Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation Meursault-Charmes 2007

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Invité le Mar 14 Juin 2011 - 15:12

Bon, là je commence à avoir vraiment, mais vraiment hâte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Mer 15 Juin 2011 - 18:31

Toutes les bouteilles sont en cave et se feront berçées tout doucement jusqu'à vendredi soir. Elles seront transvidées dans des bouteilles identiques tout juste avant la dégustation.
Une belle dégustation en semi aveugle avec les ténors de l'appellation avec Buisson-Charles, Lafon, Germain, Roulot et Antoine Jobard...............ainsi que Latour-Giraud, Michel Bouzereau et Girardin.
Je suis convaincu que nous aurons des surprises de taille! Cool

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Jeu 16 Juin 2011 - 9:29

Des tyles très différents c'est certain. Avanatge potentiel à la sublime parcelle de lafon. Le "must" du terroir Charmes. Meilleur endroit c'est certain!
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Jeu 16 Juin 2011 - 12:01

Un petit "cadeau" avant votre dégustation...

Meursault-Charmes 1979 - François Jobard

S'il est un cru qui identifie à coup sûr le style des vins de Meursault, c'est bien Charmes. Cette évidente observation est même particulièrement notable lorsqu'il s'agit de définir quels sont les amateurs qui apprécient "vraiment" la plus grande - en superficie - des communes de la Côte des blancs. Ceux qui n'ont pas de relation particulière avec ce cru aiment en général mieux les vins de Puligny ou de Chassagne car l'opulence du cru, son côté glycériné et sa texture très souvent visqueuse en font un modèle qui mêlerait presque la douceur tactile des vins liquoreux avec la sècheresse des crus les plus secs et même une étonnante "sauvagerie" dans les années de fraîcheur, un peu tardives. Il n'est je pense aucun vin plus puissant que lui en Bourgogne dans le monde des blancs et sa richesse est souvent assez proche de celle d'un Bâtard-Montrachet sur une partition aromatique plus florale et un rien moins brutale.

Cru de mi-plat, très caillouteux et étendu, les Charmes regardent le levant et sont enclavés entre les Genevrières, les Perrières du dessous et les Combettes de Puligny-Montrachet. Ce vaste ensemble caillouteux et argilo-calcaire est assez uniforme en dépit des classifications qui sont très souvent opérées et qui minorent le haut par rapport au bas du climat. Bien entendu l'ensemble des vignes sises sous les Perrières est en général un rien plus précoce et marqué par un substrat caillouteux qui leur confère une énergie rare, mais la partie médiane est également bien dotée même si les sols se font un peu plus argileux à certains endroits. Les vins acquièrent alors un fruit et une profondeur qui complexifient encore la trame tendue et un peu plus brutale qui marque les vins des parties hautes. J'aime beaucoup la densité et le velouté de ces deux zones en signifiant toutefois que le fameux "plat des Charmes" situés juste sous le Clos des Perrières est naturellement - potentiellement - le plus régulier et le plus complet.

La question des parties basses est à mon sens une fausse bonne énigme qui occupe trop d'observateurs se fondant sur une approche "cartographique". Les Charmes du bas seraient "moins" bien placés donc moins denses, moins complexes et surtout moins racés. Le véritable problème est que de nombreux producteurs s'occupent de cette partie et qu'il est souvent fort difficile de situer à l'aveugle le "carré" qui a servi à générer le vin! D'autant que de nombreuses vieilles vignes sont ici en production. Les sols y sont quand même plus lourds et ressuient moins vite mais la terre est fine, les cailloux encore bien présents et la classe naturelle du terroir indéniable. Après en avoir douté au début de ma vie de dégustateur je dois bien avouer qu'aujourd'hui je préfèrerais de beaux raisins provenant du bas que de médiocres grappes du haut! Mais là je vois bien que je ne vous éclaire guère!

François Jobard possède 17 ares dans la partie haute du dessus des Charmes au début du fameux plat cité plus haut. Sa vieille vigne a sans doute produit dans mon esprit parmi les meilleurs vins blancs bourguignon de l'après guerre et son 79 maintes fois dégustés avec lui sur près de trente ans représente depuis toujours mon idéal fait "vin blanc". Celui qui a - avec quelques autres dont les 1985 d'Henri Germain et de Michel - sucité une sorte d'irrepressible passion pour le vin, pour son côté extravagant qui parfois est capable de me procurer un sentiment d'extase proche de la perfection. Il me restait une bouteille offerte par François il y a bien longtemps et je savais que ce vin là était "tout mon meilleur vin blanc du monde" -) à lui seul. Passée la crainte liée au bouchon, impeccable heureusement, le vin se montra bien entendu "parfait".

Couleur or mais juste ce qu'il faut de doré pour affirmer une grande jeunesse encore, brillant, scintillant et... reflets verts en sus. Nez finement mentholé sur de très subtils accents de chèvrefeuille, de jasmin, de verveine et de poire à chair blanche avec ce "je ne sais quoi" qui signe ce terroir de Charmes. Michel dirait "il pue le Charmes" avec un pétillement dans les yeux et un sourire aux commissures des lèvres. Oui il "pue le Charmes" mais tudieu que c'est bon quand cela embaume ainsi, on a l'impression de voir les vignes au moment des vendanges, ces grappes qui coulent dans les caisses, ce suc qui se transforme, ces notes fruitées, florales et minérales qui se mêlent au soleil quand vos mains collent contre les sécateurs... Indescriptible! Et puis la bouche comme on la rêve, celle qu'un jour vous aimeriez simplement pouvoir "approcher" dans vos vinifications tant elle est "tout" ce que vous aimez. Si aérienne, si dense, si racée et si subtilement architecturée. Moi des vins comme celui là me tire des larmes intérieures de bonheur car c'est "cela" la perfection les amis. Je vous souhaite un jour ce choc absolu avec un vin blanc. Après ces derniers "jours de folie" pour le domaine, j'avais besoin de m'étalonner et de "savoir" si vraiment mes goûts étaient les bons eh bien croyez moi Meursault-Charmes 1979 de François Jobard cela rend humble. Quel immense vinificateur! Hors ligne.
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 16 Juin 2011 - 12:39

Quel compte-rendu qui n'est pas sans me rappeler celui portant sur les Combettes 1961 de Ampeau ... des vins de rêve!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7542
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Jeu 16 Juin 2011 - 13:24

À lire et relire.........merci!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Julien Martel le Jeu 16 Juin 2011 - 14:58

Super texte Patrick. Ça me donne le goût d'ouvrir un Charmes de Lafon ce week-end, à défaut d'avoir du Jobard en cave!!
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Ven 17 Juin 2011 - 8:53

C'est ce soir!

Ne pas oublier 8 verres chacun!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Ven 17 Juin 2011 - 10:07

ok.... -(
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Ven 17 Juin 2011 - 10:14

Patrick Essa a écrit:ok.... -(

Nous t'attendons pour quelle heure?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Ven 17 Juin 2011 - 10:18

Aaaarrrrgggghhhhhh vraiment j'enrage d'être si loin de vous! Mais je dois avoir la plupart de ses quilles en cave donc ce WE on refera votre "tasting"! Avec en plus Michelot, Chavy et François Buisson.
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Alex Bélanger le Ven 17 Juin 2011 - 10:23

Toi qui as la chance de t’y promener quotidiennement, tu pourras nous expliquer chaque plant de vigne! Laughing
C’est que c’est grand et complexe, Charmes… oh làlà la carte
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Ven 17 Juin 2011 - 11:10

Je pense qu'il relativement impossible de "tout" dire sur Charmes Alex. Mais quelques photos peut-être...
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Ven 17 Juin 2011 - 18:36

Toutes les bouteilles sont ouvertes et transvidées dans des bouteilles identiques. On fera le jeu des chaussettes en couleur.
Une bouteille semble imparfaite au nez..............j'en ai une autre qui sera à la même température et prête à être éclusée si besoin. Arrow

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Sam 18 Juin 2011 - 14:08

Une dégustation exceptionnelle!
Vraiment difficile et pointu.........un cru dans un même millésime sous des expressions différentes!
Mon top 4 dans l'ordre.

#1 Lafon
#2 Henri Germain
#3 Buisson-Charles et Antoine Jobard vraiment "nez à nez" et bien aérien.
#4 Roulot dans un style austère et soufré initialement.

Une dégustation difficile au sens que j'aime beaucoup plusieurs des vins présents mais surtout les gens les réalisants...........donc peur de se mouiller à fond et donc moins de commentaires tranchants!

J'ai moins apprécié Girardin, Bouzereau et Latour-Giraud.
D'ailleurs Latour-Giraud avait encore une bouteille bouchonnée...........ça commence à en faire beaucoup et que se soit acheté ici au Qc comme à la LCBO. Un travail serait à faire avec les compagnies de bouchon ou je suis vraiment très malchanceux.

Commentaires plus détaillés lorsque j'aurai mon ordi en début de semaine........ma fille me passe le sien quelques minutes! I love you

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Pierre Beauregard le Sam 18 Juin 2011 - 15:47

Michel Therrien a écrit:Une dégustation exceptionnelle!
Vraiment difficile et pointu.........un cru dans un même millésime sous des expressions différentes!

Difficile, je crois comprendre. Dans quel sens "pointu" ?
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1983
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Sam 18 Juin 2011 - 16:38

Pierre Beauregard a écrit:
Michel Therrien a écrit:Une dégustation exceptionnelle!
Vraiment difficile et pointu.........un cru dans un même millésime sous des expressions différentes!

Difficile, je crois comprendre. Dans quel sens "pointu" ?

Au sens de très précise, très spécialisée.......

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 18 Juin 2011 - 18:10

Un petit retour rapide sur cette dégustation de haut niveau... Tout d'abord, merci à Natacha et Michel pour l'accueil toujours aussi sympathique! Un merci particulier à Alex Bélanger pour son travail de la carte avec l'indication des différentes parcelles! Shocked Un travail de pro!

Plusieurs constat pour ma part:

8 producteurs sur la même appellation, le même millésime, c'est ardu et ça demande beaucoup de concentration pour tenter de bien cerner les différences... Ce que j'ai encore passablement de difficulté (à mon avis!). J'y ai malgré tout, distingué différents style dans les vins.

Des vins qui malgré la jeunesse, m'ont semblé relativement ouvert et accessible pour la plupart... L'acidité était bien présente, mais certainement pas dérangeante.

Malgré leur prix inférieurs, je n'ai pas trouvé que Latour-Giraud et que Girardin ont mal paru... Moins de profondeur que mon trio de tête et surtout moins de complexité que les grands, mais ça m'a semblé être de solides RQP. Dommage pour Latour-Giraud que j'affectionne particulièrement, c'est la deuxième bouteilles bouchonnés cette semaine avec ce producteur... et la troisième sur un nombre restreint de bouteilles ouvertes!

Mon top trois:

Henri Germain
Buisson-Charles
Lafon (malgré un élevage encore très présent)

Peu aimé Jobard... Et déçu de Roulot!! Pour le reste, ça comblait mes attentes!

Les vins de la Paulée post-dégustation:
Chassage-Montrachet 1er Cru Morgeot 2007 Henri Germain.... Merci Michel
Meursault 1er Cru Les Charmes 2006 Domaine Mikulski........... Merci Alex
Corton Rognet 2005 Domaine Chevalier............................... Merci Mélanie et Éric
Vosne-Romanée 1er Cru Clos des Réas 2002 Michel Gros........ Mon offrande
Domaine de Trévallon 2006............................................... Merci Daniel
Mas de Bressandes 2009 Quintessence Costières-de-Nîmes.... Merci Pierre
Gevrey-Chambertin 1er Cru Le Fontenys 2002 Domaine Sérafin..Merci Mélanie et Éric

Un CR détaillé suivra dès que j'ai quelques minutes devant moi!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1092
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 20 Juin 2011 - 18:33

Dégustation fascinante donc, avec un alignement de rêve! Deux des domaines les plus en vue de la Bourgogne, avec en prime plusieurs maisons murisaltiennes historiques. Quoi demander de plus??

En mise en bouche, à l’aveugle (sauf pour moi!) :

Henri Germain Limozin meursault 2007 : Nez de poire blanche, de menthe douce, avec quelques notes grillées. L’aération amènera des notes florales et même poivrées, signant un bouquet racé et complexe. La bouche est tendre à l’attaque, puis s’affine, devenant plus aérienne en son milieu. La finale de fort bonne longueur est encore un brin serrée pour l’heure. Beaucoup de fond et de complexité pour ce village hors classe! Excellent.

Puis la dégustation, en semi-aveugle :

Henri Germain Charmes meursault 1er cru 2007 : Très beau nez de fruits blancs mûrs, mais frais, d’acacia et de pierre chaude. Bouche droite, ciselée, avec du fond, mais beaucoup de droiture pour l’heure. Excellente longueur, avec une finale puissante et serrée, mais dotée d’éclat et d’équilibre. Ça commence fort et ça ressemble drôlement, en plus tellurique et moins accessible, au vin de mise en bouche! Les ressemblances ne trompent pas. Superbe.

Comtes Lafon Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez plus discret, fumé, avec des notes de peau d’orange, puis de réglisse et de caramel au beurre. La bouche fait montre d’un grain très fin et d’une excellente tension interne. Je trouve que le tout manque un peu de chair et d’intensité pour l’heure … Je suis passé à côté du vin, qui a révélé une réelle délicatesse à l’aération sans toutefois m’épater comme je l’espérais. À revoir? Très bien, voire davantage.

Vincent Girardin Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez ouvert sur les fruits jaunes, avec des notes exotiques rappelant la mangue et l’ananas. La bouche a de l’éclat, un beau volume, sans lourdeur. Élevage discret qui se manifeste par quelques notes fumées. Finale de bonne longueur, portée par des amers fins qui prolongent l’impression de concentration. Un vin peut-être plus accessible que j’ai fort bien goûté, le plaçant très haut à l’aveugle. L’aération montre peut-être moins de fond que mes autres préférés, n’empêche que c’est à mon sens un rapport qualité/prix ahurissant. Excellent.

Buisson-Charles Charmes meursault 1er cru 2007 : Un peu d’élevage au nez, sur le pain grillé et la vanille, laisseront place à de belles notes de fruits jaunes, de fleur mauve et d’amande douce. La bouche est volumineuse, plutôt grasse, sans toutefois que le grain ne paraisse lourd ou pâteux. Cette impression tactile qui témoigne de la concentration du cru me plaît énormément, même si pour l’heure l’expression aromatique est moins flamboyante que la chair. Très longue finale avec une superbe persistance aromatique. Fort bel équilibre dans un style opulent et mûr. Superbe.

Roulot Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez intensément grillé et réduit initialement qui cèdera le pas à des notes d’agrumes frais et de fumé, tout en demeurant réticent. La bouche est juvénile, fougueuse, énergique. On ne pourrait trouver un style plus distinct au précédent … et pourtant, deux interprétations qui me comblent! Celle-ci est ciselée, intense, difficile à lire toutefois, mais d’une longueur admirable. Superbe.

Michel Bouzereau Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez ouvert et mûr sur des notes de lilas, d’abricot, de fumée et de mangue. Un nez charmant que j’aime bien. La bouche me semble moins accomplie, avec une acidité un peu dissociée et moins de longueur que sur les vins précédents. Un vin qui devrait s’ouvrir plus rapidement que les deux précédents et qu’il fera indéniablement bon boire avant, un peu à la manière du Girardin, que j’ai néanmoins préféré. Très bien.

Latour-Giraud Charmes meursault 1er cru 2007 : Nez avec un boisé à l’avant-scène, sur des notes de caramel, de vanille et de grillé. La bouche est moyennement expressive, droite, nettement plus légère m’a-t-il semblé, et peu longue. Un joli vin, certes, mais comme le précédent, pas au niveau des autres. Très bien, au plus.

Antoine Jobard Charmes meursault 1er cru 2007 : Une touche de soufre au nez, puis de la mangue, des fruits jaunes, des pierres chaudes et de la fumée … sorte d’hybride entre Germain, Buisson-Charles et Roulot. L’attaque est ronde, avec une belle chair. Rapidement une vive acidité prend le dessus en brime l’expression. Finale longue certes, mais intensément acide, avec de l’amertume. Un vin masculin et concentré, que j’ai plutôt mal goûté, vous l’aurez deviné! Un autre à revoir, bref.

Podium personnel composé de Buisson-Charles (pour la texture et la suavité du vin, avec beaucoup de fond), Girardin (pour le caractère séduisant et immédiat, sans être superficiel), Roulot (pour l’intensité, la précision, le caractère sans concession) et le Germain (pour la race, la précision et la limpidité de ce vin juste mûr, sans artifices). J’aimerais bien regoûter Lafon et Jobard dans un autre contexte, mais surtout plus tard!
Merci aux organisateurs et aux hôtes. Un superbe moment d’apprentissage avec des vins issus de ce cru hors pair, dont les caractéristiques semblent particulièrement adaptées à un millésime comme 2007.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7542
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Mar 21 Juin 2011 - 0:59

Merci pour ces appréciations Vincent. Une petite remarque qui me vient à l'esprIt "comme ça". Henri Germain, ce sont les vins de Jean-François Germain, Vincent Girardin en partie ceux d'Eric Germain son frère, François Jobard celui d'Antoine Jobard. En compagnie du nôtre ce sont les vins d'une même "famille" car nous sommes tous "cousins" Et j'aime ces moments où l'on se retrouve ensemble...
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Mar 21 Juin 2011 - 20:34

Un retour sur la classe de maître: Meursault 1er cru Charmes 2007

Tout d'abord merci à tous pour avoir faciliter l'organisation de cette soirée. De belles offrandes.
Un merci spécial à Daniel Gauthier d'avoir apporté Roulot et Jobard directement de Paris et ainsi dans ses limites personnelles aux douanes........grande générosité!
Merci à Alex Bélanger pour l'excellente carte topographique avec le parcellaire de chaque producteur i:e son emplacement exact.........il a été en communication avec quasi chaque producteur!
Quelques nouveaux à ce genre de dégustation......Éric et Mélanie tout comme Adam.......bienvenue!

Meursault Limozin 2007, Henri Germain
Vin de calibration offert par Vincent.
Poires et notes grillées. Ça sent la thématique! Le vin est bien oiuvert, mûr et épicé. Un beau gras d'attaque, une belle tension affine l'ensemble puis une longue finale sur des notes de pain grillé. J'ai beaucoup aimé et misé sur un Meursault 2008. 16,5-17/20. Limozin de Germain c'est fameux!


Puis la dégustation, en semi-aveugle........bouteilles identiques bordelaises et jeu des chaussettes.

Meursault 1er cru Charmes 2007

Henri Germain
0,642 ha entre Dessus et Dessous dont 0,4 comme proprio et 0,24 en métayage. Chaussette Verte XX.
Un nez similaire au Limozin! Bien ouvert, belle ampleur, supplément de gras et également de fraîcheur. Grand vin avec la "patte Germain" que je pense (?) reconnaître avec des notes un peu réduites et grillées.
17,5-18/20.

Comtes Lafon
1,71 ha dans le Dessus. Chaussette Orange XX.
Poires et notes de menthe fraîche...........Pat Essa m'a toujours dit que l'arôme de menthe était noble à Meursault. Ample et gras, vaporeux et aérien en milieu de bouche puis grande longueur et "mon fameux" retour aqueux d'arrière bouche qui "nettoie" l'ensemble avec fraîcheur. Harmonie et émotion. 18,5/20. Un grand vin.

Vincent Girardin
1 ha dans le Dessus provenant d'achats de moûts ou de raisins. Chaussette Lilas.
Un nez plus discret. Le vin est droit et puissant puis une amertume un peu grasse perturbe la finale. Drôle de vin. Narvaux semble nettement mieux réussi chez Girardin selon mes expériences.

Buisson-Charles
0,17 ha dans le Dessus. En chaussette Orange.
Une pointe boisée puis des poires mûres, un brin d'exotisme également. La bouche est ample, peu grasse puis l'envol survient en milieu de bouche avec un vin adhérent et vaporeux en même temps. La finale sur des notes beurrées et surtout de pain grillé me font penser à Buisson-Charles...............Patrick aime bien aussi le pain grillé, il me semble. 17-17,5/20.

Roulot
0,27 ha dans le Dessous. En chaussette Verte.
Un nez doté d'exubérance et j'y ai même décélé des notes d'orange et de soufre?
Le vin est droit et puissant avec une mâche qui me semble plus craquante. La finale est un brin austère avec une minéralité plus lourde. J'ai eu un plaisir ambivalent..........exubérance en 2007 au nez mais sévérité en bouche.........mon coeur balance. 16,5-17/20.

Michel Bouzereau
0,5 ha dans le Dessus. En chaussette Lilas XX.
Un très joli nez de noisette et d'agrumes. La bouche est assez droite, quasi tannique vers la finale qui elle est aussi portée par l'amertume. Bien fait mais pas en place actuellement. 16/20.

Latour-Giraud
0,5 ha entre Dessus et Dessous. En chaussette Rose.
Notes florales dominantes avec un peu de poires. Bouche ample, ensemble frais, belle petite mâche avec finale saline quoique courte. Joli vin sans complexité et longueur. 15,5-16/20.

Antoine Jobard
0,17 ha dans le Dessus. En chaussette Bleue.
Menthol frais et fines épices avec des notes de poires et de pain grillé.........complexité. Bouche qui a des similitudes avec le vin #4 (pas encore dévoilé). C'est ample et frais, plutôt aérien mais sans la vapeur du #4. Puis finale bien expansive avec sève et fraîcheur. Est-ce qu'Antoine "travaille" pour un supplément de chair p/r à son père et ainsi, un vin plus accessible en jeunesse? J'ai beaucoup aimé.
Vraiment nez-à-nez avec le #4.......17-17,5/20.

Quelques remarques générales

* Une bonne similitude entre les bouches de Jobard, Buisson-Charles et Lafon........un côté aérien et vaporeux!

* J'ai peu aimé les amertumes exprimées par Girardin et Bouzereau.

* Roulot semble mettre plus de soufre.....un peu comme Carillon à Puligny? Une robe plus que pâle pour un Meursault!

* Vraiment content d'avoir beaucoup aimé les vins que je mets en cave......ça confirme les achats depuis 2004 pour Henri Germain, depuis 2001 pour Lafon et depuis 2007 pour Buisson-Charles.

* Un podium personnel,
#1 Lafon
#2 Henri Germain
#3 Buisson-Charles et Antoine Jobard

* Restera-t-il un peu d'argent pour acheter aussi des Antoine Jobard?


Merci encore à tous..............vraiment une belle gang!

ps: Alex, si tu as fini de déguster, tu peux mettre quelques photos et surtout ta merveilleuse carte!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Julien Martel le Mar 21 Juin 2011 - 21:14

J'aimerais savoir qu'est-ce qu'un vin vaporeux...? Merci Question
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Alex Bélanger le Mar 21 Juin 2011 - 23:05

Merci Michel!

Pour la carte, j’attends toujours le retour de Latour-Giraud, qui ne devrait tarder (la saison précoce bouscule l’équipe, m’a-t-on dit)
avatar
Alex Bélanger

Messages : 655
Date d'inscription : 22/03/2010
Age : 32
Localisation : Montréal, Québec

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alexandrebelanger.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Patrick Essa le Mer 22 Juin 2011 - 1:38

Juste


Dernière édition par Patrick Essa le Mer 22 Juin 2011 - 15:32, édité 2 fois
avatar
Patrick Essa

Messages : 970
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Michel Therrien le Mer 22 Juin 2011 - 8:54

Julien Martel a écrit:J'aimerais savoir qu'est-ce qu'un vin vaporeux...? Merci Question


Un vin pour prendre le train.......... Laughing

Plus sérieusement, c'est un terme que j'utilise parfois pour décrire une sensation de plénitude entre langue et palais dans une appréciation de vin aérien.........une sorte de texture aérienne! Idea

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7676
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation Meursault-Charmes 2007

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum