun 16 Mai 2011 - 23:14

Ludwig Desjardins a écrit:Mais Antinori est une immense maison avec une large gamme de vin. Je ne comparerais pas du tout leur terrain de jeu avec le carré de sable d'Ornellaia qui fonctionne principalement en tenuta sur un vignoble.

C'est clair que les 2 maisons n'ont pas la même ampleur........mais en même temps....pour continué dans la veine des comparaisons bordelaises........en terme d'entreprise et de large gamme de vin.....Antinori pourrait être comparé à Mouton.....

Et Ornellaia..(Ornellaia, Serre Nuove et Volte) à Latour par exemple (Latour, Fort de Latour et Pauillac..)

Ludwig Desjardins a écrit:
D'ailleurs, Antinori a quand même produit Solaia en 2002.

Oui Antinori à fait son Solaia en 2002.......mais quand même........pas de Tign....pas de Guado.....

On est loin du jour ou dans un futur mauvais millésime à Bordeaux....la Barrone décidera de produire du Mouton....mais de ne pas faire de Clerc Millon et d'Armailhac....!! Rolling Eyes


Ludwig Desjardins a écrit:
Également, les bordelais baissent leurs prix dans les mauvais millésimes,

En fait...c'est faux.....les prix reste exactement les même dans les mauvais millésimes.......et double dans les bons....! Laughing Laughing Laughing





Danny Moscato

Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Michel Therrien le Mar 17 Mai 2011 - 8:05

Bienvenue Danny. cheers

Une dégustation 97 vs 98 vs 99 serait de mise.
J'ai toujours eu un penchant pour le millésime 99.
Ornellaia 97 de ma cave n'attends que cela.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8818
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Ludwig Desjardins le Mar 17 Mai 2011 - 8:41

En fait que le producteur commercialise ou non dans un millésime médiocre n'est pas très important. Ce qui est important c'est le prix en bout de ligne et le fait que le consommateur achètera ou non. Ce n'est pas une marque de respect envers l'amateur qui a toujours le choix d'acheter, mais surtout une décision d'affaire.

Est-ce que Clos des Papes aurait dû ne rien commercialiser en 2002 par exemple? Cela n'a pas du tout affecté la réputation du cru et les fidèles sont toujours au rendez-vous par la suite.

Ludwig Desjardins

Messages : 4875
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Ornellaia 1997-2008 Empty Re: Ornellaia 1997-2008

Message par Jean-Sebastien Rivard le Mar 17 Mai 2011 - 11:04

Pour ma part, peux importe qu'on le considère cher ou non, c'est pour moi un achat avisé chaque année.

J'ai vécu de grands moments avec le 1998 et le 2000. J'avais été un peu déçu du 1996 tandis que le 2001, un vin immense, avait tenu tête sans gêne à un Pavie 2003.

Aujourd'hui, je considère que j'en ai plus pour mon argent qu'avec les Bordeaux du même prix.

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum