Derniers sujets
Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


La Bourgogne à la mode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Bourgogne à la mode

Message par Frederick Blais le Mar 7 Juil 2009 - 15:18

Ce n'est plus un secret, la Bourgogne a la cote de plus en plus au détriment d'autres régions autrefois plus populaire parmis les amateur. Je suis les forums de discussions au Québec depuis plusieurs années et depuis environ 2 ans, l'engoument pour cette région a vraiment explosé.

Qu'est-ce qui vous a fait changer de camp? Ou simplement l'évolution de notre qualité de dégustateurs qui fait qu'on est en mesure de mieux les apprécier?

Je suis curieux Smile
avatar
Frederick Blais

Messages : 1797
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Franz-E. Schürch le Mar 7 Juil 2009 - 15:31

J'ai toujours adoré les vins de Bourgogne, mais depuis quelques années, je bois beaucoup plus de "petits" vins de cette région qu'avant. Je ne bois en fait presque que cela. Je buvais avant beaucoup de vins du sud de la France, mais récemment, il me semble qu'ils affichent trop de surmaturité et qu'il sont devenus trop alcooleux. J'étais peut-être avant aussi plus capable de supporter des vins très lourds alors qu'aujourd'hui je préfère nettement boire des vins clairs et peu taniques.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Julien Martel le Mar 7 Juil 2009 - 15:51

Je ne supporte plus les vins costauds, alcooleux et trop extraits. Même en Bourgogne, je vais préférer un vin féminin et sur la finesse, la délicatesse et la complexité subtile des arômes.

Je ne crois pas qu'il y ait plus d'engouement pour cette région; on en est juste plus conscient compte tenu du fait qu'il a plus de forums de discussion qu'avant et que ceux-ci sont plus actifs et plus populeux que jamais.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Marc-Antoine Paquin le Mar 7 Juil 2009 - 16:00

Même chose que Franz, je commence à avoir pas mal de misère avec les surmaturités.

D'accord avec Fred aussi pour dire qu'il y a clairement un engouement pour la Bourgogne depuis quelques années, je me souviens qu'à mes débuts il n'y a pas si longtemps, sur Crus et Saveurs, la Bourgogne était pas mal moins présente dans les discutions et était même souvent pointé du doigt comme une région aux vins surévalués.
avatar
Marc-Antoine Paquin

Messages : 146
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Julien Martel le Mar 7 Juil 2009 - 16:06

Il ne faut pas se mentir, bien que tous les goûts soient dans la nature, aucune région ne produit de vins aussi exceptionnels que la Bourgogne. J'ai bu des vins dans toutes les gammes de prix, mais rien ne me donne autant de palpitations que d'ouvrir un beau Bourgogne.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Olivier Collin le Mar 7 Juil 2009 - 16:25

La Bourgogne a depuis longtemps ses admirateurs, en Suisse, en Belgique et en Allemagne, sans parler des français. Quand je dis longtemps, je parle de plus d'un siècle. L'Amérique du Nord a été plus lente à suivre parce que Bordeaux s'est implanté grâce à son expertise commerciale et au fait que les les amateurs et critiques ont été formés avec ces vins plutôt qu'avec les vins bourguignons. Le amateurs du Québec ne font que rattraper le temps perdu.

Mais de là à y voir une quelque supériorité de la région il y a un pas que j'hésiterais franchement à franchir, contrairement à Julien! Comment comparer un Lafite 1982 à un grand millésime de La Tâche? Ou une Mouline de Guigal à un grand vin de Leroy? Ou plus humblement un Château Musar à un vin bourguignon de prix comparable? Est-il si évident que Beethoven est plus grand que Bach? Ou serait-ce le contraire? Je pense qu'il faut faire attention à ce type d'énoncé qui, finalement, ne fait que confirmer des préjugés solidement mais également arbitrairement encrés dans l'imaginaire des amateurs.

Pendant de nombreuses années, je ne considérais pas avoir les conditions de cave pour garantir le bon vieillissement de nombreux vins de Bourgogne, blancs ou rouges. J'ai donc constitué une jolie sélection de vins bordelais, du Rhône (nord et sud) ainsi qu'une certaine variété de grands et petits vins de garde issus d'ailleurs. Les achats plus nombreux en Bourgogne sont plus récents, mais avec tant d'appellations et de bons producteurs il me semble hasardeux de ne pas avoir une certaine retenue. Je suis toujours navré de voir des bons dégustateurs ne plus pouvoir s'enflammer pour autre chose que la Bourgogne... C'est très triste à mon avis de ne pas savoir apprécier la diversité des grands vins de ce monde.


Dernière édition par Olivier Collin le Mar 7 Juil 2009 - 17:24, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Olivier Collin

Messages : 1984
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Franz-E. Schürch le Mar 7 Juil 2009 - 16:31

Olivier Collin a écrit:La Bourgogne a depuis longtemps ses admirateurs, en Suisse, en Belgique et en Allemagne, sans parler des français. Quand je dis longtemps, je parle de plus d'un siècle. L'Amérique du Nord a été plus lente à suivre parce que Bordeaux s'est implanté grâce à son expertise commerciale et que les amateurs et critiques ont été formés avec ces vins plutôt qu'avec les vins bourguignons. Le amateurs du Québec ne font que rattraper le temps perdu.

Mais de là à y voir une quelque supériorité de la région il y a un pas que j'hésiterais franchement à franchir, contrairement à Julien! Comment comparer un Lafite 1982 à un grand millésime de La Tâche? Ou une Mouline de Guigal à un grand vin de Leroy? Ou plus humblement un Château Musar à un vin bourguignon de prix comparable? Est-il si évident que Beethoven est plus grand que Bach? Ou serait-ce le contraire? Je pense qu'il faut faire attention à ce type d'énoncé qui, finalement, ne fait que confirmer des préjugés solidement mais également arbitrairement encrés dans l'imaginaire des amateurs.

Pendant de nombreuses années, je ne considérais pas avoir les conditions de cave pour garantir le bon vieillissement de nombreux vins de Bourgogne, blancs ou rouges. J'ai donc constitué une joli sélection de vins bordelais, du Rhône (nord et sud) ainsi qu'une certaine variété de grands et petits vins de garde issus d'ailleurs. Les achats plus nombreux en Bourgogne sont plus récents, mais avec tant d'appellations et de bons producteurs il me semble hasardeux de ne pas avoir une certaine retenue. Je suis toujours navré de voir des bons dégustateurs ne plus pouvoir s'enflammer pour autre chose que la Bourgogne... C'est très triste à mon avis de ne pas savoir apprécier la diversité des grands vins de ce monde.

Oh, moi je suis bien d'accord avec toi, mais je ne comprends pas le lien que tu fais avec Beethoven et Bach! Et pour moi, certes, les grands Bordeaux ou Rhône Nord ainsi que les Châteauneuf plus fins comme Rayas, Clos des papes ou Charvin, pour ne pas parler des Piemontais ainsi que de certains Rioja et des exceptions magnifiques telles le Musar n'ont rien à envier à la Bourgogne, à part peut-être (exception faite des Châteauneuf) que les Bourgognes sont plus fins en jeunesse (sans nécessairement être moins fermés) que ces vins, ce qui fait qu'on doive moins les attendre pour avoir affaire à quelque chose de digeste, ce qui est un avantage pour les impatients comme moi.


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Mar 7 Juil 2009 - 20:21, édité 1 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Julien Martel le Mar 7 Juil 2009 - 16:41

Tu te compliques la vie mon Olivier... Tout est question d'émotions, de plaisir, d'appréhension... Le jour où cette passion dépasse ce cadre de plaisir et de partage, je décroche. Et pourquoi pas comparer un Lafite 1982 à un grand millésime de La Tâche? Les deux seront sûrement exceptionnels, mais lequel offrira à ceux qui les goûtent le plus d'émotions, de souvenirs qu'on chérit toute une vie? Vous connaissez déjà mon opinion à cette question. Ça ne veut surtout pas dire qu'on ne peut apprécier autre choise, mais le rapport qualité/plaisir sera inégalé (ma cave ne contient que 35.6% de vins de Bourgogne).
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Olivier Collin le Mar 7 Juil 2009 - 17:22

Je ne me complique pas la vie, mon Julien... simplement pour moi il y a une immense différence entre "aucune région ne produit de vins aussi exceptionnels que la Bourgogne." et "rien ne me donne autant de palpitations que d'ouvrir un beau Bourgogne." Je semble saisir que pour toi ces deux phrases sont essentiellement équivalentes et c'est bien correct.

Franz, je donne un exemple tel Bach/Beethoven pour illustrer à quel point il me semble futile de se placer dans une position où l'on doit choisir un meilleur parmi deux compositeurs immensément doués.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1984
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Julien Martel le Mar 7 Juil 2009 - 17:51

Olivier Collin a écrit:Je ne me complique pas la vie, mon Julien... simplement pour moi il y a une immense différence entre "aucune région ne produit de vins aussi exceptionnels que la Bourgogne." et "rien ne me donne autant de palpitations que d'ouvrir un beau Bourgogne." Je semble saisir que pour toi ces deux phrases sont essentiellement équivalentes et c'est bien correct.

Tu as parfaitement raison, j'aurais du me relire avant d'écrire ça, quand je voulais bel et bien dire la seconde affirmation. Il a certainement des vins exceptionnels dans plusieurs régions, prétendre le contraire ne fait aucun sens. Pour moi cependant, l'ensemble de l'oeuvre est supérieur en Bourgogne, c'est plutôt ce que je voulais dire.

Et ce même débat revient souvent... Les deux camps sortent les mêmes arguments et je savais fort bien à l'avance que mon opinion ne ferait pas l'unanimité. Mais laissez-moi vous poser une question... Connaissez-vous un grand amateur de vin qui a débuté sa passion par la Bourgogne, pour en sortir et ne jamais y revenir, préférant les grands Bordeaux, Rhône, Californiens, Italiens ou autres? Je ne parle pas ici d'un amateur qui a découvert la Bourgogne avec les pinots d'entrée de gamme, mais bien quelqu'un qui a eu la chance de boire de grandes cuvées, de grands producteurs et de grandes appellations. Maintenant, combien connaissez-vous d'amateurs qui ont bu les 1GCC de Bordeaux ou les grosses étiquettes du monde entier et qui ont une obsession pour la Bourgogne? Poser la question c'est y répondre. Il y aura toujours une exception, un ami, un oncle, un parent à qui s'est peut-être arrivé... Mais les chiffres parlent d'eux-mêmes.
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Patrick Ayotte le Mar 7 Juil 2009 - 20:06

Je ne sais pas où me situer face à cet engouement. Pour tout dire, ca me fait peur...

Si tout d'un coup, je me mets a aimer la Bourgogne, peut-être aurais-je d'yeux que pour elle ! Et alors que faire ? Sais pas. Pour le moment, je suis face à la Bourgogne comme je le fut à mes débuts dans le vin face à Bordeaux...en mode observation. J'attend. Je veux connaitre mieux mes goûts qui se précisent tranquillement et qui me donnent beaucoup de plaisir, alors pourquoi changer ? Rien ne me fait autant plaisir qu'une bonne Syrah du Rhône ou un Cab du Chili ces temps-ci...Et les Bordeaux que j'ai en cave ? Et bien ils feront dodo et ne seront que meilleurs dans quelques années !

Je ne dis pas non à la Bourgogne, mais pas tout de suite... Wink

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2878
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Marc-Antoine Paquin le Mar 7 Juil 2009 - 20:37

Tu es très sage Patrick, prend ton temps... Wink

Bien que j'aime beaucoup la Bourgogne et que la majorité de mon argent y va, je ne peux absolument pas être d'accord avec Julien. Toutes les régions ont leurs sublimes et Bordeaux en particulier, outre les exagérations de prix récentes, reste la grande valeur sur de la bonification au long vieillissement. Pour reprendre les mots de Julien, l'ensemble de l'oeuvre à Bordeaux, c'est à dire les 50 (ou même 100) meilleurs domaines, sur la longue garde sont certainement plus consistant que leurs équivalents en Bourgogne lors des 30 dernieres années.

Et qu'il serait triste de se cantonner à une seule région... déjà qu'on reste souvent surtout en France...
avatar
Marc-Antoine Paquin

Messages : 146
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Franz-E. Schürch le Mar 7 Juil 2009 - 20:43

Marc-Antoine Paquin a écrit:Tu es très sage Patrick, prend ton temps... Wink

Bien que j'aime beaucoup la Bourgogne et que la majorité de mon argent y va, je ne peux absolument pas être d'accord avec Julien. Toutes les régions ont leurs sublimes et Bordeaux en particulier, outre les exagérations de prix récentes, reste la grande valeur sur de la bonification au long vieillissement. Pour reprendre les mots de Julien, l'ensemble de l'oeuvre à Bordeaux, c'est à dire les 50 (ou même 100) meilleurs domaines, sur la longue garde sont certainement plus consistant que leurs équivalents en Bourgogne lors des 30 dernieres années.

Et qu'il serait triste de se cantonner à une seule région... déjà qu'on reste souvent surtout en France...

Pour les exagérations de prix, toutefois, ce n'est pas la Bourgogne qui est position de donner la leçon.

Il y a beaucoup de snobisme dans cette mode par ailleurs, comme dans l'anti-Parkérisme. Le snob cherche toujours à se distinguer en prenant la position la plus facile. Or, depuis quelques années, le plus facile, c'est de s'opposer au plus puissant, au plus influent, qui n'aime précisément pas les Bourgogne et à la mode dominante des vins très concentrés.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Frederik Boivin le Mar 7 Juil 2009 - 20:56

intéressante discussion...

lorsque j'ai commencé à m'intéresser sérieusement au vin, il y a de cela 14 ans, un grand sage m'a dit qu'un jour j'apprécierais la bourgogne. Je ne l'aimais guère à cette époque.

Ça m'a pris un gros 12-13 ans avant de voir cette lumière qu'est la bourgogne... en fait que mon palais s'y plaise... et aujourd'hui, j'aimerais boire la bourgogne 1 fois sur 2, facilement. C'est la première fois que je vend une partie de ma cave pour la remplacer par une autre région - burg. Bon, c,est sûr, il y a des considérations économiques qui me rattrapent... mais reste que le numéro 1 dans mon coeur est maintenant la bourgogne.

Je dit maintenant aux néophytes qu'ils comprendront dans 10 ans... mais qu'ils prennent leur temps, et qu'ils découvrent le plus de région qu'ils aiment possible...

bon, je m'ouvre un bordeaux... bonsoir!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Marc-Antoine Paquin le Mar 7 Juil 2009 - 21:08

D'accord Franz pour dire que la Bourgogne est chère mais la méthode de fixation des prix est plutôt différente de Bordeaux, beaucoup moins systématique dans les hausses par millésime médiatisé. Une grande partie de la hausse des prix du Bourgogne semble se faire plutôt au marché secondaire alors qu'à Bordeaux les prix primeurs à la sortie du domaine sont très contrôlés par les châteaux et souvent tous se suivent plus ou moins dans le pourcentage de majoration. C'est plutôt ce que j'entendais par excès de prix.
avatar
Marc-Antoine Paquin

Messages : 146
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Michel Therrien le Mer 8 Juil 2009 - 8:21

Frederick Blais a écrit:Ce n'est plus un secret, la Bourgogne a la cote de plus en plus au détriment d'autres régions autrefois plus populaire parmis les amateur. Je suis les forums de discussions au Québec depuis plusieurs années et depuis environ 2 ans, l'engoument pour cette région a vraiment explosé.

Qu'est-ce qui vous a fait changer de camp? Ou simplement l'évolution de notre qualité de dégustateurs qui fait qu'on est en mesure de mieux les apprécier?

Je suis curieux Smile

Excellente remarque et questionnement Kazou!
De mon côté, j'ai toujours apprécié La Bourgogne. De nombreux voyage en France avec à chaque fois, quelques jours en Bourgogne, m'ont appelé à en parler plus et surtout en acheter plus. Ce que j'aime par dessus tout de cette fameuse Bourgogne : les gens qui l'habitent, les petites communes et la simplicité de rencontrer réellement ceux qui font le vin. Chaque petite commune, sa petite boulangerie, son resto, ses terroirs, les grands vignerons que l'on rencontre simplement dans la rue ou dans les vignes. Un des grands plaisirs que j'ai à boire du vin: ouvrir une bouteille, voir l'étiquette, me rappeler la visite du vigneron ou de la commune ou du terroir, la partager avec ma blonde ou des amis......j'aime cette simple Bourgogne à travers la complexité de ses terroirs, ses arômes, son système d'appellation.

Par ailleurs, j'ai encore énormément de plaisir à boire de grands vins bordelais, alsaciens, ligériens, rhodanniens et autres (Bandol,Toscane, Piémont....). Un nouveau contact avec La Loire, cet été, devrait stimuler achats et dégustations futures!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7418
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Frederik Boivin le Mer 8 Juil 2009 - 10:11

[quote="Michel Therrien Ce que j'aime par dessus tout de cette fameuse Bourgogne : les gens qui l'habitent, les petites communes et la simplicité de rencontrer réellement ceux qui font le vin. Chaque petite commune, sa petite boulangerie, son resto, ses terroirs, les grands vignerons que l'on rencontre simplement dans la rue ou dans les vignes. Un des grands plaisirs que j'ai à boire du vin: ouvrir une bouteille, voir l'étiquette, me rappeler la visite du vigneron ou de la commune ou du terroir, la partager avec ma blonde ou des amis...

[/quote]

c'est exactement ce qui me retiens à Barossa Valley. Voyage de découverte extraordinaire. Rencontres extraordinaires. Partages extraordinaires. Découverte des grands vins de Barossa...

bien que je les apprécient un peu moins qu'il y a 5 ans, lors du voyage, mes souvenirs de la boulangerie, de la boucherie, de fuller's barn, de la bouteille ouverte avec Charles Melton ou Mike Twelftree, de Scott et son Run Rig chez Torbreck, des "on lovely" de Marissa chez Hamilton, de nos trop nombreuses visites au cellar door de 2Hands... c'est ça qui me garde en Australie (mais pas mal moins souvent qu'en Bourgogne - va juste falloir que je m'y planifie un voyage!!!).
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1772
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Mario Vaillancourt le Mer 8 Juil 2009 - 10:34

Frederick Blais a écrit:Ce n'est plus un secret, la Bourgogne a la cote de plus en plus au détriment d'autres régions autrefois plus populaire parmis les amateur. Je suis les forums de discussions au Québec depuis plusieurs années et depuis environ 2 ans, l'engoument pour cette région a vraiment explosé.

Qu'est-ce qui vous a fait changer de camp? Ou simplement l'évolution de notre qualité de dégustateurs qui fait qu'on est en mesure de mieux les apprécier?

Je suis curieux Smile

De mon côté, mon amour pour la Bourgogne date de plusieurs années et s'est developpé depuis les 3-4 dernières années en une véritable passion. J'apprécie encore et je dirais de plus en plus dans certains cas les vins d'autres régions comme ceux du Bordelais, du Rhone Nord (que je découvre de plus en plus même si les prix des grandes cuvées sont prohibitifs), du Piémont, de la Loire et de l'Alsace entre autres. J'ai aussi toujours le goût de découvrir et d'approfondir mes connaissances sur d'autres régions comme le Rhone Sud et le Sud Ouest de la France. Je pense que notre goût et notre palais sont en constantes évolutions et que nous pouvons changer d'allégences face à certaines régions, c'est mon cas avec les supertoscans entre autres, ce qui explique que plusieurs personnes peuvent maintenant mieux apprécier les vins Bourguignons ou les vins d'une autre région de leur choix.

De plus, j'apprécie la Bourgogne encore plus depuis que j'ai visité la région lors des vendanges 2008 et que j'ai eu la chance de visiter une douzaine de domaines et de rencontrer des vignerons et des gens extraordinaires qui m'ont permis de mieux comprendre encore cette région, son vin et ses gens qui sont 3 choses intimement liées selon moi. Je compte y retourner régulièrement au cours des prochaines années.

La diversité et la complexité des vins de Bourgogne sont définitivement un attrait important pour moi, la hiérarchie particulière des appelllations, l'histoire derrière cette région et ses vins de même que la palette de goûts et de saveurs si diversifiées sont aussi des facteurs que j'apprécie énormément. De plus, les vins de Bourgogne sont pour moi ceux qui se prêtent le mieux à la gastronomie sans parler que ce sont des vins très digestes et beaucoup plus faciles à boire que ces bombes de concentration à 14.5% d'alcool (même si d'autres peuvent mieux apprécier ce type de vins et je respecte ce choix).


Je pense aussi qu'une des raisons de cet engouement ou la perception de cet engouement je dirais, est probablement que ce sur ce site et sur d'autres sites nous retrouvons des passionnés qui sont prêts à débourser plus que l'amateur moyen et comme les vins de Bourgogne sont chers, cela fait en sorte que ce sont ces passionnés qui se rangent encore plus du côté des vins Bourguignons.


Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 842
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Karl Duval le Jeu 9 Juil 2009 - 11:48

Franz-E. Schürch a écrit:J'ai toujours adoré les vins de Bourgogne, mais depuis quelques années, je bois beaucoup plus de "petits" vins de cette région qu'avant. Je ne bois en fait presque que cela. Je buvais avant beaucoup de vins du sud de la France, mais récemment, il me semble qu'ils affichent trop de surmaturité et qu'il sont devenus trop alcooleux. J'étais peut-être avant aussi plus capable de supporter des vins très lourds alors qu'aujourd'hui je préfère nettement boire des vins clairs et peu taniques.

Je suis curieux de connaître quels sont tes "petits" vins de Bourgogne ?
avatar
Karl Duval

Messages : 288
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 47
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Franz-E. Schürch le Jeu 9 Juil 2009 - 13:09

Karl Duval a écrit:
Franz-E. Schürch a écrit:J'ai toujours adoré les vins de Bourgogne, mais depuis quelques années, je bois beaucoup plus de "petits" vins de cette région qu'avant. Je ne bois en fait presque que cela. Je buvais avant beaucoup de vins du sud de la France, mais récemment, il me semble qu'ils affichent trop de surmaturité et qu'il sont devenus trop alcooleux. J'étais peut-être avant aussi plus capable de supporter des vins très lourds alors qu'aujourd'hui je préfère nettement boire des vins clairs et peu taniques.

Je suis curieux de connaître quels sont tes "petits" vins de Bourgogne ?

Des Mercurey de Juillot, des côtes de Beaune de Jadot ou Bouchard, Chorey-les-Beaunes de Maréchal, des choses comme ça, entre 28$ et 32$, mettons.


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Jeu 9 Juil 2009 - 21:33, édité 1 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Michel Therrien le Jeu 9 Juil 2009 - 13:33

Franz boit aussi du Moncalmès mais un peu plus cher....entre 36-41$.....non pas un vin bourguignon mais une texture bourguignonne! Laughing cheers Laughing

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7418
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bourgogne à la mode

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum