Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Bordeaux primeurs 2010

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 30 Juin 2011 - 14:55

Et Duhart à 155$!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7217
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 15:03

UBUESQUE !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 15:19

Ca sent Ausone à 2135 dollars !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alexandre Trudel le Jeu 30 Juin 2011 - 16:33

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Si je n'achèterai pas ces vins à ces prix, une telle condamnation m'apparaît injustifiée.

Tu es trop tolérant. Même Parker en rajoute (en interview avec Chartier):
"I kept Bordeaux because I think it plays to my strength, which is the ability to taste en primeur. I’ve done that well and I have a track record of being very good. To tell you the truth, dealing with the Bordelais, my wife can tell you, when I go over there for two weeks, they are not fun and they are never happy. They are like banks!"

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 30 Juin 2011 - 17:27

Pas du tout, c'est simplement que je refuse de juger une pratique commerciale, à moins qu'elle soit frauduleuse. À chacun de mener sa barque comme il l'entend. Comme client potentiel je peux décider ou non d'acheter, trouver le prix juste ou pas et même croire que telle politique de prix est avisée commercialement ou non, mais sans plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7217
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 17:32

Beh moi je trouve ça honteux et frustrant. Et c'est un système que je ne cautionne pas. Je leur souhaite un gros retour de baton dans la figure (pour rester très poli), même si je sais qu'il n'arrivera pas.

Ce qui m'intrigue, c'est pourquoi tu refuses de juger ? Principe ?
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alexandre Trudel le Jeu 30 Juin 2011 - 17:44

Je me permets de juger le marchand en tant que client. Après, bien sûr, ils sont libres de proposer les prix qu'ils veulent, on ne parle pas de problème légal... mais plutôt moral (c'est un gros mot, je sais). Comme je l'ai dit plus haut, je considère que leur stratégie spéculative est surtout motivée par des rendements à court terme, et qu'à long terme, les bordelais se tirent dans le pied. Ils vont se fermer à une partie de leur marché traditionnel qui va lui tourner le dos (on voit juste en lisant ce forum que plusieurs se sentent outrés et qu'ils vont bouder les ventes primeurs en 2010). Et, avec cette politique des prix, ils ne peuvent pas espérer convaincre et convertir toute une jeune génération vraiment ouverte et intéressée par le vin. Les jeunes dans la vingtaine ou la trentaine, qui ne sont pas millionnaires mais qui veulent apprécier le bon vin, ne vont certainement pas se tourner vers Bordeaux dans ce contexte - ils iront voir ailleurs, tout simplement. Le pari des bordelais est que les nouveaux marchés (Asie, Russie, etc.) pourra compenser cette perte. Je n'en suis vraiment pas persuadé, mais je me trompe peut-être.

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alexandre Trudel le Jeu 30 Juin 2011 - 17:56

C'est drôle de voir comment l'histoire se répète. Vous vous souvenez comment nous avions réagi devant les prix en 2000, puis en 2003, et enfin en 2005. 2009 semblait avoir atteint les limites de l'imagination, mais ce n'était qu'une illusion. Personnellement, j'ai l'impression que tout ça commence à ressembler à une grosse bulle complètement déconnectée du réel. C'est ce genre de bulle qui crée des krach économique comme le dernier - pas si lointain il me semble - qui a atteint les USA en plein coeur avant d'entraîner le reste de la planète. Je ne vois pas pourquoi on devrait éviter de "juger" de telles pratiques - comme si le monde du commerce était par-delà tout jugement.

Avec Gaël et le père Ubu, je leur crie un gros MERDRE.

"Tous les grands événements et personnages historiques se
répètent pour ainsi dire deux fois : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce".


Dernière édition par Alexandre Trudel le Jeu 30 Juin 2011 - 17:59, édité 1 fois

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Michel Therrien le Jeu 30 Juin 2011 - 17:58

Gael Giraud a écrit:UBUESQUE !

Merci Gaël pour ce mot nouveau pour moi.
Je vais me coucher à Agadir, ce soir, moins ignorant! study

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7390
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 17:59

Faux, car on est tellement cons qu'on achètera à la première baisse (type 2008) en se disant que c'est une affaire et que ça reviendra plus des prix bas d'même...

En tout cas, moi en ce moment j'achète des 08 et 06 et antèrieurs et je m'en veux car je fais leur jeu.

Le problème, c'est que c'est bon un bon Bordeaux...
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 18:00

Avec plaisir Michel ! Bonne nuit. Sleep
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 30 Juin 2011 - 18:49

Alexandre Trudel a écrit:C'est drôle de voir comment l'histoire se répète. Vous vous souvenez comment nous avions réagi devant les prix en 2000, puis en 2003, et enfin en 2005. 2009 semblait avoir atteint les limites de l'imagination, mais ce n'était qu'une illusion. Personnellement, j'ai l'impression que tout ça commence à ressembler à une grosse bulle complètement déconnectée du réel. C'est ce genre de bulle qui crée des krach économique comme le dernier - pas si lointain il me semble - qui a atteint les USA en plein coeur avant d'entraîner le reste de la planète. Je ne vois pas pourquoi on devrait éviter de "juger" de telles pratiques - comme si le monde du commerce était par-delà tout jugement.

Avec Gaël et le père Ubu, je leur crie un gros MERDRE.

"Tous les grands événements et personnages historiques se
répètent pour ainsi dire deux fois : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce".

Ce que tu proposes comme jugement ici est précisément ce à quoi s'autoriserait justement Vincent, condamnant une pratique commerciale mal avisée. Il n'est peut-être tout simplement pas d'accord avec ton analyse. Pour le reste, à moins qu'on ne pense que les domaines doivent devenir des entreprises à buts non lucratifs ou charitables, une autre position que celle de Vincent est assez vaine. C'est comme pour la politique en démocratie: il est ridicule de condamner les partis ou les dirigeants s'ils demeurent appuyés par les électeurs: ce sont les acheteurs de ces vins qui sont cons, pas ceux qui essaient de les vendre à ce prix.


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Jeu 30 Juin 2011 - 21:51, édité 2 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 19:08

Certes, la perspective ultra libérale autorise toutes les facéties à tous ces pitres.

De là à dire ensuite qu'ils ont raison et que rien ne sert de les condamner, je n'irai pas jusque-là.

Sinon, autant se mettre tout de suite à 4 pattes... (excusez l'image pas très classe...)


Dernière édition par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 19:43, édité 1 fois
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 19:12

Il ne me semble pas ridicule de condamner, ni de sanctionner, au contraire, ce devrait même être une "obligation".

Et nous le faisons tous ici ou presque... en refusant ces 2010.

Le "combat" (on ne parle que de vin, je sais...) passe aussi par le débat, l'information et les sites comme la Paulée qui permettent de diffuser le mécontentement.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alexandre Trudel le Jeu 30 Juin 2011 - 19:13

Franz-E. Schürch a écrit: Pour le reste, à moins qu'on ne pense que les domaines doivent devenir des entreprises à buts non lucratifs ou charitables, une autre position que celle de Vincent est assez vaine. C'est comme pour la politique en démocratie: il est ridicule de condamner les partis ou les dirigeants s'ils demeurent appuyés par les électeurs: ce sont les acheteurs de ces vins qui sont cons, pas ceux qui essaient de les vendre à ce prix.

Bien d'accord. Je critique justement une pratique commerciale que je juge "mal avisée". Cela dit, il me semble que, à tord ou à raison, d'autres régions vinicoles respectables ne traînent pas cette image de "banquiers assoiffés de blé" (et qui pourraient vendre tout et n'importe quoi tant que ça rapporte) que les bordelais s'amusent à perpétuer avec acharnement.

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Daniel.Thai le Jeu 30 Juin 2011 - 20:05

Château de Fargues à $189 au même prix que j'ai payé pour le millésime 2001 il y a deux semaines. Palmer à $490 au même prix 2009. C'est dommage, J'aime bien Palmer mais pas à ce prix là. Il produit excellent vin voire grand même dans les pétits milléismes comme 1998, 2002 et 2004. On peut encore trouver 2002, millésime sous évalué, à $139. J'en ai fait venir de Terre Neuve en même temps que Château de Fargues. Livraison ultra rapide via UPS à $59 pour une caisse de 12 bouteilles. Ces vins de garde ont été conservés dans le cellier à température contrôlée avec une capacité de 25,000 bouteilles (plus pétit que notre SAQ, 70000 bouteilles).
avatar
Daniel.Thai

Messages : 496
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 30 Juin 2011 - 21:49

Gael Giraud a écrit:Il ne me semble pas ridicule de condamner, ni de sanctionner, au contraire, ce devrait même être une "obligation".

Et nous le faisons tous ici ou presque... en refusant ces 2010.

Le "combat" (on ne parle que de vin, je sais...) passe aussi par le débat, l'information et les sites comme la Paulée qui permettent de diffuser le mécontentement.

Je dis pas le contraire, camarade, je dis simplement qu'il serait plus utile de remplir le goulag avec ceux qui achètent à ces prix qu'avec ceux qui vendent.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 30 Juin 2011 - 21:57

Alexandre Trudel a écrit:
Franz-E. Schürch a écrit: Pour le reste, à moins qu'on ne pense que les domaines doivent devenir des entreprises à buts non lucratifs ou charitables, une autre position que celle de Vincent est assez vaine. C'est comme pour la politique en démocratie: il est ridicule de condamner les partis ou les dirigeants s'ils demeurent appuyés par les électeurs: ce sont les acheteurs de ces vins qui sont cons, pas ceux qui essaient de les vendre à ce prix.

Bien d'accord. Je critique justement une pratique commerciale que je juge "mal avisée". Cela dit, il me semble que, à tord ou à raison, d'autres régions vinicoles respectables ne traînent pas cette image de "banquiers assoiffés de blé" (et qui pourraient vendre tout et n'importe quoi tant que ça rapporte) que les bordelais s'amusent à perpétuer avec acharnement.

Excusez ma misanthropie, mais c'est, à ce qu'il me semble, seulement parce qu'elles n'en ont pas l'opportunité que ces autres régions ne deviennent pas "banquiers". Les dernières années nous ont montré par ailleurs que si des producteurs soucieux de voir leurs vins accessibles aux amateurs et dégustés dans les meilleurs conditions par ceux qui veulent et peuvent vraiment les apprécier trouvent parfois des moyens de faire respecter leur volonté et décident de vendre à des prix raisonnables, la plupart du temps, ils sont déjoués par le marché et floués par les intermédiaires qui finissent toujours par faire vendre les vins au maximum fou de leur valeur marchande. Dans ces conditions, je ne suis pas sûr que je préfère que ce soit l'intermédiaire que le producteur qui empoche le profit. Encore une fois, ce sont les acheteurs seuls qui ont le pouvoir de changer cela par les décisions qu'ils prennent. Et je le rappelle, on a beau être plusieurs milliards, ça en prend des mal avisés pour acheter plusieurs centaines de milliers de Mouton à 1000$ la copie.


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Ven 1 Juil 2011 - 18:35, édité 2 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 21:58

Franz-E. Schürch a écrit:
Gael Giraud a écrit:Il ne me semble pas ridicule de condamner, ni de sanctionner, au contraire, ce devrait même être une "obligation".

Et nous le faisons tous ici ou presque... en refusant ces 2010.

Le "combat" (on ne parle que de vin, je sais...) passe aussi par le débat, l'information et les sites comme la Paulée qui permettent de diffuser le mécontentement.

Je dis pas le contraire, camarade, je dis simplement qu'il serait plus utile de remplir le goulag avec ceux qui achètent à ces prix qu'avec ceux qui vendent.

Ca se discute !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 30 Juin 2011 - 22:06

Gael Giraud a écrit:
Franz-E. Schürch a écrit:
Gael Giraud a écrit:Il ne me semble pas ridicule de condamner, ni de sanctionner, au contraire, ce devrait même être une "obligation".

Et nous le faisons tous ici ou presque... en refusant ces 2010.

Le "combat" (on ne parle que de vin, je sais...) passe aussi par le débat, l'information et les sites comme la Paulée qui permettent de diffuser le mécontentement.

Je dis pas le contraire, camarade, je dis simplement qu'il serait plus utile de remplir le goulag avec ceux qui achètent à ces prix qu'avec ceux qui vendent.

Ca se discute !

Je vois pas trop comment. Si on n'est pas d'accord, on n'a qu'à pas acheter. Et c'est certainement ce que je fais, soit dit en passant (je ne dis pas cela pour me proposer comme exemple, mais pour qu'il n'y ait pas de malentendu sur les a priori derrières mes propos). Sinon, il faudrait fixer les prix par une loi mondiale et ensuite organiser une distribution au hasard comme fait parfois la SAQ, mais encore, sur le marché secondaire, si des acheteurs sont prêts à débourser, les vins trouveraient leur prix dément.
Comme je le disais, je suis complètement d'accord avec toi sur la nécessité du débat, mais la cible de ce débat doit être les acheteurs: eux seuls peuvent faire une différence.
Le combat se fait ici comme en démocratie par le vote: on ne peut pas empêcher un con de se présenter, mais on peut toujours ne pas voter pour lui.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Gael Giraud le Jeu 30 Juin 2011 - 22:33

Comme je le disais, je suis complètement d'accord avec toi sur la nécessité du débat, mais la cible de ce débat doit être les acheteurs: eux seuls peuvent faire une différence.
Le combat se fait ici comme en démocratie par le vote: on ne peut pas empêcher un con de se présenter, mais on peut toujours ne pas voter pour lui.

je suis totalement en accord.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Olivier Collin le Jeu 30 Juin 2011 - 22:49

Franz-E. Schürch a écrit: Excusez ma misanthropie, mais c'est, à ce qu'il me semble, seulement parce qu'elles n'en n'ont pas l'opportunité que ces autres régions ne deviennent pas "banquiers".

Ca c'est bien clair dans mon esprit, et c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles les attaques contre Bordeaux me font rire. Il faut se souvenir que le modèle bordelais amène par cycles une grande richesse aux propriétaires, certes, mais également des périodes difficiles. Le cas le plus pathétique fut au début du 20ème siècle : après un millésime d'anthologie en 1900... il a fallu attendre 1920 et 1921 pour revoir de la grande qualité, ce qui a mis à terre pas mal de propriétés ou de propriétaires!

La réalité est que plusieurs châteaux - disons entre 50 et 100 - peuvent se permettre de prendre des risques avec des prix trop élevés pour le marché. Ils peuvent sans problème garder des stocks de millésimes annoncés d'anthologie comme 2009 et 2010, et cela ne les mettra même pas en légère difficulté financière! En plus, il y a les marchés émergents...

L'histoire récente a montré à Bordeaux qu'il vaut mieux réduire les prix sur des millésimes moins spéculatifs (ex. 2008 avec ses premiers crus à moins de 300$) et assurer une bonne vente de ces millésimes, que de laisser le marché de revente engranger les profils. Car ne nous leurrons pas : il y a du monde qui achèterait en primeur du Latour 2009 ou 2010 à 500$ pour le revendre quelques années plus tard avec 100% ou 200% de profit!

Je partage l'avis de Franz : le message le plus efficace à envoyer est de ne pas acheter ET de se souvenir de la progression des prix pour ne voir les prix de futurs millésimes moins reluisants comme des aubaines.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alexandre Trudel le Ven 1 Juil 2011 - 8:19

Franz-E. Schürch a écrit:
Excusez ma misanthropie, mais c'est, à ce qu'il me semble, seulement parce qu'elles n'en n'ont pas l'opportunité que ces autres régions ne deviennent pas "banquiers".

Ça me semble un raccourci plutôt rapide. Je n'idéalise personne - tout le monde dans le monde du vin veut faire de l'argent - mais cet aspect du Bordelais s'est développé dans le temps ; bref, c'est aussi historique et culturel (développement du commerce maritime avec l'Angleterre, forte présence d'étrangers dans le vignoble, éthique protestante, tendance "droitère" lors de la Révolution, etc.).

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Alain Landry le Ven 1 Juil 2011 - 9:16

Ma position est moins rigide...
J'achète des Bordeaux 2010, mais j'achète différemment.
Il ne faut pas condamner en bloc la région pour les excès de certains (quoiqu'ils sont nombreux).

Et... viergeoffensez-vous autant que vous voulez, c'est peut-être bon pour le moral, mais ça ne changera pas grand chose.

En fait, le résumé est qu'il y a 2 acheteurs de Bordeaux 2010, les asiatiques et les américains qui vont revendre aux asiatiques.
avatar
Alain Landry

Messages : 648
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 1 Juil 2011 - 10:51

Quelques petites précisions:
- La raison pour laquelle je ne ''juge'' pas les prix (justement dans le sens moral du terme), c'est que je crois fondamentalement que n'importe qu'elle entreprise est tout à fait libre de vendre son produit ou son service au prix qu'elle veut. Un point c'est tout. Déformation profesionnelle ou académique, mais j'en ai soupé des curés qui condamnent les domaines qui vendent trop chers - leur argument ne reposant que sur le seul fait qu'ils n'ont plus les moyens d'acheter.
- Après cela, je conserve toute ma l'attitude pour discuter du caractère avisé ou pas (à mon humble avis) de quelque politique commerciale. Je partage l'analyse d'Alexandre quant à la coupure qui s'opére actuellement entre Bordeaux et son marché traditionnel.
- Mes achats, je tente de les faire rationnellement avec les moyens que j'ai et ce que je souhaite avoir en cave. La journée où j'aurai les moyens de mettre des (très) grands bordeaux (je parle des noms ici) en cave (parce que les prix auront baissé ou parce que je ferai une tonne d'argent), je le ferai avec plaisir. J'espère cependant que ceux qui ont fait les gorges chaudes sur ces maudits capitalistes de merde se gardent une petite gêne ... mais j'en doute le capitalisme n'ayant pas le mérite de rendre les gens cohérents.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7217
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux primeurs 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum