Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Message par Gael Giraud le Sam 7 Mai 2011 - 12:56

tu l'aurais sûrement placé d'abord devant toi, puis derrière la cravate Very Happy

Gael Giraud

Messages : 1882
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Message par Michel Therrien le Ven 13 Mai 2011 - 8:30

Il n'y a pas que notre groupe qui ose mettre du Clos Rougeard dans une soirée exceptionnelle. Une confrontation directe avec Latour 89 et Haut-Brion 90 pour Le Bourg 89!
LPV Dégustations éclectiques

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7302
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Message par Simon Grenier le Ven 13 Mai 2011 - 12:13

Bonjour à tous,

Quelle belle soirée vous semblez avoir eue! Très content de vous lire. N'ayant pas accès à ce genre de vin pour le moment, espérant un jour que ça arrivera, j'aime bien votre partage qui me permet d'imaginer un peu ce que ça peut être que de toucher à si grand!

Simon Grenier

Messages : 469
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Message par Frederik Boivin le Ven 13 Mai 2011 - 12:54

Je pense encore au Vega-Sicilia Unico 1998...

Frederik Boivin

Messages : 1756
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bon voilà ....la dégustation Qu'est-ce qu'un grand vin ?

Message par Martin Letarte le Lun 16 Mai 2011 - 17:27

Bon en premier lieu, je remercie tous les participants pour leurs coups de cœur pendant et après la dégustation. Des remerciements à Lan et à Bruno Soutif grâce à eux la dégustation fût appréciée de tous. Nous avons passé une très belle soirée , les vins étaient grands pour des raisons différentes. Cette dégustation nous a amené à mieux comprendre le style de chacun.



Egly-Ouriet, Blanc de Noirs. Les gens ont beaucoup appréciés …je l’ai manqué…ouppps



Gruaud Larose 1982. Ah le millésime 82, robe évolué, nez d’une élégance et un beau côté aérien vers la troisième phase le sous-bois, cuir, beaucoup de poivron vert. La bouche dans la même direction, les arômes sont semblables avec beaucoup de finesse et d’une belle longueur. Ce qui l’avantage est son âge, nous sommes à la rencontre d’un vin très bien épanoui.



Clos Rougeard, le Poyeux 1989. Très étonné de la jeunesse du vin, je l’avais goûté voilà déjà dix ans et le vin a peu évolué pour le nombre année. Des arômes de deuxième phase, le poivron vert est mentionné. Pour moi nous sommes d’avantage sur la feuille de tomate…..belle harmonie en bouche quoiqu’ un petit vide en milieu bouche….belle longueur. Les gens ont beaucoup apprécié ….. avec raison, mais si vous avez la chance un jour de boire le Bourg 1989…..oufff



Casanova di Neri , Cerretalto 1999 . Un vin avec une robe évolué, mais il a qu’en même 12 ans. La structure est pleine…..note de tabac, goudron, fleur, cuir. En bouche l’équilibre est belle….un vin bien fait qui fini malheureusement sur un manque d’aérien. Une impression qui m’arrive souvent avec les vins Italiens, mais je crois que c’est moi qui n’arrive pas à bien les comprendre.



Clos Rougeard, le Poyeux 2005. Très très beau vin, très serré, une structure très harmonieuse du début à la fin. Tout est présent…acidité, fruit, équilibre alcool, tanins d’une finesse remarquable. Un de mes plus beaux vins.



Romanée-Conti, Saint-Vivant 2004. Hummm…un peu de déception au nez. Comme souvenir j’avais eu un vin avec un bouquet très spectaculaire. Ce ne fût pas le cas, un cran en dessous de la première fois…..trop d’air à mon avis. En bouche un petit peu la même chose, mais la race et l’élégance est au rendez-vous…. Il y avait un petit je ne sais pas aérien que les autres exprimaient d’une facon très différente…. Certains étaient d’accord et d’autres pas….j’avais peut-être une influence parce qu’il était mon vin….loll Sans être le Grand Romanée St-Vivant de la DRC, sans être un vin noté 99/100 pour sa structure….si on le regarde du côté petit millésime je crois qu’il était grand.



Rousseau, Ruchottes-Chambertin 2006. Un vin au premier nez que je trouvais assez élevé et fluide. Par la suite une épaisseur qui enveloppait la bouche…..très fine et élégante. Peu à peu, la matière prenait le dessus sur un élevage présent. Un vin très bien fait d’une belle finesse….très beau vin.



Château Rayas, 2005. Bien en entendu…Rayas est Rayas, et dans la vie de tous les jours il est très difficile d’en passer un à Lan. J e l’appelle …ma bibitte à Rayas. Encore une fois je remarque que le vin a perdu son premier nez…..perdu son premier nez qui lui appartient si bien. Le poivre blanc s’exprime avec beaucoup d’intensité. Même chose pour la bouche qui le rend beaucoup moins accessible, une bouche très rugueuse en finale…le poivre. Mais ceci n’enlève pas la grandeur de sa structure, mais il faut repasser un autre jour pour la grande magie de Rayas.



Henri Bonneau, Réserve des Célestins 2000. Oui, un vin qui avait un style de Barolo à cause du côté oxydatif. Un vin très droit d’un style unique en châteauneuf, peu de sucrosité, d’une belle élégance, fraîcheur et belle longueur. Sans être un des très grand Bonneau , on voit la race de ce producteur. On aime où pas.



E.Guigal, La Turque 2005. Ah ce vin, j’ai beaucoup de difficulté a apprécier à sa juste valeur. Un vin très jeune, très serré, belle structure équilibré, et une modernisation très évidente. Voilà mon handicap devant ce vin, mais je dois avouer que celui-ci me plait plus qu’à l’habitude. L’oxygénation donné au vin la rendu un peu dure et moins vanillé….ce que j’aime bien. Un très grand vin à en devenir.



Chapoutier, Ermitage L’Orée 2000. Je dois avouer que j’ai l’impression d’avoir manqué les blancs. Un nez très charmeur, beaucoup d’élevage, très élégant. La bouche est un peu dans la même direction mais avec plus de fruits et de fleurs.



Chave, Hermitage 2002. Un vin de belle structure, très élégant qui a besoin de temps pour s’épanouir….à revoir



Rieussec, Sauternes 2001. Belle finale, je ne suis pas un grand amateur de sauternes. Mais j’ai bien aimé celui-là, d’une belle finesse, fraîcheur et une belle longueur.



Pour les autres….



Egon Muller 2006. Wow quel grand vin....merci Olivier.....et quelques jours ...semaine après aussi grand..

Clair Clos St-Jacques 1994. Beau vin agréable en finesse…beaucoup aimé merci Alex

Cécile Tremblay Chambole les Feusselottes 2008.De la petite finesse, plusieurs ont passés à côté je crois…le lendemain de la petite dentelle et très belle équilibre. merci Eric

Clos des Lambrays 2002. Très belle bouteille, je crains par moment les 2002 et celui-là était très beaux.. merci Michel et Natacha



Merci à tous pour cette merveilleuse soirée

Martin Letarte

Messages : 455
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum